Publié par Julien L., le Mercredi 19 Septembre 2012

Un député veut brouiller les téléphones à l'école

Face à l'usage croissant du téléphone dans les établissements scolaires, un parlementaire UMP propose de généraliser les brouilleurs d'ondes pour bloquer les télécommunications. Mais si la mesure peut être utilisée dans certaines situations ponctuelles, comme les examens et les concours, sa mise en place globale pourrait soulever de nouvelles problématiques.

Au collège comme au lycée, rares sont les élèves à ne pas disposer d'un téléphone portable. Très engagés sur les réseaux sociaux, les adolescents veulent être en permanence connectés à leurs proches et communiquer avec eux dès que possible. Cette évolution des usages n'est pas nouvelle ; il y a dix voire quinze ans, les jeunes s'envoyaient déjà des SMS et des MMS, en classe ou pendant la récréation.

Mais cette tendance tend à s'accentuer avec les smartphones, qui peuvent accueillir des applications de réseautage social (Facebook, Instagram, Twitter...) ou de messagerie instantanée (Windows Live Messenger...) et qui bénéficient de la généralisation de la 3G pour faire transiter plus rapidement les données. Et cela ne rassure pas le député UMP Philippe Meunier, qui propose de mettre le holà.

Dans une question écrite remarquée par Jean-Marc Manach sur Twitter, le parlementaire invite le ministre de l'éducation nationale à songer à l'installation de brouilleurs GSM dans les établissements scolaires afin d'éviter que les téléphones portables ne soient "utilisés à mauvais escient par les élèves". L'élu de de la 13ème circonscription du Rhône considère le mobile à l'école comme une source d'ennuis

"Au-delà des problèmes souvent évoqués (envoi et réception à outrance de télémessages et appels pendant les heures de cours, problèmes de racket), ils peuvent aussi être utilisés pour tricher pendant les tests, prendre des photos pendant les cours avec diffusion immédiate sur les réseaux sociaux, naviguer sur Internet sans contrôle...", écrit-il, en soulignant que les cinémas et les théâtres s'y mettent aussi.

Sur ce terrain, Vincent Peillon n'avancera pas en terrain inconnu. Lors de l'examen 2012 du baccalauréat, le ministre de l'éducation nationale avait annoncé que le déploiement de détecteurs de signaux dans les salles d'examen pour repérer d'éventuels tricheurs et empêcher téléphones portables, smartphones et autres tablettes tactiles de communiquer avec l'extérieur.

S'il s'agit d'un dispositif expérimental, il est très probable que celui-ci va progressivement être généralisé lors des prochaines éditions du Bac mais aussi à d'autres examens et concours d'envergure, afin de limiter les tentatives de triche en consultant Internet ou en obtenant une aide extérieure. L'autre solution consistant à transformer radicalement l'approche éducative et le sens des évaluations.

Les brouilleurs d'ondes, une solution incomplète et imparfaite

L'utilisation de brouilleurs est-elle une solution efficace pour répondre aux problèmes soulevés par Philippe Meunier ? Cela dépend. S'il s'agit de ne brouiller que les communications, certaines fonctionnalités resteront disponibles, comme le font remarquer plusieurs internautes sur Twitter. C'est le cas par exemple des applications de jeux vidéo ou de l'appareil photo.

Il sera toujours possible de prendre des clichés compromettants pour l'équipe éducative ou les élèves et de les diffuser ensuite sur les réseaux sociaux. La seule différence, c'est que cela se fera en différé et non plus instantanément. Dans ce cas, ce n'est pas en aval qu'il faut intervenir, mais en amont, en usant de pédagogie et en expliquant les enjeux de vie privée en cas de diffusion de contenus en ligne.

La présence d'un brouilleur ne devrait pas non plus avoir beaucoup d'effet sur le racket, à l'école car ce n'est pas parce qu'un smartphone voit ses communications brouillées dans l'enceinte de l'établissement scolaire qu'il devient inutilisable en dehors. Donc sauf à imaginer que les jeunes ne viennent plus du tout avec leur mobile, l'effet sur le racket sera négligeable.

Enfin, les ondes. Ce n'est pas une surprise, la présence d'antennes-relais à proximité des écoles ne rassure pas les parents, qui craignent une dégénérescence de leurs enfants à force d'être exposés aux ondes. Des procédures judiciaires ont été lancées dans certaines villes, comme à Lyon où une telle installation se trouve sur le toit d'une école. La justice a jusqu'à présent donné raison à l'opérateur.

Or, un brouilleur d'ondes est également un émetteur. Il n'est pas du tout certain qu'une telle information suscite l'enthousiasme exacerbé des parents, qui ne sont déjà pas de grands supporteurs des antennes-relais. Or, la mise en place d'un brouilleur d'ondes (à partir du collège ? Dès l'école primaire ?) va inévitablement placer des enfants dans son champ d'action, même si sa puissance est plus faible.

Interrogé par Rue89, le gérant d'une société vendant des brouilleurs GSM expliquait en 2008 que "le principe d’un brouilleur est identique à celui d’un téléphone portable, sauf qu’un brouilleur, quand il est activé, émet en continu. Et pour l’instant personne ne sait ce qui se passe réellement avec les ondes des portables". L'an dernier, le Centre international de recherche sur le cancer a indiqué que les champs électromagnétiques de radiofréquence sont peut-être cancérogènes.

Publié par Julien L., le 19 Septembre 2012 à 11h42
 
59
Commentaires à propos de «Un député veut brouiller les téléphones à l'école»
Inscrit le 16/07/2004
913 messages publiés
Ca va être rudement pratique pour les profs d'appeler les urgences...
[message édité par DarKCaLLiSTo le 19/09/2012 à 11:45 ]
Inscrit le 05/06/2012
14 messages publiés
DarKCaLLiSTo, le 19/09/2012 - 11:44
Ca va être rudement pratique pour les profs d'appeler les urgences...


En même temps, les bon vieux téléphones filaires existent toujours. Pour la news, ce serait une bonne chose en effet.
Inscrit le 14/07/2004
7795 messages publiés
flob (Modérateur(rice)) le 19/09/2012 à 11:52
RainCrow, le 19/09/2012 - 11:49

DarKCaLLiSTo, le 19/09/2012 - 11:44
Ca va être rudement pratique pour les profs d'appeler les urgences...



En même temps, les bon vieux téléphones filaires existent toujours. Pour la news, ce serait une bonne chose en effet.

+1
Ou bien ne brouiller que la 3G. Déja ca limitera les errements.
Inscrit le 12/04/2010
14 messages publiés
Le titre exact serait : Un député veut faire parler de lui...
Inscrit le 08/08/2012
2014 messages publiés
D'abord dans les écoles, bientôt sur votre lieu de travail...
Inscrit le 10/04/2009
2382 messages publiés
Je ne sais pas quoi en penser, ce serait sans doute pas une si mauvaise idée si ça n'entraine pas de risques sanitaires
Inscrit le 23/09/2006
3322 messages publiés
je propose qu'on coupe les mains et les oreilles des eleves, on agit en amont !
Inscrit le 06/04/2011
1114 messages publiés
Samuel_Vimaire, le 19/09/2012 - 11:53
D'abord dans les écoles, bientôt sur votre lieu de travail...

Ce qui ne serait pas une mauvaise chose au fond quand on voit le nombre d'employés qui passent leur temps à glander sur le net au lieu de bosser...
Inscrit le 23/03/2010
45 messages publiés
Hormis le risque sanitaire pour un usage permanent, je trouve que c'est une bonne solution (déjà applicable jusqu'il y a peu de temps dans les salles de spectacle ou illégalement pendant certaines épreuves en Fac).

De toute façon, on ne devrait pas utiliser de téléphone pendant un cours, je ne vois pas en quoi c'est nécessaire si ce n'est pour "s'évader" des cours entre potes.

Il faut arrêter de nous faire croire que l'absence de téléphone portable, dans l'enceinte d'une école, créée un risque pour les appels d'urgence. S'il y a un problème, il y a le personnel (enseignant ou administratif) ou les autres élèves qui peuvent donner l'alerte et appeler les secours par téléphone filaire.
Inscrit le 19/09/2012
2 messages publiés
Habitué à plus d'ouverture et à plus de technophile dans les commentaires sur Numerama, je suis assez surpris de voir vos réactions.
Pour bloquer les téléphones? Et pourquoi pas justement l'encourager et éduquer les élèves.
Lorsque le téléphone n'existait, on gribouillait, on passait le temps autrement.

Pour ne pas apprendre à l'élève à s'en servir pour le cours. Utopie? Il est sûr que les élèves feront toujours autres choses avec leurs téléphones, mais ils peuvent aussi approfondir le cours en classe.
De plus, on pourrait approfondir et donner une nouvelle dimension d'échange avec l'enseignant.

Réprimander et bloquer sont les choses les plus simples à faire mais peut être pas le plus intéressant.
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
Gued1duweb, le 19/09/2012 - 12:01
Samuel_Vimaire, le 19/09/2012 - 11:53
D'abord dans les écoles, bientôt sur votre lieu de travail...

Ce qui ne serait pas une mauvaise chose au fond quand on voit le nombre d'employés qui passent leur temps à glander sur le net au lieu de bosser...

Avec leur smartphone ? Pas très discret
Avec leur poste de travail ? Les sociétés qui le veulent ne fonctionnent que sur white list et il est impossible de glander.
Les autres laissent leurs employés "glander" comme tu dis, mais c'est juste parce que si on les pressure trop et qu'on les oblige à bosser 100% de leur temps au boulot ils ne feront que 35h et 0minutes au lieu de 50-65 heures et là l'entreprise est bien plus perdante que 5 minutes passés à regarder facebook
Inscrit le 20/11/2004
2152 messages publiés
Ben...

Je ne sais pas pour vous, mais je connais une paire de jeunes adultes, et plusieurs adolescents, qui vous parlent en gardant leur smartphone à la main, qui se promènent avec leur smartphone, qui bossent avec leur smartphone à la main, c'est plus fort qu'eux.

Et, fréquemment, une ou deux fois par minute, ils jettent un coup d'oeil rapide à l'appareil, sans même s'en apercevoir, c'est devenu un réflexe inconscient. Et, s'il y a une notification quelconque, là le smartphone passe avant tout le reste, il faut qu'ils ouvrent leur twitter/facebook/sms/imessage/whatever, pour le lire et peut-être y réagir.
Rien à foutre de la personne avec qui ils parlent, du boulot en cours, il faut réagir tout de suite.

Et vous savez quoi ?

àa ne me fout pas les boules, j'ai dépassé ce stade de puis longtemps.

àa me fout les jetons. Grave
[message édité par Sabinou le 19/09/2012 à 12:19 ]
Inscrit le 20/11/2004
2152 messages publiés
PUTAIN D'ENCODAGE DE NUMERAMA A LA CON ! CELA FAIT COMBIEN DE PUTAIN D'ANNEES QUE L'ON SE PLAINT DES CARACTERES COMME LE C CEDILLE, ALT 128, QUI NE PASSENT PAS, BORDEL !
Inscrit le 23/03/2010
45 messages publiés
_Stephane_, le 19/09/2012 - 12:08
(...)
Pour ne pas apprendre à l'élève à s'en servir pour le cours. Utopie? Il est sûr que les élèves feront toujours autres choses avec leurs téléphones, mais ils peuvent aussi approfondir le cours en classe.
De plus, on pourrait approfondir et donner une nouvelle dimension d'échange avec l'enseignant.

Réprimander et bloquer sont les choses les plus simples à faire mais peut être pas le plus intéressant.


Je suis pas certain :
1° que les élèves aient le niveau (hors fin de second cycle et fac) et qu'ils s'amusent à vérifier tout le cours, en direct, sur le web tout en écoutant ce que dit le prof... ;
2° qu'ils sachent effectuer des recherches pertinentes en distinguant le vrai du faux (Wikipedia regorge aussi de conneries);
3° qu'ils aient la décence de ne pas couper leur professeur en plein cours pour rectifier le tir pour avoir un malin plaisir à "se faire" le prof plutôt qu'avoir un "échange" constructif.
Mais franchement...
[message édité par Sylar-X le 19/09/2012 à 12:23 ]
Inscrit le 06/04/2011
1114 messages publiés
tass_, le 19/09/2012 - 12:12

Gued1duweb, le 19/09/2012 - 12:01

Samuel_Vimaire, le 19/09/2012 - 11:53
D'abord dans les écoles, bientôt sur votre lieu de travail...


Ce qui ne serait pas une mauvaise chose au fond quand on voit le nombre d'employés qui passent leur temps à glander sur le net au lieu de bosser...


Avec leur smartphone ? Pas très discret
Avec leur poste de travail ? Les sociétés qui le veulent ne fonctionnent que sur white list et il est impossible de glander.
Les autres laissent leurs employés "glander" comme tu dis, mais c'est juste parce que si on les pressure trop et qu'on les oblige à bosser 100% de leur temps au boulot ils ne feront que 35h et 0minutes au lieu de 50-65 heures et là l'entreprise est bien plus perdante que 5 minutes passés à regarder facebook

Belle démonstration amenant à la conclusion qu'il est tellement plus facile de critiquer les mômes alors que finalement les parents ne valent guère mieux.
Inscrit le 16/07/2004
913 messages publiés
Sabinou, le 19/09/2012 - 12:16
Ben...

Je ne sais pas pour vous, mais je connais une paire de jeunes adultes, et plusieurs adolescents, qui vous parlent en gardant leur smartphone à la main, qui se promènent avec leur smartphone, qui bossent avec leur smartphone à la main, c'est plus fort qu'eux.

Et, fréquemment, une ou deux fois par minute, ils jettent un coup d'oeil rapide à l'appareil, sans même s'en apercevoir, c'est devenu un réflexe inconscient. Et, s'il y a une notification quelconque, là le smartphone passe avant tout le reste, il faut qu'ils ouvrent leur twitter/facebook/sms/imessage/whatever, pour le lire et peut-être y réagir.
Rien à foutre de la personne avec qui ils parlent, du boulot en cours, il faut réagir tout de suite.

Et vous savez quoi ?

àa ne me fout pas les boules, j'ai dépassé ce stade de puis longtemps.

àa me fout les jetons. Grave


C'est curieux de voir que des gens vont au delà des apparences,je croyais que la norme sociétale en France c'était justement de rester ancrée dans les préjugées,les stéréotypes et la peur de l'autre,méfie toi Sabinou,pour la masse,tu passe déjà pour un fou.
Inscrit le 08/08/2012
2014 messages publiés

D'abord dans les écoles, bientôt sur votre lieu de travail...


Ce qui ne serait pas une mauvaise chose au fond quand on voit le nombre d'employés qui passent leur temps à glander sur le net au lieu de bosser...

Personnellement, je dois bien glander 40% du temps sur Internet quand je suis au boulot... Mon travail est toujours terminé en temps et en heure et de bonne qualité. Je ne vois donc pas où est le problème...
.
J'ai eu une mission où il n'y avait pas Internet et où j'étais fliqué, je stressais beaucoup plus, je travaillais nettement moins bien... Qu'on foute la paix aux employés, à part les 3 ou 4% de tire au flanc, ils n'en travailleront que mieux.
Inscrit le 14/06/2008
65 messages publiés
Par rapport à l'article, autant faire d'une pierre - deux coups: imposer l'absence d'antennes-relais dans un certain rayon autour de l’école. Pas de signal réseau dans l’école, donc pas d'ondes néfastes, pas de brouilleurs néfastes et pas de portable en cours. Tadaaa !

Sylar-X, le 19/09/2012 - 12:19

Je suis pas certain :
2° qu'ils sachent effectuer des recherches pertinentes en distinguant le vrai du faux (Wikipedia regorge aussi de conneries);


Une étude a montré récemment que Wikipedia avait un " taux d'articles inexacts " proche de 3%, quand les autres encyclopédies (papier inclus il me semble) tournaient autour des 2%. Donc non, Wikipedia ne regorge pas de c*nn*r**s mais Wikipedia est alimenté par de multiples auteurs ayant leurs propres agendas (ie: sous la coupe d'autres personnes & sociétés) - dont l'unique but serait de se promouvoir & embellir son histoire / descendre les concurrents.
[message édité par Nono54 le 19/09/2012 à 12:57 ]
Inscrit le 08/08/2012
2014 messages publiés
Habitué à plus d'ouverture et à plus de technophile dans les commentaires sur Numerama, je suis assez surpris de voir vos réactions.
Pour bloquer les téléphones? Et pourquoi pas justement l'encourager et éduquer les élèves.
Lorsque le téléphone n'existait, on gribouillait, on passait le temps autrement.

Pour ne pas apprendre à l'élève à s'en servir pour le cours. Utopie? Il est sûr que les élèves feront toujours autres choses avec leurs téléphones, mais ils peuvent aussi approfondir le cours en classe.
De plus, on pourrait approfondir et donner une nouvelle dimension d'échange avec l'enseignant.

Réprimander et bloquer sont les choses les plus simples à faire mais peut être pas le plus intéressant.

Aller voir sur Wikipedia pour compléter ce que le prof décrit ?
Inscrit le 13/08/2010
8428 messages publiés
zoophélie, le 19/09/2012 - 11:52
Le titre exact serait : Un député veut faire parler de lui...


+1 Et comme par hasard un.... UMPiste
Inscrit le 06/04/2011
1114 messages publiés
Samuel_Vimaire, le 19/09/2012 - 12:50

X


Personnellement, je dois bien glander 40% du temps sur Internet quand je suis au boulot... Mon travail est toujours terminé en temps et en heure et de bonne qualité. Je ne vois donc pas où est le problème...
.
J'ai eu une mission où il n'y avait pas Internet et où j'étais fliqué, je stressais beaucoup plus, je travaillais nettement moins bien... Qu'on foute la paix aux employés, à part les 3 ou 4% de tire au flanc, ils n'en travailleront que mieux.

Donc en gros tu admets bosser à mi-temps mais payé plein pot quoi.
Inscrit le 13/08/2010
8428 messages publiés
Gued1duweb, le 19/09/2012 - 13:23
Samuel_Vimaire, le 19/09/2012 - 12:50

X


Personnellement, je dois bien glander 40% du temps sur Internet quand je suis au boulot... Mon travail est toujours terminé en temps et en heure et de bonne qualité. Je ne vois donc pas où est le problème...
.
J'ai eu une mission où il n'y avait pas Internet et où j'étais fliqué, je stressais beaucoup plus, je travaillais nettement moins bien... Qu'on foute la paix aux employés, à part les 3 ou 4% de tire au flanc, ils n'en travailleront que mieux.

Donc en gros tu admets bosser à mi-temps mais payé plein pot quoi.


S'il réalise ses missions, où est le problème ?
Inscrit le 06/04/2011
1114 messages publiés
La moralité.
Inscrit le 08/08/2012
2014 messages publiés


X



Personnellement, je dois bien glander 40% du temps sur Internet quand je suis au boulot... Mon travail est toujours terminé en temps et en heure et de bonne qualité. Je ne vois donc pas où est le problème...
.
J'ai eu une mission où il n'y avait pas Internet et où j'étais fliqué, je stressais beaucoup plus, je travaillais nettement moins bien... Qu'on foute la paix aux employés, à part les 3 ou 4% de tire au flanc, ils n'en travailleront que mieux.


Donc en gros tu admets bosser à mi-temps mais payé plein pot quoi.

J'admets faire 100 à 120% de la tâche qui m'incombe et être payé pour 100% du travail...
Je suis augmenté tous les ans depuis 3 ans, c'est que je dois très bien satisfaire mon employeur...
Inscrit le 06/04/2011
1114 messages publiés
Inscrit le 19/09/2012
2 messages publiés
Wikipédia n'est pas la réponse à tout.
Internet regorge d'informations utiles.
Samuel_Vimaire, le 19/09/2012 - 12:57
Habitué à plus d'ouverture et à plus de technophile dans les commentaires sur Numerama, je suis assez surpris de voir vos réactions.
Pour bloquer les téléphones? Et pourquoi pas justement l'encourager et éduquer les élèves.
Lorsque le téléphone n'existait, on gribouillait, on passait le temps autrement.

Pour ne pas apprendre à l'élève à s'en servir pour le cours. Utopie? Il est sûr que les élèves feront toujours autres choses avec leurs téléphones, mais ils peuvent aussi approfondir le cours en classe.
De plus, on pourrait approfondir et donner une nouvelle dimension d'échange avec l'enseignant.

Réprimander et bloquer sont les choses les plus simples à faire mais peut être pas le plus intéressant.

Aller voir sur Wikipedia pour compléter ce que le prof décrit ?
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
Gued1duweb, le 19/09/2012 - 12:20

Belle démonstration amenant à la conclusion qu'il est tellement plus facile de critiquer les mômes alors que finalement les parents ne valent guère mieux.

Non c'est juste que certains partons ont compris qu'il vaut mieux laisser les employés se distraire 5 minutes et partir à 19h30 - 20h que les obliger à bosser et qu'ils fassent juste leurs heures.

Dans nos métiers (SSII, informatique) personne ne fait QUE 35-39h. Toutes les boîtes sont donc dans l'illégalité, elles ont pas intérêt à vouloir faire respecter la loi.
Inscrit le 13/08/2010
8428 messages publiés
Samuel_Vimaire, le 19/09/2012 - 13:33


X



Personnellement, je dois bien glander 40% du temps sur Internet quand je suis au boulot... Mon travail est toujours terminé en temps et en heure et de bonne qualité. Je ne vois donc pas où est le problème...
.
J'ai eu une mission où il n'y avait pas Internet et où j'étais fliqué, je stressais beaucoup plus, je travaillais nettement moins bien... Qu'on foute la paix aux employés, à part les 3 ou 4% de tire au flanc, ils n'en travailleront que mieux.


Donc en gros tu admets bosser à mi-temps mais payé plein pot quoi.

J'admets faire 100 à 120% de la tâche qui m'incombe et être payé pour 100% du travail...
Je suis augmenté tous les ans depuis 3 ans, c'est que je dois très bien satisfaire mon employeur...


LOL
mais t'inquiète pas, @Guedone du ouaib va trouver quelque chose à te répondre. Les trolls, c'est comme ça...
Inscrit le 06/04/2011
1114 messages publiés
tass_, le 19/09/2012 - 13:37

Gued1duweb, le 19/09/2012 - 12:20

Belle démonstration amenant à la conclusion qu'il est tellement plus facile de critiquer les mômes alors que finalement les parents ne valent guère mieux.


Non c'est juste que certains partons ont compris qu'il vaut mieux laisser les employés se distraire 5 minutes et partir à 19h30 - 20h que les obliger à bosser et qu'ils fassent juste leurs heures.

Dans nos métiers (SSII, informatique) personne ne fait QUE 35-39h. Toutes les boîtes sont donc dans l'illégalité, elles ont pas intérêt à vouloir faire respecter la loi.


Ouais enfin entre 5 minutes et la moitié du temps de travail, ça fait une sacré différence.
[message édité par Gued1duweb le 19/09/2012 à 13:39 ]
Inscrit le 16/04/2009
275 messages publiés
"la présence d'antennes-relais à proximité des écoles ne rassure pas les parents, qui craignent une dégénérescence de leurs enfants à force d'être exposés aux ondes."
=> Parents, ne filez pas de téléphone à vos rejetons ! C'est bien plus nuisible pour le cerveau que ces antennes.
Inscrit le 13/08/2010
8428 messages publiés
Gued1duweb, le 19/09/2012 - 13:38

tass_, le 19/09/2012 - 13:37

Gued1duweb, le 19/09/2012 - 12:20

Belle démonstration amenant à la conclusion qu'il est tellement plus facile de critiquer les mômes alors que finalement les parents ne valent guère mieux.


Non c'est juste que certains partons ont compris qu'il vaut mieux laisser les employés se distraire 5 minutes et partir à 19h30 - 20h que les obliger à bosser et qu'ils fassent juste leurs heures.

Dans nos métiers (SSII, informatique) personne ne fait QUE 35-39h. Toutes les boîtes sont donc dans l'illégalité, elles ont pas intérêt à vouloir faire respecter la loi.


Ouais enfin entre 5 minutes et la moitié du temps de travail, ça fait une sacré différence.



We love

Image IPB
[message édité par mosquito33 le 19/09/2012 à 13:44 ]
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
Gued1duweb, le 19/09/2012 - 13:38

tass_, le 19/09/2012 - 13:37

Gued1duweb, le 19/09/2012 - 12:20

Belle démonstration amenant à la conclusion qu'il est tellement plus facile de critiquer les mômes alors que finalement les parents ne valent guère mieux.


Non c'est juste que certains partons ont compris qu'il vaut mieux laisser les employés se distraire 5 minutes et partir à 19h30 - 20h que les obliger à bosser et qu'ils fassent juste leurs heures.

Dans nos métiers (SSII, informatique) personne ne fait QUE 35-39h. Toutes les boîtes sont donc dans l'illégalité, elles ont pas intérêt à vouloir faire respecter la loi.


Ouais enfin entre 5 minutes et la moitié du temps de travail, ça fait une sacré différence.


S'il reste 12 h dans l'entreprise (9h-19h par exemple) il n'y a rien de choquant qu'il passe 40% de son temps à ne pas "travailler", ça laisse toujours 7h de boulot effectif.
[message édité par tass_ le 19/09/2012 à 13:44 ]
Inscrit le 16/08/2010
1280 messages publiés
Gued1duweb, le 19/09/2012 - 12:01

Samuel_Vimaire, le 19/09/2012 - 11:53
D'abord dans les écoles, bientôt sur votre lieu de travail...


Ce qui ne serait pas une mauvaise chose au fond quand on voit le nombre d'employés qui passent leur temps à glander sur le net au lieu de bosser...

ouaip, on les vois bien tous sur numérama en train de glander au lieu de bosser.
Comment je le sais ? ben quand je viens glander ici au lieu de bosser...
Inscrit le 13/08/2010
8428 messages publiés
Jumbo, le 19/09/2012 - 13:44

Gued1duweb, le 19/09/2012 - 12:01

Samuel_Vimaire, le 19/09/2012 - 11:53
D'abord dans les écoles, bientôt sur votre lieu de travail...



Ce qui ne serait pas une mauvaise chose au fond quand on voit le nombre d'employés qui passent leur temps à glander sur le net au lieu de bosser...


ouaip, on les vois bien tous sur numérama en train de glander au lieu de bosser.
Comment je le sais ? ben quand je viens glander ici au lieu de bosser...

Ha oui, quand même... bon, ben ça va l'heure d'y aller, hein ?
Inscrit le 06/09/2012
180 messages publiés
Gued1duweb, le 19/09/2012 - 13:23
Donc en gros tu admets bosser à mi-temps mais payé plein pot quoi.

Forfait cadre, pas d'horaire fixe, les heures supp ça n'existe pas, etc.
Les 35h ? mouais, des RTT, c'est vrai. À part ça, "35h" ce n'est qu'une lubie.
Alors oui, comme lui y'a des jours où je passe pas mal de temps sur le net.
Partir tôt, connais pas.
Inscrit le 10/04/2011
88 messages publiés
Une question: Peut-on brouiller les communications dans une ecole sans brouiller celles des voisins?
Inscrit le 13/09/2012
882 messages publiés
Je ne vois pas en quoi bloquer les télécommunications empêcherai d'utiliser son smartphone pour... jouer.
Je ne pense pas que les petits jeunot n'utilisent leur portable que pour aller sur facebook.
De mon temps, les gars ramenaient leur GB pour jouer à Pokémon, et même si aujourd'hui pas mal jouent au jeux sur réseaux sociaux il me semble qu'il y a suffisamment d'app de jeux pour qu'ils ne sentent même pas le manque pendant l'heure d'histoire.
M'est avis...
Inscrit le 03/10/2011
6777 messages publiés
Djaron, le 19/09/2012 - 11:59
je propose qu'on coupe les mains et les oreilles des eleves, on agit en amont !
Mieux vaut stériliser tous les Hommes, comme ça plus de gosses, plus de dépense en connerie, plus d'éducation nationale donc plus de dette, et plus de chômeurs.
Inscrit le 04/09/2002
2846 messages publiés
RainCrow, le 19/09/2012 - 11:49
DarKCaLLiSTo, le 19/09/2012 - 11:44
Ca va être rudement pratique pour les profs d'appeler les urgences...


En même temps, les bon vieux téléphones filaires existent toujours. Pour la news, ce serait une bonne chose en effet.


+1 sur les 2 points:
-> oui au bridage: les enfants sont à l'école pour apprendre, pas pour glander
-> et oui, le téléphone fixe, ça existe encore
Inscrit le 11/03/2009
3541 messages publiés
Ah mais quel abruti , tiens exemple concret , dans 2 bahuts de ma ville le hasard fait que des relais sont installés à 150 metres pour le 1er et moins de 100 pour le second etablissement , donc à moins de micro onder la tete des eleves pour réussir à brouiller le signal , bonne chance ,

Pis perso ils installent ça dans mon bahut , direct droit de retrait , pas envie de me faire irradier inutilement .

Mais bon on peut lui pardonner , c'est un politicien , ça sait rarement de quoi ça parle , ça pense avoir une solution à tout . bref....
Inscrit le 03/10/2011
6777 messages publiés
speed, le 19/09/2012 - 14:50
c'est un politicien , ça sait rarement de quoi ça parle , ça pense avoir une solution à tout . bref....
Non, ça ne pense pas non plus, ça écoute les experts (de la société qui vend les solutions).
Inscrit le 11/03/2009
3541 messages publiés
Centaurien, le 19/09/2012 - 14:57
speed, le 19/09/2012 - 14:50
c'est un politicien , ça sait rarement de quoi ça parle , ça pense avoir une solution à tout . bref....
Non, ça ne pense pas non plus, ça écoute les experts (de la société qui vend les solutions).


...et qui peut le cas écheant retribuer le politicien lobiste , voilà ça se tiens mieux là
Inscrit le 03/10/2011
6777 messages publiés
speed, le 19/09/2012 - 15:00
...et qui peut le cas écheant retribuer le politicien lobiste , voilà ça se tiens mieux là
Oooooooh !
Inscrit le 11/05/2011
254 messages publiés
Bon, le problème de fond c'est que nos gamins font autre chose que de bosser en cours...
Grande nouvelle !
Pourtant, ça fait un moment que ça existe.
Là où le bât blesse, c'est que ces petites merveilles de technologies permettent 1000 et un usages qu'il serait de bon ton de ne pas pratiquer en cours (ni dans le reste de l'établissement d'ailleurs).
En arriver donc à "jamer" le signal pour éviter la connexion permanente, soit, mais est-ce la solution ?
A priori, non car il faudrait brouiller tous les signaux disponibles et là, c'est moins facile.
Responsabiliser les élèves alors ?
A l'heure de la remise en question de tout ce qui existe (à commencer par l'autorité parentale...) la course ne semble pas gagnée d'avance.
Responsabiliser les parents ?
Nombreux sont ceux qui ne comprennent même pas les possibilités de ces machines.
Et pourquoi pas responsabiliser les enseignants et leur octroyer le Droit d'exiger l'extinction des GSM avant l'entrée en cours ?
Il me semblerait que ça serait plus rentable et moins contraignant que la mise en place d'équipements pour brouiller les ondes.

Que du répressif alors ?
Il me semble pour le moins scabreux de prétendre qu'on puisse se servir des GSM comme outils pédagogiques (du moins pas au collège ni au lycée) et il suffit pour s'en convaincre de voir que l'utilisation des ordinateurs en classe donne un bilan mitigé.

Pas de répression donc mais de l'éducation et du respect.
On n'utilise pas son GSM en cours, on l'éteint.
"L'infosphère" est certainement captivante et le menu du jour à la cantine sur facebook est, à n'en pas douter, une information capitale (qu'il vaut mieux relayer ensuite avec un tweet) cependant, ces dérives, encouragées de toutes parts il est vrai (il faut bien vendre du forfait) conduit tout droit à des aberrations comme à New-York où des dizaines (centaines ?) d'individus se transforment le temps d'un fait divers en "reporters professionnels"...

Le GSM l'école ?
Fausse bonne idée, maintenant, il ne reste (sauf la réponse technologique) que l'éducation au sens large entre les parents et les enseignants mais comme à ce niveau là le dialogue n'est pas nécessairement de mise, ça risque d'être compliqué.
Inscrit le 08/08/2012
2014 messages publiés

Donc en gros tu admets bosser à mi-temps mais payé plein pot quoi.


Forfait cadre, pas d'horaire fixe, les heures supp ça n'existe pas, etc.
Les 35h ? mouais, des RTT, c'est vrai. À part ça, "35h" ce n'est qu'une lubie.
Alors oui, comme lui y'a des jours où je passe pas mal de temps sur le net.
Partir tôt, connais pas.

Alors, je suis cadre, il est très rare que je fasse plus de 37,5h/semaine (comme l'indique mon contrat).
J'ai droit à mes RTT.
J'ai droit à mes congés payés.
Et, les rares fois où j'ai de grosses semaines, je récupère les heures quand ça m'arrange (vive la prestation chez des clients pas relou, si le client est relou et ne me laisse pas récupérer, la prochaine fois qu'il voudra me faire dépasser les 37,5h, je lui dirai de voir la facturation des heures sup avec mon commercial), c'est toujours sympa de voir quelques dizaines d'euros de plus sur sa paye...
Dans ma mission actuelle, personne ne vérifie mes horaires, je pourrais facilement gratter 1h/jour, ça ne se verrait pas.
L'idée reçu qui dit qu'un cadre n'a pas droit aux heures sup est fausse. Le code du travail existe, il est valable pour les ouvriers, les techniciens, les ingénieurs, les employés, les cadres, les cadres sup. Si tu veux avoir tes heures sup. tu peux, si tu veux des horaires normaux, tu peux aussi. C'est ce que je fais, j'ai toujours eu du taf et je suis bien payé.
Inscrit le 08/08/2012
2014 messages publiés

Il me semblerait que ça serait plus rentable et moins contraignant que la mise en place d'équipements pour brouiller les ondes.

+1

Que du répressif alors ?
Il me semble pour le moins scabreux de prétendre qu'on puisse se servir des GSM comme outils pédagogiques (du moins pas au collège ni au lycée) et il suffit pour s'en convaincre de voir que l'utilisation des ordinateurs en classe donne un bilan mitigé.

Avec des profs qui maitrisent vraiment l'outil informatique, ça peut être pas mal... Mais c'est sûr que si c'est un vieux prof de maths de 55 ans qui tient les ateliers informatiques, c'est pas gagné !
Inscrit le 14/05/2007
940 messages publiés
tass_, le 19/09/2012 - 13:37

Gued1duweb, le 19/09/2012 - 12:20

Belle démonstration amenant à la conclusion qu'il est tellement plus facile de critiquer les mômes alors que finalement les parents ne valent guère mieux.


Non c'est juste que certains partons ont compris qu'il vaut mieux laisser les employés se distraire 5 minutes et partir à 19h30 - 20h que les obliger à bosser et qu'ils fassent juste leurs heures.

Dans nos métiers (SSII, informatique) personne ne fait QUE 35-39h. Toutes les boîtes sont donc dans l'illégalité, elles ont pas intérêt à vouloir faire respecter la loi.

Tu dis un peu de la merde parce que beaucoup de gens travaillant en SSII ne sont payés à l'heure mais à la journée.
Il sont un certain nombre de jours à travailler dans l'année et non un certain nombre d'heures par semaine
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
Topless, le 19/09/2012 - 16:03

Tu dis un peu de la merde parce que beaucoup de gens travaillant en SSII ne sont payés à l'heure mais à la journée.
Il sont un certain nombre de jours à travailler dans l'année et non un certain nombre d'heures par semaine


Tu parles c'est ce qu'on veut te faire croire, les cadres forfait jour à 30 000 -35 000 /an c'est pas possible, ça entre pas dans les barèmes.

Tout le monde est cadre, mais cadre 35h (c'est d'ailleurs marqué dans les contrats).
edit : d'ailleurs on serait cadre à la journée je vois pas pourquoi on aurait des RTT... On est cadres 35h travaillant de basxe 37.5h (donc 10 j de RTT en plus).
[message édité par tass_ le 19/09/2012 à 16:06 ]
Inscrit le 24/03/2010
380 messages publiés
Par contre, la généralisation du tabac dans les collèges et lycées, ça, ce n'est pas un problème...
Inscrit le 30/04/2005
12571 messages publiés
Sabinou, le 19/09/2012 - 12:18
PUTAIN D'ENCODAGE DE NUMERAMA A LA CON ! CELA FAIT COMBIEN DE PUTAIN D'ANNEES QUE L'ON SE PLAINT DES CARACTERES COMME LE C CEDILLE, ALT 128, QUI NE PASSENT PAS, BORDEL !

JE SUIS D'ACCORD!
FORUM A LA CON!
Inscrit le 16/10/2010
1115 messages publiés
1/ impossible d'appeller les pompiers, le SAMU, etc...
2/ on veut pas d'antennes relai dans les écoles, mais un brouilleur c'est une antenne relai qui envoie n'importe quoi dans toutes les fréquences pour pas qu'on capte...
Inscrit le 29/09/2008
776 messages publiés
zoophélie, le 19/09/2012 - 11:52
Le titre exact serait : Un député veut faire parler de lui...


+1 Et comme par hasard un.... UMPiste


heu....en fait il a raison, ON est tous des drogués du portable (helas), a divers degrés c'est sur,
le top etant chez les ados, donc tu brouilles la 3G et la voix et t'en parle plus.
A l'ecole, les jeunes ont juste besoin de leurs bouquins,trousses,calculettes & cie et c'est tout.
ca remarche en sortant de l'etablissement, normal tu fais ce que tu veux en dehors.

y'a pas a eduquer ou quoi que soit sur le portable, tu l'utilises pas un point c'est tout.

ca va pas tout regler, mais bon a notre epoque faut fliquer,faire de la repression parce que la prevention , tout le monde s'en fout,donc actes.

les secours c'est filaire dans l'ecole,apres y'a le risque de cancer c'est sur.
Inscrit le 13/08/2010
8428 messages publiés
En résumé :

- un député UMPiste nous brouille l'écoute ?
Inscrit le 21/04/2009
978 messages publiés
skydevil, le 19/09/2012 - 16:39
1/ impossible d'appeler les pompiers, le SAMU, etc...
2/ on veut pas d'antennes relai dans les écoles, mais un brouilleur c'est une antenne relai qui envoie n'importe quoi dans toutes les fréquences pour pas qu'on capte...

Tu fais bien d'en parler, et les rayonnements de ce type de brouilleurs, ça dégueule un peu en fréquence ? Ca m'embête un peu d'envoyer ma tête blonde dans un espace micro-ondes.
Inscrit le 08/09/2008
769 messages publiés
tass_, le 19/09/2012 - 16:05
Topless, le 19/09/2012 - 16:03

Tu dis un peu de la merde parce que beaucoup de gens travaillant en SSII ne sont payés à l'heure mais à la journée.
Il sont un certain nombre de jours à travailler dans l'année et non un certain nombre d'heures par semaine


Tu parles c'est ce qu'on veut te faire croire, les cadres forfait jour à 30 000 -35 000 /an c'est pas possible, ça entre pas dans les barèmes.

Tout le monde est cadre, mais cadre 35h (c'est d'ailleurs marqué dans les contrats).
edit : d'ailleurs on serait cadre à la journée je vois pas pourquoi on aurait des RTT... On est cadres 35h travaillant de basxe 37.5h (donc 10 j de RTT en plus).

1. Il n'y a pas de "barêmes" sauf dans de rares entreprises
2. La plupart des cadres sont au forfait, les rares qui sont réellement au 35h ont des horaires fixes.
3. De plus en plus d'employés qui n'ont absolument rien de cadre (à commencer par la qualification et le salaire - type BTS) sont passés "cadres" au forfait par les entreprises, de façon tout à fait légale
4. la loi sur les 35h a enc*lé la très grande majorité des cadres, qui se sont retrouvés traités comme des "cadres" de direction (environ 100k en France, ceux qui touchent 200k+ par an), et se sont retrouvés dans une bien moins bonne situation qu'avant avec en contrepartie à peu près peau de zob
5. les contreparties pour ces cadres au forfait sont justement 2 ou 3 jours de RTT par an, en gros ; les RTT c'est pas que pour les gens en heures.
6. les cadres au forfait n'ont au final que quelques limitations légales en termes d'heures travaillées : 12h de repos consécutif (mais le temps de trajet boulot-maison est compté dans le temps de repos s'il est inférieur à 4h par jour), et pas plus de 6 jours consécutifs.

Les cadres en heures, y en a peu, et en SSII à peu près 0.
Inscrit le 11/06/2012
29 messages publiés
il n'y a pas que les sms, et la messagerie instantané
dans ma classe ce qui se fait le plus c'est jouer

donc on va mettre des brouilleurs d'engin électronique ? -_-
go vivre avec son temps sérieux...
Inscrit le 13/05/2009
310 messages publiés
Si les moyens n'étaient pas problématiques je serais totalement pour lors des examens et contrôles. Je connais des gens qui ont eu leur bac + 5 uniquement grâce à leur téléphone, c'est quand même devenu du n'importe quoi. Pour le reste, comme quelqu'un l'a dit, quand on ne suivait pas le cours on s'occupait autrement à l'époque. Même constat en entreprise, le salarié qui a pas envie de travailler ne travaillera pas / mal téléphone ou non.
[message édité par tcuvillier le 19/09/2012 à 23:15 ]
Inscrit le 15/04/2010
891 messages publiés
Je vais vous avouer quelque chose. Il y a cinq ans, ulcéré par les téléphones qui sonnaient sans arrêt dans les restos que je fréquentais, j'ai acheté sur Ebay un brouilleur de signal GSM. Ce petit appareil n'étant pas agréé, il était interdit d'en posséder. Aujourd'hui on n'en trouve plus sur Ebay. Je peux vous affirmer que, activé et caché dans la poche de mon pantalon, durant tous mes repas, je n'ai JAMAIS PLUS entendu de portable sonner dans les endroits où je me trouvais et où je voulais avoir la paix ... ce genre de petit appareil est terriblement efficace !!!!!!!
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
DarKCaLLiSTo, le 19/09/2012 - 11:44
Ca va être rudement pratique pour les profs d'appeler les urgences...

Pourquoi ? Il n'y a pas de téléphone fixe dans les établissements scolaires ?

J'ai eu une mission où il n'y avait pas Internet et où j'étais fliqué, je stressais beaucoup plus, je travaillais nettement moins bien... Qu'on foute la paix aux employés, à part les 3 ou 4% de tire au flanc, ils n'en travailleront que mieux.

Nous voici avec une étude comportementale basée sur un seul et unique individu. Quel est le seuil de crédibilité statistique de ce genre d'étude ?

S'il réalise ses missions, où est le problème ?

Cela dépend du poste et du contrat de travail. Tu ne peux pas généraliser.
Mais si tu bosses qu'à mi-temps pour les missions qui te sont confiées, peut-être est-ce parce que ton poste est sous-dimensionné. Il ne te vient pas à l'idée de demander à faire du travail en plus ?

Une étude a montré récemment que Wikipedia avait un " taux d'articles inexacts " proche de 3%, quand les autres encyclopédies (papier inclus il me semble) tournaient autour des 2%

Cette étude était basée sur une dizaine d'articles écrites par des spécialistes et à destination de spécialistes (du style la vie et l'oeuvre de Wiliam de Canterbury, abbé de 1258 à 1276).
Je lisais la semaine dernière un article sur la Guerre d'Espagne dans Wikipédia : bien sûr rien n'est globalement faux. Mais chaque paragraphe est écrit indépendamment des autres.
Donc tu as des redites d'un paragraphe sur l'autre. Des personnes apparaissent d'un seul coup sans que tu saches pourquoi ni comment. Tout cela rend la lecture assez éprouvante.
Comparé à une encyclopédie classique où il y un seul auteur pour un article, donc une construction logique du texte.

Pis perso ils installent ça dans mon bahut , direct droit de retrait , pas envie de me faire irradier inutilement .

Droit de retrait. Tu penses que tu peux arriver un matin et dire "droit de retrait" ?

Tu fais bien d'en parler, et les rayonnements de ce type de brouilleurs, ça dégueule un peu en fréquence ? Ca m'embête un peu d'envoyer ma tête blonde dans un espace micro-ondes.

Mais ça ne t'empêche pas d'envoyer ton gamin avec un téléphone portable à l'école, où il planquera son téléphone sur ses genoux ou dans la poche de son pantalon donc à proximité immédiate de ses organes génitaux.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Septembre 2012
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
1 2 3 4 5 6 7