L'autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) va vérifier dans les jours à venir l'obligation de déploiement 3G de Free Mobile. En effet, l'opérateur de téléphonie mobile doit officiellement être en mesure de couvrir 75 % de la population française vivant en métropole avec son propre réseau (c'est-à-dire sans l'itinérance d'Orange).

Dans un communiqué publié ce lundi, l'ARCEP indique avoir demandé à Free Mobile de lui communiquer la carte de couverture au 12 janvier 2015 de son réseau 3G. Sur cette base, l'ARCEP procédera à des vérifications concernant sa fiabilité, en menant une campagne de mesures sur le terrain pendant plusieurs semaines. Ce n'est qu'à l'issue de cette phase que le gendarme des télécoms rendra son verdict.

L'autorité de régulation des télécommunications est confiante dans le fait que Free Mobile respecte ses obligations réglementaires. En décembre, son président, Jean-Ludovic Silicani, indiquait que "selon les informations disponibles à ce jour, Free devrait être à même de respecter mi-janvier son obligation d'une couverture de 75 % de la population, par ses propres fréquences".

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés