YouTube aurait signé un accord pour acheter Twitch plus de un milliard de dollars. La filiale de Google achète non seulement un concurrent en pleine croissance sur une niche de marché, mais aussi un service sur lequel il peut capitaliser pour l'avenir.

Selon le magazine Variety, qui cite plusieurs sources proches du dossier, la filiale YouTube de Google aurait finalisé un accord avec Twitch pour s'offrir le service de retransmission en streaming de parties de jeux vidéo pour plus de 1 milliard de dollars. En 2006, Google achetait YouTube pour 1,65 milliard de dollars.

Intégré sur les consoles Playstation 4 et Xbox One de Sony et Microsoft, Twitch permet aux joueurs de partager en temps réel leurs parties, gratuitement. Le service revendique "seulement" 45 millions d'utilisateurs par mois, dont 1 million qui envoient des vidéos vers les serveurs de Twitch, ce qui est encore une très petite taille en comparaison des 1 milliard d'utilisateurs de YouTube.

Une acquisition défensive et offensive

Mais avec son intégration dans les consoles de jeux et son interface qui permet aux joueurs de discuter pendant les retransmissions, Twitch peut rapidement croître et se faire une image de marque auprès des jeunes internautes, faisant de lui l'une des principales menaces pour YouTube sur le marché des jeunes consommateurs, recherché par les annonceurs.

Sa croissance est déjà rapide. En juin 2011, à ses débuts, Twitch revendiquait 5 millions d'utilisateurs par mois. Désormais le trafic qu'il génère aux États-Unis est plus important que celui d'une grande chaîne de télévision comme HBO. Et son service est désormais une référence et une marque qui peuvent lui permettre d'attirer des contenus exclusifs. Des accords existent déjà avec des sites spécialisés de jeux vidéo comme GameSpot ou Joystiq.

Par ailleurs, Twitch ne dépend pas uniquement de la publicité. Le site aurait 300 000 abonnés à sa formule premium vendue 5 dollars par mois, qui permet essentiellement de supprimer les publicités. Or le marché publicitaire étant devenu très morose, Google a tout intérêt à miser sur les services qui réussissent à diversifier leurs sources de revenus. 

Enfin, Twitch peut servir de plateforme pour de nouvelles fonctionnalités au cœur même des jeux vidéo. C'est déjà le cas avec certaines expérimentations comme Twitch Plays Pokemon, qui permet aux internautes de jouer ensemble à travers le salon de discussion, en voyant leurs ordres répercutés dans la vidéo. 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés