Le moteur de recherche de Microsoft, qui utilise GPT-4 d’OpenAI, est maintenant accessible du grand public. Il pourra prochainement accueillir des extensions pour gagner en fonctions.

En intégrant ChatGPT à Bing et Edge, Microsoft a démarré une guerre avec Google. Cependant, le géant du logiciel a fait le choix de limiter son Bing dopé à GPT-4 à des utilisateurs sur liste d’attente, ce qui a limité son utilisation à une plus petite partie des utilisateurs. Après avoir ouvert discrètement les vannes en mars, Microsoft a officialisé l’ouverture de son nouveau Bing à tous le 4 mai.

Plein de nouveautés au programme

Pour faciliter l’utilisation du moteur de recherche, Microsoft a énormément amélioré Bing Chat, son agent conversationnel qui se base sur ChatGPT. Bing est désormais capable de se souvenir des discussions qu’il a eues avec vous et de former un historique. Il permettra aussi de reprendre les conversations passées sur tous les appareils et même d’utiliser Bing Chat comme outil de recherche. Microsoft prévoit aussi d’ajouter la possibilité d’exporter et de partager le contenu d’une conversation sur Twitter ou dans un document Word.

Des fonctionnalités pour simplifier la vie des usagers // Source : Bing
Des fonctionnalités pour simplifier la vie des usagers // Source : Bing

Edge, le navigateur web de Microsoft, va aussi renforcer son intégration de GPT-4. Si Bing Chat fournit une réponse avec un lien à ouvrir, le chat sera automatiquement déplacé dans une barre latérale. Cela laissera la possibilité de poser d’autres questions tout en naviguant sur le site.

Autre amélioration annoncée par Microsoft : Bing Chat inclura plus d’éléments visuels (comme des diagrammes ou des graphiques) dans ses réponses, pour ne pas les limiter à du texte. Microsoft a aussi approfondi le générateur d’images Bing avec Dall-E, pour qu’il fonctionne dans plus de 100 langues.

Parallèlement à ces fonctionnalités, Microsoft a renforcé la présence de plugins pour éviter d’effectuer plusieurs tâches qui obligeraient à ouvrir de nouvelles pages. Par exemple, en demandant à Bing une adresse de restaurant, le moteur pourrait directement en recommander un et effectuer une réservation sur OpenTable, un service de réservation en ligne. D’autres plugins sont également mis en avant, comme celui qui permettra de rechercher un film et de demander à Bing de lancer le film, en envoyant directement sur la bonne plateforme. Cette nouveauté rappelle celle annoncée sur ChatGPT en mars dernier.

Voir The Batman en 1 clic, littéralement // Source : Bing
Voir The Batman en 1 clic, littéralement // Source : Bing

Une annonce pour embêter Google

Avec Bing, Microsoft rend petit à petit accessibles les IA au grand public. Là où un service comme Midjourney force ses utilisateurs à utiliser Discord, Microsoft propose un système très facile à utiliser, directement à un moteur de recherche. C’est malin, et cela accentue la pression sur Google.

Le 10 mai, Google organise justement sa conférence I/O 2023, où il devrait en dire plus sur Bard, sa propre intelligence artificielle. Le hasard n’existe pas dans le monde de la tech : Microsoft a clairement souhaité griller la priorité à son rival.

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !