Le Raspberry Pi sera désormais construit en Grande-Bretagne. La fondation à l'origine du projet a décidé de relocaliser la production en Europe, après avoir démarré en Chine. Selon les créateurs du Raspberry Pi, les conditions autrefois inexistantes pour fabriquer l'ordinateur au Royaume-Uni sont désormais réunies.

C'est une initiative qui ne manquera pas d'attirer l'attention du ministère du redressement productif, dont la conduite a été confiée à Arnaud Montebourg. Alors que l'ancien député de Saône-et-Loire s'efforce de relancer l'industrie en France, la fondation britannique Raspberry Pi a annoncé jeudi la relocalisation de sa production en Grande-Bretagne, s'inscrivant ainsi dans une logique de patriotisme économique.

"L'an dernier, lorsque personne n'avait entendu parler du Raspberry Pi, nous avions été incapables de trouver un fabricant britannique dont le coût par unité nous conviendrait, et qui croirait que le projet aurait suffisamment de succès pour qu'ils fassent ce pari avec nous. Il n'y avait juste aucun moyen de concevoir le Raspberry Pi en Angleterre tout en conservant un prix de 25 dollars pour le modèle A et 35 dollars pour le modèle B".

Mais les choses ont changé depuis. Si la production de l'ordinateur a démarré en Chine, en raison d'un coût de la main-d’œuvre infiniment plus compétitif, celle-ci va être ramenée au Royaume-Uni, et plus exactement en Galles du Sud, dans la ville de Pencoed. Et c'est dans une usine appartenant à Sony que le Raspberry Pi va désormais être construit.

Selon le contrat passé entre Sony et la fondation Raspberry Pi, près de 30 000 ordinateurs seront construits chaque mois et près de 30 emplois au Royaume-Uni ont été créés dans la foulée. Une goutte d'eau dans l'état de désindustrialisation avancée dans lequel se trouve le pays, diront certains. Un signal envoyé aux entreprises, diront d'autres. La fondation se dit en tout cas heureuse de pouvoir inscrire "Made in the UK" sur les produits.

Le Raspberry Pi est un ordinateur à très bas coût, sans doute le moins cher du monde. Il intègre pourtant un processeur ARM cadencé à 700 MHz, un processeur graphique capable de lire des vidéos en haute définition (1080p H.264), une mémoire vive de 256 Mo de RAM, un lecteur de cartes SD, un port HDMI, un port USB, le tout sur une carte mère de la taille d'une CB.

Et il est très populaire.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés