Les soucis causés par iOS 6 Maps ne touchent qu'une minorité d'utilisateurs. C'est la conclusion d'une étude menée en septembre auprès des consommateurs américains. Dans l'ensemble, les clients Apple ayant migré sur iOS 6 n'ont pas rencontré de souci avec la solution maison d'Apple en matière de cartographie.

Tim Cook peut pousser un ouf de soulagement. Les clients d'Apple ayant migré sous iOS 6 ne paraissent pas vraiment affectés par les errements de la nouvelle solution de cartographie. C'est en tout cas ce que révèle un sondage réalisé en septembre aux États-Unis et conduit par l'institut de marché ChangeWave Research auprès de 4270 mobinautes utilisant iOS 6 comme système d'exploitation mobile.

À la question "avez-vous constaté un problème avec Apple Maps sur votre iPhone ?", ils sont une très grande majorité à répondre non. 90 % des sondés ont déclaré n'avoir constaté aucun problème, tandis que 1 % a indiqué qu'une situation survenue avec iOS 6 Maps n'était pas un problème. Seule une minorité, 9 %, affirme avoir rencontré un souci avec le logiciel proposé par Apple.

Dans ces 9 %, deux tiers estiment que la difficulté n'était pas particulièrement bloquante. En revanche, le dernier tiers assure que le service a causé un souci majeur. C'est finalement assez peu en termes de pourcentage. Si l'on ramène ces résultats au nombre de sondés, cela représente néanmoins des centaines d'utilisateurs ayant été confrontés à des difficultés plus ou moins marquées avec iOS 6 Maps.

Cette enquête auprès des consommateurs américains ne signifie pas pour autant que de iOS 6 Maps est exempt de défauts. Les nombreux témoignages publiés sur les réseaux sociaux, les captures d'écran moqueuses et le buzz négatif autour de la cartographie maison d'Apple ne sont pas apparus par hasard. Mais il tend à montrer que les défauts de conception d'iOS 6 Maps ont touché assez peu de monde.

Pour Apple, c'est un peu de baume au cœur dans la mesure où iOS 6 s'est très rapidement répandu auprès des utilisateurs. Si le problème est réel – des mises à jour étant sur les rails pour améliorer significativement la qualité  des résultats -, il aura été limité à un groupe limité de consommateurs. Et qu'il n'était peut-être pas nécessaire, dès lors, de suggérer aux clients d'opter pour des solutions concurrentes.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés