Si Microsoft ne proposera plus de correctifs pour Windows XP à partir du 9 avril, le géant des logiciels continuera d'assurer une protection antivirus pendant encore un an. La firme de Redmond a en effet indiqué en début d'année que son outil Security Essentials recevra des mises à jour jusqu'au 14 juillet 2015.

Le support de Windows XP arrive à son terme. C'est en effet aujourd'hui que Microsoft publie les derniers correctifs de son système d'exploitation. Douze ans après sa commercialisation, Windows XP demeure pourtant très utilisé dans le monde. La plateforme serait en effet encore présente sur 30 % des ordinateurs dans le monde, selon des statistiques fournies par NetApplication pour le mois de décembre 2013.

La décision de Microsoft de ne pas poursuivre le suivi de Windows XP place de fait de nombreuses machines dans une relative insécurité. Certes, il aurait fallu aussi que ceux en charge des postes informatiques sous Windows XP prévoient plus en amont l'arrêt du support du système d'exploitation et enclenchent dès que possible la migration vers un O.S. plus récent.

Toujours est-il que la sécurité des machines est désormais compromise.

Que va-t-il se passer en effet lorsqu'une faille sera découverte sur l'O.S. ? Sans l'intervention de Microsoft, une personne mal intentionnée pourrait affecter des millions de personnes. Or, tout le monde n'a pas la chance d'avoir pu conclure un contrat spécial avec Microsoft, comme certaines banques et administrations, dont l'objet n'est rien autre que l'extension du support de Windows XP contre rémunération.

Avec le temps, la sûreté de Windows XP va s'étioler rapidement. Toutefois, Microsoft continuera quand même de fournir une protection antivirus jusqu'au 14 juillet 2015. En début d'année, la firme de Redmond avait en effet indiqué que son outil de lutte contre les logiciels malveillants, Security Essentials, verra sa base de données enrichie de nouvelles signatures pendant  un peu plus d'un an.

Lancé en 2009, Security Essentials est un logiciel gratuit de  protection en temps réel contre les virus, les logiciels espions et d'autres programmes malveillants. S'il n'est pas nécessairement considéré comme l'outil le plus efficace, il assure toutefois une défense basique du PC. Mais Microsoft prévient : même si l'outil sera encore maintenu pendant un an, son efficacité va inévitablement se réduire.

"Nos travaux montrent que l'efficacité des solutions anti-logiciels malveillants sur les systèmes d'exploitation non maintenus est limitée", a expliqué Microsoft, qui ajoute qu'une protection efficace nécessite que chaque maillon de la chaîne remplisse son rôle. Or, un système d'exploitation qui n'est plus maintenu constitue un point faible terrible.

Au-delà du 14 juillet 2015, Security Essentials ne recevra plus aucune mise à jour. Il sera alors grand temps de changer d'antivirus… ou de songer sérieusement à passer sur un système d'exploitation plus récent.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés