Le spécialiste du commerce électronique au Japon, Rakuten, envisage d'adopter le Bitcoin comme moyen de paiement sur son site.

Rakuten va-t-il suivre le mouvement de fond en faveur du Bitcoin et se mettre lui aussi à accepter cette monnaie électronique comme moyen de paiement sur son site de commerce en ligne ? Lors d'une conférence à Tokyo, le PDG du géant nippon du e-commerce n'a pas fermé la porte à ce scénario. L'entreprise y serait même assez favorable, à en croire le blog américain Digits.

"Nous y pensons et nous allons probablement le faire", a déclaré Hiroshi Mikitani, sans toutefois dire quand et comment cela va se passer.

Au Japon, le Bitcoin connaît une situation relativement paradoxale.

Pour le gouvernement, il ne s'agit pas d'une véritable devise et, par conséquent, sa régulation comme produit financier n'est pas à l'ordre du jour, souligne le Wall Street Journal. Par ailleurs, les banques ne sont pas autorisées à en faire usage. Ce qui n'empêche Shinzo Abe, le premier ministre nippon et leader du parti libéral-démocrate, de soutenir son développement, relève Digits.

De l'autre côté, l'écosystème du Bitcoin au Japon est particulièrement actif. Le nombre de startups liées à cette monnaie va croissant. La situation est telle que Bloomberg qualifie le Japon d'oasis pour les petites entreprises qui n'ont pas encore de modèle économique définitif. En revanche, les entreprises de premier plan gardent encore leurs distances. Mais Rakuten pourrait initier une tendance.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés