Avec les récentes alertes à la pollution émises dans l'Hexagone, plusieurs sites spécialisés permettent de suivre la qualité de l'air à proximité de chez vous. Il existe également des applications mobiles dédiées et des objets connectés qui contrôlent la présence de polluants. Numerama fait le point.

La pollution s'installe dans l'Hexagone. Depuis quelques jours, les grandes agglomérations françaises sont plongées dans un épais brouillard de particules. La raison ? L'anticyclone situé à proximité de l'Europe occidentale empêche la dispersion des polluants.

Résultat, les autorités ont dû prendre des mesures d'urgence, comme la gratuité des transports en commun en Ile-de-France et dans plusieurs villes afin d'inciter la population à se passer de la voiture. Si la situation ne s'améliore pas, une circulation alternée pourrait même être décidée.

Si la presse et les bulletins météorologiques permettent de suivre l'évolution de la pollution, il s'agit la plupart du temps d'observations générales (au mieux, à l'échelle communale). Il est toutefois possible de surveiller la qualité de l'air près de chez soi. En effet, il existe des sites web spécialisés, des applications mobiles et des objets connectés qui permettent de contrôler soi-même l'air, chez soi ou à l'extérieur.

Sites web et applications dédiées

Airparif

http://www.airparif.asso.fr/
 

Créé par l'Association de surveillance de la qualité de l'air en Ile-de-France, le site d'Airparif permet de suivre au quotidien l'incidence de la pollution dans la région parisienne, avec les indices français et européen. Le site diffuse également des informations complémentaires plus précises sur son compte Twitter ou son compte Facebook.

ObsAIRve

http://www.obsairve.eu/
 

Créé par un consortium essentiellement allemand et soutenu par la Commission Européenne, le site ObsAIRve permet d'avoir une vue satellitaire de la qualité de l'air dans les différents pays d'euros, avec différents onglets qui permettent de visualiser plus spécifiquement le niveau de particules dans l'air, les dioxides de nitrogène, et le niveau d'ozone.

Pollution (iOS)

https://itunes.apple.com/fr/app/pollution/id304218687?mt=8
 

Disponible gratuitement sur iPhone, l'application Pollution permet d'avoir accès à de multiples données en temps réel sur la qualité de l'air dans près de 1500 villes dans le monde. L'appli affiche le niveau global de qualité de l'air, et propose également des mesures plus détaillées sur la concentration de différentes molécules présentes dans l'air.

Qualité de l'Air (Android)

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.sismics.airquality&hl=fr
 

Très efficace à défaut d'être jolie, cette application affiche la note globale de la qualité de l'air à proximité de votre situation géographique, ainsi que le détail des différents indicateurs de pollution (dioxyde d'azote, ozone, dioxyde de soufre, et particules en suspension). L'application donne également accès à un historique précis des niveaux de pollution, et permet de visualiser les résultats sur une carte.

Buldair

http://www.buldair.org/

Géré par l'Ademe, Buldair permet d'avoir accès à une carte des indices de pollution dans les principales agglomérations de France. Le site propose aussi un widget Windows à installer sur son PC

Objets connectés

Netatmo

http://www.netatmo.com/fr-FR/produit

Conçue par une société française, la station météo Netatmo intègre des capteurs qui mesurent la qualité de l'air en s'intéressant en particulier à la concentration de CO2 et au confinement. L'appareil livre des informations sur la qualité de l'air aussi bien en intérieur qu'en extérieur et suggère le meilleur moment pour aérer. Il est compatible avec les appareils iOS et Android.

CubeSensors

http://cubesensors.com/

Prenant la forme de petits cubes (deux à six selon le modèle choisi) que l'on dispose chez soi, cette solution propose aussi de contrôler la concentration de CO2 et "d'aérer plus intelligemment" afin de profiter de la meilleure qualité de l'air extérieur. L'outil propose aussi de vérifier la présence de composés organiques volatiles qui ont un effet néfaste sur la santé humaine.

Alima

http://www.airboxlab.com/

Financé par les internautes sur Indiegogo, le projet Alima de la société AirBoxLab comprend six capteurs afin de mesurer le monoxyde de carbone, le dioxyde de carbone, les composés organiques volatiles et même les particules fines. L'outil, qui peut interagir avec une application mobile dédiée, est pour l'instant en précommande. Les premières livraisons sont prévues pour octobre 2014.

Smart Body Analyzer WS-50

http://www.withings.com/fr/bodyanalyzer/features#anchor4

Conçue également par une société française, la balance connectée Smart Body Analyzer WS-50 intègre des capteurs pour vérifier le taux de dioxyde de carbone dans la pièce. Elle peut également générer un graphique indiquant les seuils importants. Des recommandations sont également diffusées lorsqu'il est temps de purifier l'air ambiant.

Si vous connaissez d'autres sites, applications ou gadgets intéressants, présentez-les nous en commentaire ;-) !

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés