Les logiciels de contrôle parental ne sont pas propres aux ordinateurs. Ils peuvent être déployés dans d'autres systèmes informatiques. Même les automobiles peuvent désormais en être équipés. C'est le cas de Ford. Mais il ne s'agit pas ici de filtrer les sites pornographiques. L'outil du constructeur américain consiste à réguler les capacités du véhicule.

Si vous êtes parent, vous devez certainement être très attentif aux activités numériques de votre enfant. C'est bien normal : qui aurait souhaiterait que sa progéniture découvre des contenus qui ne lui sont pas destinés ? Mais parce qu'il n'est pas toujours possible d'être derrière son dos lorsque votre petit se promène sur la toile, des logiciels de contrôle parental ont vu le jour pour vous assister.

Bien sûr, ces outils n'ont pas pour vocation de vous remplacer. En outre, ils ne sont pas exempt de défauts. Mais ils peuvent gérer automatiquement certaines tâches et permettre aux parents de se concentrer sur autre chose, comme la pédagogie par exemple. Ainsi, ces programmes peuvent restreindre l'accès à certaines pages web ou limiter l'usage de certaines fonctionnalités de l'ordinateur.

Les outils de contrôle parental ne se limitent pas aux ordinateurs. Des consoles de jeux sont aussi dotées de tels systèmes, tout comme les boîtiers Internet. À partir du moment où il y a un système informatique, il est tout à fait possible de lui greffer un tel outil. Dès lors, avec la démocratisation de l'informatique embarquée dans les véhicules, peut-on envisager l'arrivée du contrôle parental dans les automobiles ?

En réalité, c'est déjà le cas. Le blog Teknologik signale que la prochaine génération de la Ford Fiesta va proposer un contrôle parental. Baptisé "MyKey", l'outil n'a évidemment pas pour objectif de filtrer les pages pornographiques ou bloquer le téléchargement de fichiers illicites. Ici, il s'agit plutôt de réguler les capacités de la voiture, lorsque son enfant a récemment obtenu son permis de conduire par exemple.

MyKey peut par exemple limiter la vitesse du véhicule. Votre enfant prend la voiture pour aller en soirée ? Limitez donc la vitesse à un seuil relativement bas. Vous ne voulez pas qu'il devienne sourd ? Restreignez le volume de la radio. Vous voulez qu'il se concentre sur la conduite ? Bloquez l'usage du GPS pendant que le véhicule est en déplacement. D'autres usages peuvent être régulés, comme l'utilisation du kit mains-libres.

Il est également possible de définir des alertes sonores lorsque certains paliers de vitesse sont atteints. Toutefois, l'usage de MyKey n'est pas limité aux jeunes conducteurs. Rien n'interdit de s'en servir dans d'autres situations. Par exemple, Teknologik cite le cas d'une société qui veut obliger ses commerciaux à respecter les limitations de vitesse, en bridant la vitesse des véhicules.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés