L'armée électronique syrienne a réussi à prendre le contrôle du compte Twitter du journal Le Monde au cours de la nuit de mardi à mercredi. Toutefois, le détournement n'a pas duré : les codes de connexion ont été réinitialisés et les messages de propagande publiés sur le réseau social ont disparu.

À force de persévérance, et après plusieurs échecs, l'armée électronique syrienne, une organisation favorable à Bachar El-Assad, est finalement parvenue à pirater le compte Twitter du journal Le Monde. L'opération s'est déroulée au cours de la nuit de mardi à mercredi, permettant à ses auteurs de publier plusieurs messages de propagande sur le réseau social.

Le détournement du compte Twitter n'a toutefois pas duré bien longtemps. Le quotidien indique que le profil a été récupéré dans la foulée, le temps de le suspendre et de réinitialiser les codes de connexion. Tous les messages inadéquats ont été effacés. Mais l'armée électronique syrienne a immortalisé son action à travers des captures d'écran relayées sur son propre compte Twitter.

La prise de contrôle du compte Twitter du Monde fait suite à une campagne menée par l'armée électronique syrienne contre le journal français. Ses membres ont tenté de publier des articles mensongers sur le site du quotidien, mais les mesures de sécurité ont bloqué leur mise en ligne. En revanche, ils ont quand même atteint l'interface de gestion du Monde avant d'en être chassés.

L'armée électronique syrienne une organisation qui a une petite notoriété. Elle est active depuis le début de la guerre civile syrienne et s'est fait remarquer en attaquant les comptes de réseaux sociaux tenus par les médias, des comptes de messagerie ou des espaces de CMS. Parmi les victimes figurent : CNN, Al Jazeera, la BBC, le Guardian, le Daily Telegraph, le New York Post ou l'AP.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés