Publié par Guillaume Champeau, le Vendredi 21 Décembre 2012

Hadopi : les Labs, c'est fini. Pas la riposte graduée.

Certains y verront une bonne nouvelle. Ce n'est pourtant pas sûr. La Hadopi a décidé de fermer ses Labs à la fin  de l'année, en raison du "contexte institutionnel" (la mission Lescure) qui menaçait de toute façon leur maintien, et des restrictions budgétaires. Le recadrage se met en place, pour remettre l'accent sur la seule fonction répressive.

Les restrictions budgétaires imposées par l'Etat à la Haute Autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi) font leur première victime. Selon nos informations, les Labs de l'Hadopi qui avaient été créés en 2010 avec l'embauche "d'anciens opposants" pour ouvrir la réflexion sur un certain nombre de sujets liés à Internet et  au droit d'auteur, vont fermer leurs portes le 31 décembre prochain. C'est un véritable échec pour la direction de la Haute Autorité, qui avait insisté sur son esprit d'innovation en étant la première administration publique à ouvrir ce type d'espace collaboratif en ligne, dont  le programme de travail axé sur cinq pôles :

  • Réseaux & Techniques
  • Economie numérique de la création
  • Propriété intellectuelle et internet
  • Internet et sociétés
  • Usages en ligne

Depuis 2010, les Labs ont produit quelques rares documents comme un livre vert critique contre le filtrage, une enquête sur les freins au développement de la VOD, ou encore une étude juridique affirmant la légalité du streaming du point du vue du spectateur. Mais les Labs, qui ont été boudés dès leur lancement par les associations d'internautes et de consommateurs, n'ont jamais réussi à obtenir une participation active du publique, malgré le recrutement d'une "community manager" et un travail de plus en plus intense d'éditorialisation. Le forum des Labs sonne creux.

Un "contexte institutionnel" défavorable aux Labs

Par ailleurs, le Lab qui était sans aucun doute celui le plus observé, Réseaux & Techniques, a perdu son expert-pilote Jean-Michel Planche dès le début de l'année 2012. C'était ce Lab auquel avait été confié le soin d'élaborer des propositions pour les outils de sécurisation que l'Hadopi est censée labelliser. Depuis, officiellement les travaux continuent en interne, mais ils semblent au point mort.

Contactée, l'Hadopi nous a confirmé la fermeture des Labs à la fin de cette année, en évoquant sans plus de précision un "contexte institutionnel" et l'effet des restrictions budgétaires.

Les Labs comptaient 5 experts-pilotes rémunérés 2000 euros net chaque mois, issus de la société civile, et bénéficiaient en 2012 de deux agents dédiés en interne. Les Labs coûtaient ainsi quelques centaines de milliers d'euros, pour une efficacité toute relative (mise à jour : ils ont coûté 500 000 euros en 2011)

Mais c'est sans aucun doute ce "contexte institutionnel" qui pèse le plus dans la décision. L'Hadopi devrait être remaniée par la mission Lescure, et les Labs n'avaient guère de chances d'y survivre. Le gouvernement veut garder le pire de la Hadopi, c'est-à-dire la riposte graduée (il prévoit même qu'elle soit accentuée en 2013), et y ajouter la lutte contre le streaming et le téléchargement direct.

La mission Lescure, toute à l'écoute des ayants droit, ne veut surtout rien garder de l'Hadopi qui puisse ouvrir une brèche dans la réflexion sur la nécessaire évolution du droit d'auteur. Aussi peu influents fussent-ils, les Labs sont une première victime de ce recadrage institutionnel.

Publié par Guillaume Champeau, le 21 Décembre 2012 à 10h50
 
36
Commentaires à propos de «Hadopi : les Labs, c'est fini. Pas la riposte graduée.»
Inscrit le 14/04/2011
168 messages publiés
Ils deviennent quoi les anciens opposants du coup ? Sont licenciés ?
Inscrit le 21/12/2012
19 messages publiés
Le contrat des experts s'arrêtera dans quelques jours.
Inscrit le 21/12/2012
19 messages publiés
Si je peux me permettre d'apporter une éclairage => http://www.hackersre...cachee-des-Labs
Inscrit le 13/08/2002
24974 messages publiés
Non seulement tu peux te permettre, mais c'est même apprécié
Inscrit le 10/03/2012
13 messages publiés
Le texte de TrisHR est édifiant... et on voudrait que je paye des impôts pour ça?
Inscrit le 14/04/2011
168 messages publiés
Chirac on l'a condamné pour quel délit exactement ?
Inscrit le 20/09/2012
953 messages publiés
C'est intéressant.
Mais tu sembles dédouaner les "responsables administratifs et politiques" dans cette histoire.
Inscrit le 21/12/2012
19 messages publiés
Oui et non.
En l'espèce - et les membres du collège de la Hadopi ne sont pas du tout mes meilleurs potes - je pense qu'ils ont pris la décision qui s'imposait.
Inscrit le 02/04/2010
1084 messages publiés
Si je peux me permettre d'apporter une éclairage

Tres sympa. Une vision de l'interieur est interessante, et celui-ci en particulier montre que certains ont tente l'experience "Labs d'HADOPI" avec une reelle bonne volonte. Helas, cette bonne volonte etait minoritaire.

Apres, je doute que des pistes de reflexion trop "innovantes" auraient ete suivies au niveau politique, mais il semble que nous ne le saurons jamais.
Inscrit le 21/12/2012
19 messages publiés
Après il faut aussi prendre en compte le fait que j'ai écrit sous le coup des nerfs.
Pour les réflexions innovantes, si on veut qu'elle puisse réellement prendre corps il faut peut-être les sortir du schéma politique traditionnel.
Inscrit le 17/03/2008
2827 messages publiés
Chassez le naturel, il revient au galop....

C'est pas vraiment les membres de la HADOPI qui sont les responsable, mais ceux qui les ont choisi pour ce travail en premier lieu.
Inscrit le 21/12/2012
19 messages publiés
Je n'étais pas présente lors du recrutement des experts. Mais je pense que lorsqu'ils ont été recrutés, ils l'ont été sur des critères objectifs, leurs travaux universitaires notamment.
Le problème étant que ce ne sont pas les professeurs d'universités qui sont les mieux placés pour comprendre ce qui se passe dans les Internets mais bien ceux qui construisent au quotidien le réseau.
Inscrit le 21/12/2012
19 messages publiés
@OBCD : je ne peux malheureusement pas te donner, certains experts ont été recrutés sur des "arguments" peu en rapport avec la réalité. à‡a a été une erreur, qu'il a fallu gérer au quotidien et comme je l'explique, cela n'a pas toujours été évident.
Inscrit le 20/09/2012
953 messages publiés
A tous les vrais gens.
Il faut parler entre vous du GRAND recadrage institutionnel, celui qui passe par la case Démocratie.
Inscrit le 20/09/2009
6566 messages publiés
Guillaume, le 21/12/2012 - 10:50
Depuis 2010, les Labs ont produit quelques rares documents comme un livre vert critique contre le filtrage, une enquête sur les freins au développement de la VOD, ou encore une étude juridique affirmant la légalité du streaming du point du vue du spectateur.

Au moins, les "Labs" ont produit quelque chose...
La riposte graduée par contre, elle n'a produit que des spams, et le seul condamné était le seul français qui n'avais jamais rien téléchargé.
Donc s'il fallait garder un truc de la HADOPI, ils ont encore tout faux, c'était le mauvais choix.
Mais c'est normal: HADOPI = PUR FAIL.
Inscrit le 13/08/2010
8764 messages publiés
Oui

La disparition des labs, c'est le dénouement tragique d'un immense gâchis.
Des gars qui y ont cru, qui ont voulu y croire.
Certes, ils n'avaient pas bien compris que les dés étaient pipés, que c'était foutu d'avance, qu'ils servaient de "pions utiles" au nabot, mais ils y ont mis de la bonne volonté, servie par une compétence certaine.

Espérons que leurs travaux puissent être repris utilement, c'est le minimum que je leur souhaite, par respect de ce qu'ils sont, collectivement ou individuellement.
Inscrit le 29/04/2009
1495 messages publiés
- KORBEN , dans sa chronique satirique remarquable, leur a mis leurs raves dans leur panier depuis longtemps !
- Une usine à gaz alibi, pour justifier la traçabilité et la "moralité" -la leur -et préserver le pré-carré de quelques ayants-droit privilégiés ...mais nous avons combattu leur propagande subversive ...et ils sont terrassés par la Crise : LOL !
Je ne sablerais pas le champagne - ils n'en valent pas la peine - mais je n'irais pas fleurir leurs tombes à la Toussaint !
Inscrit le 20/09/2012
953 messages publiés
Korben est très intelligent et lucide,
et lui comprend les vrais buts des projets comme ces Labs à nez rouge voulus des politiciens/firmes/ayants droits aidés pour convaincre les bisounours par des super pros de la com' et de la manipulation psycho-sociologique.

Ce n'est pas le cas de tout le monde cette lucidité, suivez mon regard vers les experts de la bisounoursitude!!!

Merci AI29300.
Inscrit le 21/12/2012
19 messages publiés
Oui & non.

Comme expliqué sur mon site, à la différence de la réponse graduée, de la cellule de recherche et du label PUR, les Labs étaient une création pure et simple, qui n'était nullement inscrite dans la loi. Le collège avait donc toute latitude pour supprimer cette entité sans faire intervenir le législateur s'il l'estimait nécessaire.

Pour le devenir des travaux qui ont produit jusqu'à là, je pense que la Hadopi fera en sorte que cela soit archivé quelque part et librement accessible à ceux qui le souhaitent.
Inscrit le 13/08/2010
8764 messages publiés
Inscrit le 05/08/2008
162 messages publiés
aller encore un effort et on élimine hadopi de toute façon il y a plus thune sur cette usine a gaz .........depuis le début

c est allez contre un mur .....
Inscrit le 21/12/2012
2 messages publiés
Attendons le rapport Lescure qui je le pense mettra fin à la Hadopi (remplacée par autre chose). On verra alors peut-être l'apparition d'une offre légale digne de ce nom. Tout du moins une ébauche, un prototype... ( je suis optimiste)

Sachez qu'un système de rappel existera toujours. Mais si l'offre légale est attrayante et que le service surpasse ou égale l'offre illégale (prix ergonomie et offres) alors ce système aura la légitimité d'exister.

Un certain nombres d'entre nous continuerons de télécharger illégalement mais se vide sera largement compensé par les revenus engrangés par ceux qui consomment légalement.

Et ces "pirates" deviendront même un instrument précieux pour cette industrie. Un maillon indispensable pour faire connaitre des oeuvres aux consommateurs d'offre légale.


Cependant, le chemin est long et les forces obscures sont nombreuses. Mais quand certaines personnes comprendront que le piratage ne détruit pas forcement la richesse mais peut la renforcer alors nous aurons fait un grand pas.

Pour le coup, les industries du cinéma et de la musique devraient s'inspirer de l'industrie du logiciel qui a très bien compris (et mesurée) l'intérêt du piratage.

Dans l'attente de vos réactions...
Inscrit le 20/09/2012
953 messages publiés
A ton niveau mon gars, ce n'est plus de l'optimisme comme tu dis, il y a même un nom pour ça.

Mais bon, soyons cool, taisons le...

Voilà, "réaction" opérée.
Inscrit le 21/12/2012
2 messages publiés
Effectivement après relecture, je me suis "légèrement" emballé. L'effet #findumonde (ou tout est possible tout est réalisable) peut-être...

Inscrit le 20/09/2012
953 messages publiés
Plus que 5h15 maximum à vivre, mince, ça fait peur!
Inscrit le 13/08/2010
8764 messages publiés
vous vous êtes tous mis "en accord avec votre conscience" ?

Inscrit le 20/09/2012
953 messages publiés
Inscrit le 02/04/2010
1084 messages publiés
De toutes facons, depuis le depart, la HADOPI a soigneusement choisi les missions qu'elle allait remplir parmi celles que la loi lui avait assignees. C'etait le seul moyen de pouvoir s'autocongratuler ("mission accomplie!") et de pouvoir defendre leur budget ("separation des pouvoirs", tout ca).

Alors le fait qu'elle decide que les Labs ne sont plus importants a sa mission n'est absolument pas surprenant: leur seule mission etait de "reflechir", pas de trouver quoi que ce soit, mais ca commencait a se voir un peu trop.
Inscrit le 04/09/2002
2868 messages publiés
bah! c'est donc la continuité actuelle.

tant mieux, vu l'inefficacité du truc.

le seul truc gênant, c'est qu'on paye un truc qui ne sert à rien.
Inscrit le 13/08/2010
8764 messages publiés
Bientôt la fin des haricots !



Image IPB

euh... pour les labs, hein ! ! !
Inscrit le 13/08/2010
8764 messages publiés
Je tiens à rassurer M. Lescure.
La " nécessaire évolution du droit d'auteur" dont il ne veut pas entendre parler, ce sont les internautes qui s'en occupent. Eux savent travailler et eux savent de quoi ils parlent.

Surtout, qu'il ne touche à rien... faudrait pas qu'il salope le boulot.
Inscrit le 20/09/2009
6566 messages publiés
wormlore, le 21/12/2012 - 19:31
De toutes facons, depuis le depart, la HADOPI a soigneusement choisi les missions qu'elle allait remplir parmi celles que la loi lui avait assignees. C'etait le seul moyen de pouvoir s'autocongratuler ("mission accomplie!") et de pouvoir defendre leur budget ("separation des pouvoirs", tout ca).


Exact, la HADOPI tente de sauver les apparences, et pourtant, en réalité, elle n'a accompli aucune de ses missions.

- "Sauver" des "artistes" ? FAIL
- "Pédagogie" ? FAIL
- "Riposte" ? FAIL (et ne me dites pas que quelques spams ou un condamné qui n'a jamais téléchargé, c'est une mission accomplie)
- Publication d'une seule spécification fonctionnelle pertinente ? FAIL
- Amélioration des compétences des hadopistes ? FAIL ( ils continuent d'étaler leur crasse incompétence )
- Explication de leur fameuse fumisterie qu'est la "sécurisation" ? FAIL
- Innovation ou "observation" des usages ? FAIL
- Lutte contre du "piratage" ou des "téléchargements" ? EPIC FAIL

En fait la HADOPI brille surtout par la PUReté de son échec. Le pire, ce n'est pas que ça ne sert à rien, mais que ça coûte une fortune aux contribuables.
[message édité par MdMax le 22/12/2012 à 06:32 ]
Inscrit le 20/09/2012
953 messages publiés
@TrisHR / conclusion
@A tous les vrais gens.

Il faut parler entre Vous du GRAND recadrage institutionnel, celui qui passe par la case Démocratie.

Vous écrivez Pour les réflexions innovantes, si on veut qu'elles puissent réellement prendre corps il faut peut-être les sortir du schéma politique traditionnel.

Je vous réponds que ceci est valable pour l'ensemble, j'ai bien dis l'ensemble, des champs de ce pays. J'ai lu ce matin cela, qui résume assez bien l'état des lieux : http://www.lexpress....le_1200613.html .

Il faut parler entre Nous du GRAND recadrage institutionnel, celui qui passe par la case Démocratie.
Inscrit le 21/12/2012
19 messages publiés
Ca demande un effort collectif et continu que tous ne sont pas prêts à fournir
Inscrit le 20/09/2012
953 messages publiés
"Ca" ne se planifie pas.
La continuité des efforts et la dimension collective ne doivent pas se penser comme dans le cadre d'un projet habituel.

Il me semble que innombrables sont les gens et les collectifs qui veulent "ça".

Quelques règles simples aideront "ça".

- Ne plus collaborer avec eux, plus du tout.

- Oeuvrer selon ses goûts de manière individuelle ou dans le cadre de collectifs, à délégitimer les illégitimes, et à penser et créer des grandes lignes pour le "après ça" qui puissent recueillir l'assentiment de simple bon sens de la majorité de gens après qu'il aient été "informés" par des faits clairs et précis sur l'état des lieux.

- Créer des liens et des rencontres entre les innombrables, les OL et les IRL également.

- Prendre des notes pour les docteurs -

"Ca" ne se planifie pas, mais "ça" se facilite.
Inscrit le 02/03/2005
4753 messages publiés
l'hadopi est une planche pourrie inventée par les lobbies pour les lobbies...depuis le début à l'aimsa nous avons décidé e ne pas nous y affilier et de leur rentrer dans la gueule.la mission lescure sera du même niveau...lescure est un ancien de vivendi universal.......il doit tout aux parasites qui ont tué la culture. il pourra se foutre son rapport au cul...
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Décembre 2012
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6