La convergence entre Windows et Windows Phone est en marche. À l'avenir, Microsoft compte proposer un OS global qui puisse s'installer aussi bien sur ordinateur que sur un appareil mobile (smartphone ou tablette). Le géant américain estime que cette fusion sera positive pour tout le monde.

Ce mois d'octobre est une période critique pour Microsoft. L'éditeur va lancer dans les prochains jours son nouveau système d'exploitation pour ordinateur et sa nouvelle-plate-forme mobile. Le 26 octobre sortira Windows 8. Trois jours plus tard, ce sera au tour de Windows Phone 8 d'être disponible. Mais à terme, le géant des logiciels compte bien ne lancer plus qu'un seul OS global.

C'est l'avenir qu'a esquissé Bill Gates, dans une vidéo diffusée sur le compte YouTube de Microsoft. Bien qu'ayant quitté toute fonction opérationnelle en 2008, l'ancien directeur reste président du groupe et continue de le conseiller sur ses grandes orientations. Et manifestement, l'entreprise compte bien un jour proposer un OS global capable de fonctionner aussi bien sur ordinateur, que sur tablette ou sur smartphone.

Bill Gates a souligné la convergence qui s'opère déjà entre Windows Phone 8 et Windows 8, aussi bien au niveau de l'interface utilisateur que des outils de développement. Il faut dire que Windows Phone 8 s'appuie sur le même noyau que Windows 8, à savoir Windows NT. Tout cela "est en train d'évoluer littéralement vers une plate-forme unique", a-t-il déclaré.

Du côté de Microsoft, les avantages sont évidents. En planchant sur un seul système d'exploitation, le développement interne des prochains OS devrait être optimisé en concentrant les ressources sur un projet unique. Plus besoin de s'éparpiller entre les correctifs pour chaque OS, les nouveautés en fonction des plates-formes ou les particularités de chaque environnement.

Concernant les développeurs, il y a également un intérêt évident à tendre vers l'unification. En proposant un OS unique s'adaptant aux différentes configurations, les programmeurs pourront porter plus facilement leurs applications sur les appareils mobiles et sur les ordinateurs. Microsoft espère ainsi inciter davantage les informaticiens à coder pour Windows, en leur proposant un seul écosystème.

Pour les utilisateurs, c'est l'assurance de retrouver un environnement connu et de limiter encore un peu plus les risques d'incompatibilité en gommant les différences entre Windows et Windows Phone. Par ailleurs, à l'heure où l'informatique en nuage se développe, Microsoft peut ainsi faciliter les échanges entre différentes machines sous un même OS et rattachées à un même compte dans le cloud.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos