Face à Google Drive, Microsoft vient de dynamiser sa propre solution de stockage à distance, OneDrive. La formule gratuite propose désormais 15 Go d'espace disque, contre 7 Go auparavant.

Dans la guerre du stockage à distance (cloud computing), l'une des batailles les plus âpres se déroule au niveau de l'accès gratuit, car celui-ci, en plus d'attirer de nouveaux utilisateurs, constitue souvent la première étape pouvant amener les usagers à opter ensuite pour une offre payante, qui est économiquement beaucoup plus intéressante pour les sociétés engagées dans ce marché. Par conséquent, la qualité de la formule gratuite a une importance toute particulière dans la stratégie de ces dernières.

C'est pour cette raison que les solutions gratuites, qui étaient limitées à quelques gigaoctets au début, sont désormais plus fréquemment proposées avec quelques dizaines de gigaoctets. Il suffit pour s'en convaincre de voir l'évolution de Google Drive, qui est passé de 5 Go au lancement à 15 Go l'année dernière (certes, la firme américaine a utilisé un subterfuge en fusionnant le stockage déjà alloué pour Picasa et Gmail).

De 7 à 15 Go

Sur ce terrain, Microsoft ne pouvait pas rester éternellement inactif. Lui-même à la tête d'un service de stockage à distance (OneDrive, anciennement SkyDrive), le géant de Redmond vient de dévoiler une toute nouvelle offre gratuite, qui est cette fois en mesure de rivaliser avec la formule de Google Drive. En effet, l'espace de stockage sur OneDrive est plus que doublé, passant de 7 à 15 Go.

Microsoft explique que ce changement provient de l'étude des pratiques de sauvegarde des utilisateurs. "Nos données nous indiquent que trois personnes sur quatre ont moins de 15 Go de fichiers stockés sur leur PC", écrit la société, pour justifier ce renforcement soudain et ne pas donner l'impression d'être simplement en train de s'aligner sur la concurrence au lieu d'être à l'initiative.

En offrant 15 Go d'espace disque gratuitement, Microsoft revient dans la compétition du stockage à distance. Toutefois, c'est insuffisant pour faire la course en tête. D'autres entreprises proposent une capacité beaucoup plus importante, à l'image de la société française OVH, avec son service Hubic. La formule gratuite propose en effet 25 Go en hébergement.

1 To pour les clients d'Office 365

Outre la modification de l'accès gratuit, Microsoft a aussi pensé aux clients d'Office 365. Ces derniers, qui paient chaque mois pour bénéficier en ligne de la suite bureautique du groupe américain, vont désormais jouir d'un espace de stockage de 1 To.

Quant aux internautes ayant besoin d'un espace de stockage spécifique qui n'est pas proposé dans l'une des offres concoctées par le géant des logiciels, ce dernier propose toujours d'ajouter plus d'espace disque à la demande, mais à de nouveaux tarifs. Ainsi, Microsoft facture désormais 1,99 dollar les 100 Go supplémentaires (contre 7,49 dollars auparavant) et 3,99 dollars les 200 Go (contre 11,49 dollars).

Ces modifications entreront en vigueur le mois prochain.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés