Microsoft prévoit de fusionner ses différents systèmes d'exploitation en une plateforme unique capable de s'adapter à toutes les plateformes. À en croire son PDG, cette évolution débutera avec Windows 9, son futur O.S.

Au fil de son histoire, Microsoft a commercialisé différentes versions d'un même système d'exploitation en fonction du public visé (on se souvient par exemple des diverses déclinaisons de Windows 7 : éditions Familiale Basique, Premium, Integrale, Starter, Entreprise, Professionnel, sans oublier la "N", propre à l'Europe et qui ne contient pas de fonctions multimédias).

L'entreprise américaine a aussi adapté son O.S. aux nouveaux terminaux qui ont émergé ces dernières années, comme les smartphones et les tablettes. Sont ainsi apparus Windows RT, qui est une version de Windows 8 destinée aux appareils ARM, et Windows Phone, qui permet à la firme de Redmond d'être aussi présent dans le secteur de la téléphonie mobile.

Cette multiplication des moutures et des déclinaisons, qui donne le tournis au client qui veut acheter une licence Windows et des sueurs froides au développeur désireux de travailler sur l'O.S., va toutefois disparaître à l'avenir. En effet, Microsoft n'apprécie plus tellement cette fragmentation excessive, qui mobilise des ressources qui pourraient servir à autre chose et complexifie inutilement l'écosystème Windows.

En fait, la société va même prendre le chemin inverse afin d'aboutir à un Windows unique qui s'adapterait à n'importe quel support. "Nous allons rationaliser la prochaine version de Windows à partir des trois systèmes d'exploitation dans un système d'exploitation unique pour les écrans de toutes les tailles", a annoncé Satya Nadella, le PDG du groupe, lors d'une conférence avec des analystes.

Windows, Windows RT, Windows Phone

Concrètement, Microsoft prévoit de fusionner Windows, Windows RT et Windows Phone en une seule plateforme. L'idée n'est pas tellement nouvelle. Elle avait déjà été évoquée en 2012 par Bill Gates, qui avait relevé des avantages pour tout le monde : les développeurs d'applications, les utilisateurs et l'entreprise elle-même. Et à en croire Satya nadella, cette fusion débutera avec Windows 9.

"Par le passé, nous avions plusieurs équipes travaillant sur différentes versions de Windows. Maintenant, nous avons une seule équipe avec une architecture commune", a poursuivi le PDG. Le calendrier évoqué par ce dernier donne d'ailleurs du sens à une autre information selon laquelle le futur O.S. devrait être capable d'adapter son interface en fonction du terminal sur lequel il est installé.

Il reste néanmoins une interrogation.

Si Microsoft va proposer un O.S. unique pour toutes les plateformes, va-t-il également cesser de proposer différentes versions d'un même système d'exploitation en fonction du public visé ? Après Windows 7, l'entreprise américaine avait fait un effort en ne proposant plus six mais quatre versions pour Windows 8 (8, RT, Professionnel et Entreprise). Reste à savoir si ce mouvement se poursuivra.

( photo : CC BY Vernont Chan )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés