Pour limiter le piratage des comptes, Facebook va déployer un nouveau système de sécurité : les amis de confiance. En cas de perte de contrôle d'un profil, l'utilisateur pourra demander à ses amis de confiance de communiquer des codes secrets pour réinitialiser le mot de passe.

À tort ou à raison, Facebook est devenu au fil des ans essentiel pour de nombreux internautes à travers le monde. Grâce à une stratégie de développement basée sur un système d’invitation, le réseau social américain a réussi à conquérir les étudiants des universités américaines puis le reste du monde. Aujourd’hui, le site communautaire revendique pas moins de 800 millions d’utilisateurs dont 75 % vivent en dehors des États-Unis.

La popularité du réseau social, au-delà des nombreuses critiques qu’il soulève en matière de vie privée et de confidentialité des données personnelles, lui impose de fournir aux utilisateurs une sécurité aussi forte que possible. Il en va de sa crédibilité. Si Facebook ne parvient pas à protéger les comptes des membres, ceux-ci déserteront le réseau social aussi vite qu’ils sont venus.

Jusqu’à présent, Facebook a su éviter le pire malgré quelques alertes sérieuses comme la compilation de données publiques issues de 100 millions de profils ou l’envoi de spams à près d’un demi-million de boîtes aux lettres. Ces dernières années, le site communautaire a déployé plusieurs protections, plus ou moins visibles, afin de préserver l’intégrité des profils. Elles sont résumées dans cette infographie.

Des amis de confiance pour reprendre le contrôle d’un compte piraté

Dans les prochaines semaines, le réseau social va déployer une nouvelle couche de protection : les « amis de confiance » (trusted friends). Le but ? Permettre à un utilisateur de récupérer très rapidement son profil qui a été piraté par un tiers en sélectionnant entre trois et cinq contacts. Ces derniers devront suivre une procédure spécifique qui permettra au titulaire du profil d’en reprendre le contrôle.

Le fonctionnement de ce système est enfantin. Si un utilisateur constate que son compte Facebook a été piraté, il devra demander au réseau social d’envoyer des codes secrets générés aléatoirement aux amis de confiance. Ensuite, il devra prendre contact avec eux afin de leur demander de les lui communiquer. Ainsi, il pourra demander la réinitialisation de son mot de passe.

Le dispositif, optionnel, n’offre évidemment pas une protection parfaite et ne met pas à l’abri l’utilisateur d’un prochain détournement. Cependant, le dispositif devrait améliorer la récupération rapide d’un compte piraté. D’autant que pour en reprendre le contrôle, il faut que l’utilisateur entre tous les codes de ses contacts. Il faudra donc choisir ces derniers avec parcimonie.

L’outil devrait toutefois ravir de nombreux utilisateurs. D’après l’infographie créée par Facebook, près de 0,06 % des connexions au réseau social, sur un milliard de tentatives quotidiennes, sont compromises. Si le pourcentage paraît très faible, cela représente en réalité des centaines de milliers d’utilisateurs qui sont la cible quotidienne d’hameçonnage ou de piratage.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés