Afin d'asseoir son développement à l'international, Deezer permet désormais aux développeurs d'utiliser largement son API. Elle leur permet d'accéder aux 15 millions de titres de son catalogue et aux playlists des utilisateurs. Les développeurs seront rémunérés à hauteur de 9,99 euros par nouvel abonné venu depuis leur application.

Désormais disponible dans 49 pays, et avec la volonté de s’ouvrir à 130 pays d’ici la fin de l’année, le service français de streaming musical Deezer veut continuer de se répandre auprès des mélomanes du monde entier. Pour cela, il entend s’appuyer sur une communauté de développeurs en leur proposant de créer de nouvelles applications à partir de son catalogue, riche de 15 millions de titres.

La firme annonce donc l’ouverture d’Open Deezer, son API, qui permet la création d’applications web et mobiles à partir de son catalogue et des playlists créées par ses utilisateurs. Cette ouverture se veut « simple et large« , explique Deezer qui veut inciter les développeurs à l’utiliser en les rémunérant 9,99 euros par abonné venu depuis leur application.

Un espace dédié aux développeurs ouvre donc ses portes sur le site, sur Twitter et sur Facebook. Ces deux services furent d’ailleurs parmi les premiers à bénéficier d’un accès à l’API et à pouvoir la tester, aux côtés de Sonos, Logitech, Parrot, Nissan ou Orange, qui possède une partie de Deezer.

« Nous n’avons pas le monopole des grandes idées » lance Daniel Marhely, le fondateur de Deezer. « Nous sommes ravis de permettre à tous les développeurs du monde entier d’innover grâce à Deezer« . Ces derniers sont d’ailleurs invités à Paris du 25 au 27 mai et à Berlin du 6 au 8 juillet pour participer à deux hackathons.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés