Microsoft, premier éditeur mondial de logiciels, se lance dans la course aux antivirus en lançant le 23 juin une première version beta de son prochain antivirus gratuit, Microsoft Security Essentials.

Microsoft va publier demain une première version beta de son prochain antivirus, Microsoft Security Essentials, en remplacement de la solution payante Live OneCare qui n’avait pas rencontré un succès fulgurant. Anciennement connu sous le nom de code « Morro », ce nouveau produit offrira une protection typique contre les menaces informatiques, des virus aux malwares en passant par les chevaux de Troie et les spywares. De plus, Security Essentials fonctionnera en tâche de fond et sera capable d’assurer une surveillance en temps réel de l’ordinateur. Ainsi, l’antivirus sera capable d’empêcher les tentatives d’hameçonnage ou les intrusions non autorisées depuis Internet ou engendrées par un logiciel.

Contrairement à sa première tentative, Microsoft a décidé que son antivirus serait gratuit afin d’inciter davantage d’utilisateurs à opter pour cette solution. Le géant de Redmond n’abandonne d’ailleurs pas toutefois le travail effectué avec Live OneCare, puisque le moteur de l’antivirus a été remanié pour être plus performant encore. Bien que cette décision inquiète légitimement les autres éditeurs d’antivirus, notamment ceux proposant des solutions payantes, c’est finalement une bonne chose que Microsoft s’intéresse de plus près encore à la sécurité informatique. En effet, rappelons que les systèmes d’exploitation de Microsoft sont largement majoritaires et que l’entreprise a de fait une responsabilité particulière dans ce domaine.

Néanmoins dans un premier temps, seuls les utilisateurs des Etats-Unis, du Royaume-Uni, d’Israël et du Brésil pourront récupérer officiellement la beta de Security Essentials. Pour les autres, il faudra attendre la version finale qui devrait être disponible d’ici à la fin de l’année, sur le site de l’éditeur ou directement proposée via Windows Update.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés