EA aurait pu développer un mode hors ligne pour SimCity. Mais l'éditeur américain estime que cette orientation ne collait pas avec ses objectifs. Du coup, le studio a préféré imposer la connexion permanente à tous et pour tout les modes du jeu, car SimCity est d'une certaine façon un MMO, justifie-t-il.

Lancé la semaine dernière, SimCity a fait ses premiers pas sous le signe de la controverse. Les serveurs déployés par EA pour accueillir les joueurs n'ont pas tenu le choc. Trop nombreux pour l'infrastructure, les joueurs ont très vite été confrontés à des files d'attente, des déconnexions et des ralentissements en cours de partie. Autant dire que le plaisir n'était pas au rendez-vous les premiers jours.

La situation était très frustrante , car les joueurs ne pouvaient même pas se rabattre sur le mode solo en attendant la remise en état du jeu multijoueur. En effet, EA rend indispensable la connexion permanente à Internet. Dès lors, si les serveurs sont indisponibles pour une raison ou pour une autre, impossible de jouer à la moindre partie. Et ne parlons même pas du moment où EA fermera les serveurs.

Depuis la commercialisation du jeu, de nombreuses voix se sont élevées au sein de la communauté des joueurs pour réclamer un assouplissement de la politique du studio. D'autres ont préféré prendre les choses en main directement, en bidouillant le jeu afin d'autoriser le jeu hors ligne, contrairement aux affirmations d'EA et Maxis (le développeur) laissant entendre qu'un tel changement nécessiterait un long travail.

Compliqué ou non, le développement d'une version hors ligne du mode solo n'est pas au programme. Dans un billet de blog publié vendredi, la responsable du label Maxis a expliqué les raisons qui ont poussé le studio américain à privilégier un jeu exclusivement en ligne. "À bien des égards, nous avons construit un jeu massivement multijoueur (MMO)", assure Lucy Bradshaw.

"Aurions nous pu construire un mode hors ligne ? Oui. Mais nous avons écarté cette idée parce qu'elle ne collait pas à notre vision. […] Nous écoutons aussi les milliers de personnes à travers le monde qui communiquent, échangent et aiment la fonctionnalité de la connexion permanente", écrit-elle, reconnaissant que d'autres auraient bien voulu un mode hors ligne.

"La connexion permanente est un gros changement par rapport aux précédents volets de SimCity. Il ne s'agit pas d'un ordre unilatéral venu de la direction et il ne s'agit pas d'une stratégie clandestine destinée à contrôler les joueurs", poursuit-elle, même si la problématique du piratage a certainement pesé très lourd dans la balance lorsqu'il a fallu rendre les derniers arbitrages.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés