L'informatique à porter (wearable computer) émerge petit à petit et Google compte bien être l'un des acteurs-clés de ce nouveau marché. Si la firme de Mountain View s'est illustrée avec les lunettes Google Glass, elle s'intéresse aussi aux montres connectées. Preuve en est, elle a acquis une firme spécialisée dans ce domaine l'an dernier.

Les ambitions de Google dans le domaine des montres connectées se précisent. Après la découverte en 2012 d'un brevet décrivant une "montre intelligente" disposant de deux écrans, le groupe américain révèle une nouvelle fois son intérêt vis-à-vis d'un secteur encore balbutiant par l'acquisition de Wimm Labs, une société spécialisée dans les montres high-tech.

En réalité, la prise de contrôle de Wimm Labs n'a pas eu lieu ces derniers jours. Comme le pointe GigaOM, la firme de Mountain View a effectué cette opération l'an dernier, en toute discrétion. Or, au regard de l'ancienneté de cet achat, il est raisonnable de supposer que Google a depuis planché sur divers concepts et mis au point quelques prototypes, étapes indispensables avant d'envisager la moindre commercialisation.

Avant son rachat, Wimm Labs avait reçu fin novembre une certaine attention médiatique en mettant au point des kits de développement pour une montre connectée baptisée Wimm One. Bâti autour d'une version modifiée d'Android, le dispositif devait vraisemblablement être commercialisé l'année suivante. Un plan qui sera en fin de compte contrarié par les propres projets de Google.

Reste à savoir si Google, en prenant le contrôle de Wimm Labs, souhaite se servir de la Wimm One comme base de travail ou réorienter les équipes sur son propre projet en comptant sur leur savoir-faire. Là-dessus, Google fait évidemment preuve du plus grand silence… pas question de communiquer déraisonnablement sur ce sujet, d'autant qu'une sortie grand public n'est a priori pas prévue dans l'immédiat.

Outre les montres connectées, Google s'intéresse à l'informatique à porter (wearable computer) via un autre matériel, dont l'état de développement est beaucoup plus avancé : il s'agit des lunettes Google Glass. Si celles-ci ne sont pas encore disponibles pour le grand public, elles fonctionnent. Aux dernières nouvelles, elles devraient être commercialisées l'an prochain.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés