Sous le feu des critiques depuis jeudi, Apple a assuré que son nouveau service de cartographie sera bientôt amélioré. Préoccupée par la mauvaise image que cela donne d'elle, la firme de Cupertino a souligné que le remplacement d'une application aussi populaire et appréciée que Google Maps par une solution maison est un passage loin d'être aisé à négocier.

Si vous avez suivi l'actualité d'Apple de ces dernières heures, vous n'avez pas pu passer à côté de la controverse frappant le nouveau service de cartographie d'iOS 6. La nouvelle version du système d'exploitation mobile a en effet remplacé Google Maps par une solution maison. Rien de scandaleux, jusque-là. Le problème, c'est que le nouvel outil proposé par Apple n'est tout simplement pas à la hauteur.

Depuis jeudi, de nombreux possesseurs d'un appareil sous iOS 6 s'agacent des piètres performances d'Apple Maps. Cartes imprécises ou incomplètes, trajets aberrants, géolocalisation difficile… les critiques ne manquent pas, tout comme les moqueries d'ailleurs. De nombreuses captures d'écran circulent sur les réseaux sociaux, tout comme des comparatifs assassins. Un Tumblr dédié a même été ouvert.

Si Google se frotte secrètement les mains dans cette affaire, la polémique étant une fenêtre inespérée pour vanter indirectement les qualités de son propre logiciel, Apple en revanche fait grise mine. L'entreprise américaine dont l'image de marque est si soigneusement contrôlée assiste, impuissante, à un Apple-bashing en règle, certains internautes d'en donnant à cœur-joie .

Soucieux de ne pas laisser la situation s'emballer, Apple s'est tourné vers la presse pour faire tomber la pression. "Nous avons lancé ce nouveau service de cartes en sachant qu'il s'agit d'une initiative majeure et nous n'en sommes qu'au tout début. Nous sommes constamment en train de l'améliorer, et dans la mesure où Maps est une solution basée sur le cloud, plus celle-ci sera utilisée, plus celle-ci sera de qualité".

"Nous travaillons aussi avec les développeurs pour intégrer quelques-unes des extraordinaires applications de navigation de l'App Store dans iOS Maps. Nous apprécions tous les retours d'expérience des utilisateurs et nous travaillons d'arrache-pied pour rendre cette expérience encore plus formidable", poursuit le géant américain. Et il y a du travail ; même le bureau des transports de l'État de Washington y est allé de son petit commentaire.

Apple aurait-il pu anticiper les problèmes d'iOS Maps ? À en croire de nombreux développeurs, oui. Avant la sortie d'iOS 6, plusieurs d'entre eux se sont inquiétés de la médiocrité générale d'iOS Maps, comme le signale Business Insider. Dès lors, n'aurait-il pas été plus prudent de retarder le retrait de Google Maps, afin de laisser plus de temps à Apple de peaufiner son service ?

Selon All Things Digital, une équipe d'ingénieurs Apple a été mobilisée pour corriger au plus vite les principaux soucis d'iOS Maps. En outre, on remarquera l'existence d'une quinzaine d'offres d'emplois sur le site dédié de la firme américaine. La majorité des postes a été proposée à partir de la fin août. Signe que le problème a fini par sauter aux yeux d'Apple ?

Il reste désormais à attendre la mise à jour de Maps pour les utilisateurs iOS 6. Aucune date n'a pour l'instant été communiquée. Un délai trop long pourrait jouer des tours à l'entreprise et inciter la concurrence à saisir cette occasion pour pousser d'autres solutions. Google, par exemple, serait très bien inspiré de proposer dans les prochaines heures une application Google Maps dédiée et voler la vedette à iOS Maps.

Mais rien n'indique que celle-ci sera acceptée par l'Apple Store. Si ce cas de figure survient, il faudra alors consulter Google Maps via le navigateur mobile.

( photo : Ben Mathis )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés