En février, Steve Jobs recevra un Grammy à titre posthume pour récompenser son implication, à travers Apple, dans la transformation de l'industrie musicale. En 2002, la firme en avait également reçu un, technique.

Nous le savons, Apple n’a pas inventé le baladeur ni la musique numérique, et encore moins l’association des deux. Néanmoins, l’ensemble de l’industrie musicale s’accorde à dire que la firme de Cupertino a joué un rôle majeur dans sa transformation en imposant le couple iTunes + iPod. Plus de 300 millions d’iPod ont, en effet, été vendus depuis le lancement du premier modèle en 2001 et plus de 10 milliards de morceaux ont été téléchargés sur la boutique de la firme.

A ce titre, Steve Jobs recevra le 11 février prochain un Grammy rendant hommage à son implication dans cette transformation. « Il a aidé à créer des produits et des technologies qui ont transformé la façon dont nous consommons la musique, la télévision, les films et les livres » explique la Recording Academy dans un communiqué.

L’entrepreneur sera donc récompensé à titre posthume au milieu des musiciens et autres groupes, dans la catégorie Trustee Award qui salue les contributions majeures qui ne sont pas artistiques. Apple avait également reçu un Grammy technique en 2002 pour sa contribution à l’industrie musicale.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés