Parrot lancera au mois de mai un autoradio connectable à Internet par clé 3G, basé sur le système Android de Google. Une première qui montre que l'ère de la voiture connectée approche à grands pas.

Internet arrive dans les voitures. La Tribune rapporte que Parrot, spécialiste français des kits main libre, s’apprête à commercialiser le premier autoradio basé sur le système Android de Google. Baptisé Asteroid, « ce boîtier multimédia intègre un GPS et, en y insérant une clé 3G, donne accès à des services web« , rapporte le quotidien, qui cite Google Maps, Coyote et Deezer en exemple.

Vendu 299 euros lors de sa sortie au mois de mai, l’autoradio utilisera des fonctions de reconnaissance vocale pour permettre au conducteur de commander l’appareil sans quitter la route des yeux, d’une manière bien plus efficace que les systèmes traditionnellement embarqués. Ce qui sera possible pour toutes les applications compatibles. Par exemple, « il suffit d’énoncer à voix haute le nom d’un artiste, le système va rechercher des morceaux de musique associés sur le baladeur connecté ou sur Internet via Deezer« , explique La Tribune. Le système devrait être commercialisé en autoradio indépendant, mais aussi et surtout sous la forme de partenariats avec les constructeurs de véhicules.

Les systèmes embarqués dans les véhicules vont de plus en plus se connecter à Internet à l’avenir, ce qui constitue un point stratégique très important pour les fournisseurs de plateformes. Elles devront assurer une continuité du bureau à la maison, en passant par la voiture. L’an dernier, MeeGo avait décroché le soutien de la GENIVI Alliance, qui compte BMW, GM, PSA Peugeot Citroën, Hyundai, Nissan, Renault et Valéo parmi ses membres. C’était cependant avant le rapprochement de Nokia avec Microsoft.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés