Selon une étude publiée par l'Insee, plus de 20 % des entreprises françaises d'au moins 10 personnes auraient un ou plusieurs postes informatiques équipés d'un système d'exploitation libre, et plus de 4 entreprises sur 10 utiliseraient un outil de bureautique libre.

Au début de l’année, une étude menée par un cabinet privé avait affirmé que le logiciel libre représentait 6 % du marché des logiciels et des services associés en France. Une puissance qui semble se confirmer. L’Insee a publié sa nouvelle enquête sur les technologies de l’information et de la communication et le commerce électronique, réalisée en 2011, dans laquelle elle a interrogé 183 161 entreprises d’au moins 10 personnes pour connaître leur utilisation des ordinateurs et des réseaux informatiques. Il ressort de cette enquête que 21 % des entreprises concernées sont équipées d’un système d’exploitation libre (très probablement une distribution Linux), et que 43 % des entreprises sont équipées de logiciels de bureautique libre comme OpenOffice ou LibreOffice.

Lorsque l’on regarde dans le détail, les OS libres sont particulièrement présents dans les entreprises qui travaillent dans le secteur de l’information et de la communication. Sur 6 691 sociétés auditées, elles sont 3 817 à déclarer avoir recours à un OS libre, soit 57 % d’entre elles.

Plus la taille de l’entreprise grossit, plus l’utilisation d’au moins un poste sous Linux (ou autre système d’exploitation libre) est fréquente, jusqu’à atteindre 81 % des entreprises de moins plus de 500 salariés travaillant dans les TIC. Pour l’ensemble des entreprises de très grande taille, tous secteurs confondus, la proportion est de 55 %.

Pour les outils de bureautique libres, 30 % seulement des très grandes entreprises y ont recours, contre plus de 40 % pour les PME de moins de 50 salariés. Dans le secteur des TIC, l’utilisation de solutions concurrentes libres à la suite Office de Microsoft est de mise dans 57 % des entreprises.

Par ailleurs, l’étude montre qu’un tiers des sociétés ont recours au télétravail (avec au moins une personne qui travaille une demi-journée par semaine en dehors des locaux de l’entreprise), mais que ça concerne 63 % des entreprises dans les TIC.

96 % de l’ensemble des sociétés d’au moins 10 personnes ont accès à Internet, et 60 % déclarent même avoir une connexion mobile en 3G.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés