Twitter a débloqué l'accès au compte du Parti Pirate alsacien après 24 heures de suspension. Selon le réseau social, il s'agit d'une erreur du filtre anti-spam. La jeune formation politique a néanmoins ouvert entretemps un autre profil pour continuer à diffuser son actualité sur le site de micro-blogging.

Tout est bien qui finit bien. Après 24 heures de suspension, le compte Twitter du Parti Pirate d’Alsace (@PPirateAlsace) est de nouveau accessible. Il avait été bloqué lundi par le réseau social, sans aucune explication. Cet évènement a fortement agacé le Parti Pirate d’Alsace, qui s’appuie sur le web pour faire campagne. En effet, le mouvement présente dans la région 10 candidats pour les législatives.

À en croire les explications fournies par Twitter, c’est le filtre anti-spam qui a déraillé. Le compte a été happé par erreur dans les filets réservés aux messages indésirables. Mais la justification ne convainc guère le mouvement, lui qui publie modérément (environ 30 messages par jour) et diffuse de nombreux liens pointant vers des articles ; une pratique banale sur Twitter.

« Nous avons contacté Twitter, Inc pour savoir s’il s’agit d’une erreur algorithmique, ou bien une dénonciation malveillante de la part d’un autre parti politique« , a annoncé la formation. Reste à savoir si le site communautaire répondra. Interpellés à plusieurs reprises sur le réseau, les comptes officiels dédiés aux utilisateurs francophones (@twitter_fr et @assistance) sont restés silencieux.

Avec le retour de l’ancien compte, la section alsacienne du Parti Pirate en a profité pour faire quelques aménagements. L’ancien compte @PPirateAlsace a été renommé en @PPAlsace. De cette façon, tout les messages et les abonnements sont conservés avec la nouvelle identité. En parallèle, les membres du mouvement ont ouvert un deuxième compte portant l’ancien nom (@PPirateAlsace)

L’actualité du Parti Pirate d’Alsace est désormais publiée sur un autre profil, @PPAlsace. Un troisième compte est également actif, au cas où @PPAlsace_.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés