Microsoft veut se faire une place sur le marché des lunettes à réalité augmentée. Déjà en possession de quelques brevets, le groupe a pris contact avec des industriels asiatiques pour envisager la production d'un dispositif semblable aux Google Glass.

Le marché de l'informatique à porter (wearable computer) ne se fera pas sans Microsoft. Face à des constructeurs qui ont d'ores et déjà abattu leurs cartes, comme Google et ses lunettes Glass ou Samsung et sa Galaxy Gear, le géant de Redmond cherche à rattraper son retard dans le secteur des montres intelligentes et celui des dispositifs à réalité augmentée.

Outre un projet de montre connectée, qui pourrait se concrétiser l'année prochaine, Microsoft compte attaquer Google de front sur le terrain des lunettes high tech. Le Wall Street Journal indique en effet que l'entreprise américaine a pris contact avec des fournisseurs de composants asiatiques pour élaborer des prototypes avant une éventuelle mise en production.

Les ambitions de Microsoft dans ce domaine ne datent pas d'hier. L'année dernière, des brevets déposés en mai 2011 ont été validés par le bureau américain des brevets et des marques de commerce (USPTO). Mais c'est une chose que d'occuper la table à dessin pour imaginer des concepts ; c'en est une autre de les concrétiser sur le plan industriel.

Au-delà des ambitions de Microsoft, l'effervescence autour des montres connectées et des lunettes à réalité augmentée est le signe indéniable que l'informatique à porter constitue vraisemblablement la prochaine étape majeure du secteur high tech, après celle des dispositifs nomades (tablettes, smartphones, liseuses…). Reste à savoir à quelle vitesse ces appareils se diffuseront auprès de la population.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés