Comme les constructeurs automobiles occidentaux, Nissan s'emploie à concevoir une voiture autonome. L'entreprise japonaise, qui ambitionne de vendre les premiers modèles d'ici 2020, a récemment fait une démonstration de son prototype sur autoroute.

Si Google s'est félicité l'année dernière des performances de sa voiture autonome, qui a parcouru plus de 480 000 kilomètres sans avoir provoqué le moindre accident, la firme de Mountain View a tout intérêt à ne pas se reposer sur ses lauriers. L'industrie automobile est désormais pleinement engagée dans ce créneau et l'actualité récente montre que les constructeurs progressent très vite dans ce domaine.

C'est le cas de Nissan. Avec son partenaire français (Renault), l'industriel japonais a l'intention de vendre d'ici 2020 des automobiles capables de circuler sans conducteur. Ces véhicules ne seront peut-être pas encore en mesure de circuler seuls en toutes circonstances, mais sans doute pourront-ils s'occuper des trajets dont la trajectoire est simple à gérer (une autoroute par exemple).

Justement, Nissan a démontré son savoir-faire en faisant circuler pour la première fois une voiture autonome et électrique sur une autoroute nipponne. Le modèle, baptisé Leaf, a réussi à s'insérer dans le trafic routier (qui ne semble pas particulièrement dense sur la vidéo), à doubler d'autres véhicules et à quitter la voie rapide.

Ce mois-ci, Nissan et d'autres constructeurs japonais (Honda et Toyota) avaient déjà fait une démonstration de leur technologie devant le premier ministre du pays, Shinzo Abe.

( photo : CC BY-SA Tennen-Gas )

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos