EA et Maxis n'imposeront pas de DRM de connexion pour Les Sims 4. L'éditeur et le développeur ont sans doute forgé cette décision à l'aune de la vive polémique survenue ce printemps lors du lancement chaotique de SimCity. Cependant, le jeu ne devrait pas pour autant être dénué d'autres protections.

Depuis quelques temps, l'industrie du jeu vidéo a commencé à se convertir à la philosophie de la connexion Internet permanente. Des titres comme Diablo 3, Assassin's Creed 2, Command & Conquer 4 ou SimCity ont ainsi prêté le flanc à la critique pour avoir intégré ou envisagé cette mécanique, même pour des modes de jeu n'impliquant pas d'autres joueurs (solo / campagne).

Aussi faut-il souligner la décision de Maxis et d'Electronic Arts de ne pas imposer cette connexion Internet permanente pour jouer aux Sims 4. Comme le pointe le site VG 24/7, la connectivité de l'ordinateur ne sera pas requise pour lancer une partie. Cela étant, si l'éditeur et le développeur abandonnent le DRM de connexion, le jeu ne devrait être pour autant dépourvu d'autres mesures techniques de protection.

Évidemment, la vive polémique survenue lors du lancement de SimCity n'est sans doute pas totalement étrangère au choix de Maxis et d'Electronic Arts. Les deux firmes, qui ont collaboré pour mettre au point le célèbre jeu de gestion, ont été confrontées à une sortie chaotique. Justifiant sa décision de la connexion Internet permanente, EA a toutefois été obligé de faire un geste commercial.

Présenté au cours de la Gamescom 2013, à Cologne, le jeu sera commercialisé sur Windows et Max OS X en 2014.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos