Publié par Julien L., le Samedi 30 Juillet 2011

L'anonymat en ligne doit disparaître, selon une responsable Facebook

Lors d'un récent entretien, la directrice marketing de Facebook a plaidé pour la disparition de l'anonymat en ligne afin de rehausser le niveau des discussions. Une proposition qui trouve un certain écho, notamment chez Google et quelques politiques, mais qui se heurte à d'autres considérations, comme le droit à l'oubli ou à la liberté d'expression.

Les pseudonymes finiront-ils par disparaître, remplacés par l'identité réelle des internautes ? Avec l'émergence des réseaux sociaux, en particulier Facebook, le patronyme est de plus en plus visible sur la toile. Forcément très utilisé sur la plate-forme conçue par Mark Zuckerberg, le couple nom/prénom se fait aussi de plus en plus présent ailleurs. Et pour cause, un nombre croissant de sites et de services intègre des modules de discussion issus de Facebook.

Facebook, fort de ses 750 millions de membres, cherche-t-il à tuer le pseudonyme ? Officiellement, non. Mais au sein du réseau social, certains sont favorables à une disparition de l'anonymat sur Internet. C'est en particulier le cas de Randi Zuckerberg, directrice du marketing au sein du site communautaire mais également sœur de Mark, le fondateur de Facebook.

L'anonymat doit disparaître

Pour la jeune femme de 29 ans, le constat est aussi simple qu'évident. Avec leur véritable identité visible par tous, les gens ont tendance à se comporter avec beaucoup plus de mesure. Et pour cause : ils n'oseront plus faire des choses ou tenir des propos qu'ils ne peuvent assumer à visage découvert. Autrement dit, fini les trolls dans les débats, place à la raison... et à l'argumentation.

"Je pense que l'anonymat sur Internet doit disparaître. Les gens se comportent beaucoup mieux lorsque leur véritable nom est visible. Je pense que les gens se cachent derrière l'anonymat et ont le sentiment de pouvoir dire ce qu'ils veulent derrière des portes closes" a-t-elle estimé au cours d'un entretien avec le magazine Marie Claire, propos ensuite repris par le Huffington Post.

Des commentaires avec la véritable identité

Les propos de Randi Zuckerberg ne sont en réalité pas surprenants. Ils mettent ainsi en avant la nouvelle plate-forme de commentaires du réseau social, dévoilée en mars dernier. Destinée aux sites d'actualité et aux blogs, elle est censée, selon Facebook, "civiliser les commentaires" sur Internet et rehausser la qualité des débats, puisque les internautes éviteront à l'avenir de se montrer agressifs, grossiers ou vulgaires.

Comme nous l'expliquons alors, Facebook a en plus ajouté des fonctions rassurantes et simples d'utilisation pour ceux qui souhaitent modérer les commentaires, puisqu'il est désormais possible de choisir la visibilité des messages, de censurer des mots clés, ou de bannir certains membres. Un outil qui doit ravir sans nul doute les tenants de l'Internet civilisé défendu de longue date par Nicolas Sarkozy.

Eric Schmidt de Google a le même avis

Randi Zuckerberg n'est pas la seule à penser que l'anonymat en ligne est un problème. L'ancien directeur général de Google, Eric Schmidt, a le même avis, estimant même que c'est dangereux. Dans un entretien accordé l'an dernier, il a d'ailleurs bien fait la distinction entre l'anonymat et le respect de la vie privée. Pour lui, ces deux aspects ne sont absolument pas liés.

Les gens seront-ils prêts à un tel changement dans leurs habitudes ? Pour Eric Schmidt, "les gens ne sont tout simplement pas prêts pour la révolution technologique qui va leur arriver". Et pour cause. L'avenir que l'ancien patron de Google a esquissé est pour le moins déstabilisant. La nouvelle génération devra-t-elle se préparer à changer d'identité à la majorité, pour effacer ses frasques passées ?

Le cas Google +

Si Eric Schmidt a depuis atténué quelque peu ses propos, il n'en demeure pas moins que Google semble suivre la même trajectoire que Facebook. La nouvelle plate-forme sociale de la firme de Mountain View encourage vivement les utilisateurs à afficher leur véritable identité plutôt qu'un pseudonyme. Quitte à forcer la main des internautes en brandissant la menace d'une suspension de compte.

Face au mécontentement grandissant des membres, Google a toutefois mis de l'eau dans son vin en se montrant un peu moins strict. Si Google souhaite toujours que la véritable identité soit mise en avant sur Google+, l'entreprise a apporté quelques aménagements à sa politique. En particulier, les comptes des internautes ne seront plus automatiquement suspendus.

Même Blizzard y a réfléchi

Dans ce domaine, les deux géants que sont Google et Facebook sont particulièrement surveillés. Mais cette réflexion est loin d'être leur apanage. D'autres sociétés ont voulu également améliorer substantiellement la qualité des discussions sur Internet en mettant un terme à l'anonymat. C'est le cas de Blizzard, qui voulait supprimer les pseudonymes de ses forums officiels. Avant de se rétracter sous la pression de la communauté.

L'annonce des modifications à venir pour la fonctionnalité "Nom Réel" avait déchaîné la colère des joueurs. À l'époque, les forums francophones - comme tous les autres - croulaient sous les réactions négatives des joueurs. Le sujet principal avait franchi les 275 pages et 5 200 contributions. Sur les forums américains, les débats ont généré 2 500 pages et 44 100 commentaires.

Et pendant ce temps-là, en France

Il serait faux de croire que seules les sociétés veulent lever l'anonymat des internautes. Certains politiques sont de plus en plus tentés par cette idée. Le cas le plus fameux est le député Jean-Louis Masson, qui avait demandé en 2010 l'interdiction de l'anonymat sur les blogs. Il demandait même l'adresse électronique, l'adresse postale et le numéro de téléphone. Une proposition qui a été rejetée par le gouvernement.

"Il convient de mieux protéger les éventuelles victimes de propos inexacts, mensongers ou diffamations qui sont, hélas, de plus en plus souvent colportés sur la toile. [...] Compte tenu de la multiplication des sites et des propos litigieux qu'ils peuvent contenir, il apparait de plus en plus nécessaire de faciliter l'exercice concret du droit de réponse des personnes nommément mises en cause par des auteurs anonymes" écrivait le député

Des problèmes en perspective

La levée de l'anonymat n'est pas sans poser quelques problèmes. Une telle mesure, si elle peut être justifiée, peut se heurter à certaines réalités. Loin d'être une tare, l'anonymat peut libérer la parole sur des sujets assez délicats à aborder publiquement avec son vrai nom. C'est également un vecteur puissant pour la liberté d'expression, en particulier dans les pays soumis à une pression de la part du gouvernement.

Comme nous l'écrivions alors, il serait assez mal venu de lever l'anonymat sur des sites qui abordent des thématiques sensibles. Le nombre témoignages sur la vie en entreprise, sur la consommation de drogues, sur la maladie s'effondrerait aussitôt. Le débat, non content d'être aseptisé, serait en plus asséché bien rapidement. Les discussions risquent d'être bien mornes.

Et le droit à l'oubli, alors ?

Reste également à traiter la question du droit à l'oubli à l'aune de la fin des pseudonymes. L'an dernier, une charte avait été mise en place par l'ex-secrétaire nationale à l'économie numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet. L'idée maîtresse de ce document est de permettre à l'internaute de garder la maîtrise des données personnelles qu'il a publiées sur Internet.

Or, on imagine que la maîtrise ne sera pas gardée bien longtemps avec la disparition des pseudonymes. Les moteurs de recherche indexeront à tour de bras des identités, parfois en les associant à des mots-clés pas toujours très appréciables. Dès lors, c'est à se demander comment le droit à l'oubli peut fonctionner efficacement avec la proposition de Randi Zuckerberg.

C'est peut-être pour ça que Facebook et Google n'ont pas signé la charte sur le droit à l'oubli.

Publié par Julien L., le 30 Juillet 2011 à 18h33
 
119
Commentaires à propos de «L'anonymat en ligne doit disparaître, selon une responsable Facebook»
Inscrit le 19/10/2009
6469 messages publiés
Que de trolls, pardon, pédagogie, pour en vérité leur ' permettre ' de valoriser toujours mieux toute information fournie par les internautes...

Comme si, actuellement, un commentaire outrepassant la législation n'était pas punissable...

Ils sont en train de nous préparer le pendant de la ' vidéo-protection ' appliqué à leur besoin de rentabilité, rien d'autre, mais ' bien emballé ', avec beaucoup de gel lubrifiant, vous ne sentirez rien passer... Quoique...
Inscrit le 26/10/2009
26 messages publiés
Facebook doit disparaître
Inscrit le 06/02/2009
269 messages publiés
A moins que ça ne soit tout simplement facebook qui disparaisse.
Inscrit le 23/10/2010
233 messages publiés
Facebook doit disparaître, selon moi-même.


Multi-grillades
[message édité par flaxe le 30/07/2011 à 19:02 ]
Inscrit le 16/06/2011
530 messages publiés
Elle est bien jeune, la miss...

Quant à Masson... je n'ose m'exprimer, quand on se rappelle la campagne de diffamation qu'il avait orchestrée contre un adversaire politique.
(vous avez bien relevé mon IP, pour le cas ou le sieur voudrait me parler à visage découvert ?)
Inscrit le 13/06/2011
5 messages publiés
Facebook doit disparaître !
Inscrit le 16/06/2011
530 messages publiés
Pardon.

Le sieur se diffamait lui-même pour tenter de discréditer son adversaire...
"Durant la campagne aux élections municipales de 1983 à Metz, il fait rédiger des tracts diffamatoires anonymes contre lui-même dans l'optique de jeter le discrédit sur Jean-Marie Rausch5,6. La révélation de la vérité le contraint à retirer sa liste"
https://secure.wikim...an_Louis_Masson

"Premier constat, Jean-Louis Masson ne connaît strictement rien à l'internet et aux blogs. Pour un sénateur de 63 ans, c'est normal, et pour les blogueurs, c'est plutôt rassurant. Une telle proposition venant d'un spécialiste de l'internet serait autrement plus inquiétante !"
http://www.authueil....s-un-peu-masson

C'est du propre.
Ca donne une belle image de la politique.
Inscrit le 22/12/2009
466 messages publiés
Allez chiche... qu'il le fasse..

et on verra si dans la journée qui suit, ne nait pas un nouveau réseau integrant l'anonymat..

la grosse tête chez face de bouc
[message édité par laclape le 30/07/2011 à 19:36 ]
Inscrit le 30/07/2011
1 messages publiés
Des gens qui peuvent dire ce qu'ils veulent, quelle horreur!
Inscrit le 21/04/2009
955 messages publiés
Moi j'invite ces messieurs à y mettre leur blaze, téléphone, et adresse et après on discute !
Sérieu, j'ose meme pas y penser ( à voir tous les gosses connectés)

>>Pour la jeune femme de 29 ans, le constat est aussi simple qu'évident. Avec leur véritable identité visible par tous, les gens ont tendance à se comporter avec beaucoup plus de mesure
[message édité par dekson le 30/07/2011 à 20:19 ]
Inscrit le 11/12/2009
143 messages publiés
Avec leur véritable identité visible par tous, les gens ont tendance à se comporter avec beaucoup plus de mesure. Et pour cause : ils n'oseront plus faire des choses ou tenir des propos qu'ils ne peuvent assumer à visage découvert. Autrement dit, fini les trolls dans les débats, place à la raison... et à l'argumentation.


Pour avoir fréquenté quelques cafés et lieux de socialisation de manière assidue, si ce qui est affirmé avant était vrai, je l'aurais remarqué.

Les cons, ça ose tout, même de dire ce qu'ils pensent à visage découvert, surtout depuis qu'on est sous Sarkozy. Le con, c'est fier

Pourquoi ils ne resteraient pas dans leur prés carré nommé Facebook plutôt que de vouloir généraliser leur vision peine-à-jouir de l'Internet ? Ils n'ont pas assez de pigeon dans leur basse-cour ?

29 ans et déjà toute flétrie dans sa tête...

Sinon, la modération qui existe depuis longtemps sur les forums permet d'évacuer le Trolls trop velus à tendance récidiviste. DE toute façon, le Troll est indispensable à tout bon débat et ça n'a jamais empêcher les arguments, bien au contraire.
[message édité par modagoose le 30/07/2011 à 20:28 ]
Inscrit le 10/07/2008
3284 messages publiés
Autant je suis partisan du nom réel dans des contextes où il est utile de rattacher ses interventions à son cursus, autant il est inadmissible de vouloir l'imposer pour des conversations récréatives, ou pour l'expression d'opinions politiques (tant qu'on n'est pas un politicien), religieuses (tant qu'on n'est pas un théologien), sexuelles (tant qu'on n'est pas un sexologue), etc.

Dans la vie réelle, nous partitionnons notre communication. On ne dit pas la même chose à ses collègues de travail, à ses copains de beuverie, à ses amis, à sa famille. Nous avons plusieurs domaines différents, séparés par des frontière plus ou moins étanches mais que nous contrôlons toujours.

Il n'est pas étonnant que le coup vienne de Google et Facebook, qui sont précisément ceux qui prétendent nier cette réalité en nous réduisant à une personnalité uniforme. Si je veux déconner sur Facebook avec des amis, je ne veux pas que ça se sache chez mes relations de Linkedin. Ce qui m'oblige à être Théodule Petitpas sur le premier, et Vincent Dubois sur le second.
Inscrit le 10/04/2009
36 messages publiés
Bonjour, Et ils veulent pas aussi le résultat de mon bulletin de vote ?
Inscrit le 05/03/2008
923 messages publiés
Pfff mais c'est qui tout ces gens qui débarquent sur Internet et qui veulent imposer les idées du monde d'où ils viennent? Nous subissons une colonisation. Il faut réagir très vivement à se genre de comportement hostile contre la culture, la morale et les valeurs que les ''natives'' ont créés.
Inscrit le 10/02/2010
89 messages publiés
Une idée complètement absurde.
Comme le dis /dev/tty, notre discours change selon à qui on le prononce.

Comment puis-je être libre de m'exprimer sur internet si mes collègues, amis... sauront en tapant mon nom sur internet mes opinions politiques, religieuses, sur telles ou telles sujet... Ce que je pense, ne regarde que moi.

Internet de 2000 à 2010, ça vraiment été génial. J'ai pu avoir une vie virtuelle avec des gens à plusieurs centaines-milliers de km de chez moi (sans oublier ma vie réelle bien sûr). De 2011 à 2***, ça va donner quoi ? J'ai peur
Inscrit le 16/06/2011
530 messages publiés
kevinh44fr, le 30/07/2011 - 21:41
Une idée complètement absurde.
Comme le dis /dev/tty, notre discours change selon à qui on le prononce.

Comment puis-je être libre de m'exprimer sur internet si mes collègues, amis... sauront en tapant mon nom sur internet mes opinions politiques, religieuses, sur telles ou telles sujet... Ce que je pense, ne regarde que moi.

Internet de 2000 à 2010, ça vraiment été génial. J'ai pu avoir une vie virtuelle avec des gens à plusieurs centaines-milliers de km de chez moi (sans oublier ma vie réelle bien sûr). De 2011 à 2***, ça va donner quoi ? J'ai peur


Bon, tout est relatif.
Si ça devient trop grave, toutes leurs conneries, on se retrouvera sur d'autres réseaux, hors web (www.).
Ca existe déjà, mais c'est marginal aujourd'hui. Demain, nous verrons en fonction des évènements.
Inscrit le 16/06/2011
530 messages publiés
Au fait, en parlant de tout ça, entre autres initiatives, vous avez jeté un ?il au 42 registry ?
Et éventuellement réservé votre domaine, pour le cas où ?
https://www.42registry.org/

"En somme ?

En somme, le .42 est avant tout un signe de reconnaissance pour les oeuvres, les communautés, les projets axés sur les nouvelles technologies, le partage et le progrès en général. Mis en place et maintenu bénévolement, il permettra de réunir une communauté que nous jugeons nécessaire de préserver et développer.
Que dois-je faire pour obtenir mon propre domaine .42 ?

Vous pouvez d'ores et déjà enregistrer votre domaine à l'adresse https://www.42regist...account/create.
Cependant, il est important de noter que nous sommes un TLD restrictif. Chaque enregistrement est validé ou invalidé par un humain, après analyse de la requête. Cette validation se fait principalement sur les critères de détection d'abus (trop de domaines peu justifiés pour une entité), et de pertinence du champ "Purpose" (objectifs d'utilisation) du formulaire."
Inscrit le 07/11/2006
3333 messages publiés
j'ai juste un question simple : Comment savoir si j'utilise mon vrai nom, je peux très bien m'apeller Paul Dupond et m'inscrire sous le nom de Julien Martin.
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
sebk, le 30/07/2011 - 22:51

j'ai juste un question simple : Comment savoir si j'utilise mon vrai nom, je peux très bien m'apeller Paul Dupond et m'inscrire sous le nom de Julien Martin.


Comme bientôt, tu surferas en utilisant ta CNI biométrique également sur internet, soit pour des transactions, soit pour des authentifications, ça ne sera plus possible.

J'anticipe à peine.
Inscrit le 18/05/2011
42 messages publiés
sebk, le 30/07/2011 - 22:51
j'ai juste un question simple : Comment savoir si j'utilise mon vrai nom, je peux très bien m'apeller Paul Dupond et m'inscrire sous le nom de Julien Martin.

Yep, c’est un peu ce que je me demandais… Nouvelle CNI ?

Quand on sera vieux, on pourra dire, « moi, j’ai connu l’époque où Internet était libre… »
[message édité par Ætouq le 30/07/2011 à 23:30 ]
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 31/07/2011 à 12:00
Ætouq, le 30/07/2011 - 23:29

sebk, le 30/07/2011 - 22:51
j'ai juste un question simple : Comment savoir si j'utilise mon vrai nom, je peux très bien m'apeller Paul Dupond et m'inscrire sous le nom de Julien Martin.

Yep, c’est un peu ce que je me demandais… Nouvelle CNI ?

Quand on sera vieux, on pourra dire, « moi, j’ai connu l’époque où Internet était libre… »

Et comment je vais pouvoir m'inscrire sous le nom de Julien Martin alors qu'il en nait 70 tous les ans?
Inscrit le 19/10/2009
6469 messages publiés
ze_katt, le 31/07/2011 - 12:00

Ætouq, le 30/07/2011 - 23:29

sebk, le 30/07/2011 - 22:51
j'ai juste un question simple : Comment savoir si j'utilise mon vrai nom, je peux très bien m'apeller Paul Dupond et m'inscrire sous le nom de Julien Martin.

Yep, c’est un peu ce que je me demandais… Nouvelle CNI ?

Quand on sera vieux, on pourra dire, « moi, j’ai connu l’époque où Internet était libre… »

Et comment je vais pouvoir m'inscrire sous le nom de Julien Martin alors qu'il en nait 70 tous les ans?


N° de sécu, n° d'identification national dûment référencé par l'administration, ainsi que les autres ' détails ' de l'individu...
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 31/07/2011 à 12:11
Gnommy, le 31/07/2011 - 12:07

ze_katt, le 31/07/2011 - 12:00

Ætouq, le 30/07/2011 - 23:29

sebk, le 30/07/2011 - 22:51
j'ai juste un question simple : Comment savoir si j'utilise mon vrai nom, je peux très bien m'apeller Paul Dupond et m'inscrire sous le nom de Julien Martin.

Yep, c’est un peu ce que je me demandais… Nouvelle CNI ?

Quand on sera vieux, on pourra dire, « moi, j’ai connu l’époque où Internet était libre… »

Et comment je vais pouvoir m'inscrire sous le nom de Julien Martin alors qu'il en nait 70 tous les ans?


N° de sécu, n° d'identification national dûment référencé par l'administration, ainsi que les autres ' détails ' de l'individu...

En général l’administration prend la date et le lieu de naissance (mon conjoint a un homonyme né la même année dans la ville, on est habitues, surtout que ce monsieur paye pas ses factures), mais pour une adresse email, ca va pas être facile
Inscrit le 08/09/2009
871 messages publiés
8119, le 30/07/2011 - 18:46
Facebook doit disparaître

C'est clair. Idem pour Google+ en fait.
Le seul problème, même les gens qui savent que ces sociétés monnaient leur vie privée préfèrent fermer les yeux.
Tiens un truc marrant, plus ou moins en rapport: j'essaie de mettre le moins d'infos privées possible sur Internet, mais par croisement, Google connaît entre autre mon numéro de téléphone grâce à son cheval de Troie Android, car ce dernier associe le répertoire de son utilisateur avec son compte Gmail/Google.
[message édité par P.Olisbo le 30/07/2011 à 23:39 ]
Inscrit le 08/09/2009
871 messages publiés
Et c'est une minette de 29 ans qui veut imposer ça vision toute pourrie d'Internet au reste des Internautes ?
Je lui souhaite plein de bonnes choses ...
Tiens, je l'invite chez moi cette semaine, elle et son frère, et je leur dirais de vive voix ce que je pense de leur business de moutons ...
Inscrit le 08/09/2009
871 messages publiés
/dev/tty, le 30/07/2011 - 20:52
Autant je suis partisan du nom réel dans des contextes où il est utile de rattacher ses interventions à son cursus, autant il est inadmissible de vouloir l'imposer pour des conversations récréatives, ou pour l'expression d'opinions politiques (tant qu'on n'est pas un politicien), religieuses (tant qu'on n'est pas un théologien), sexuelles (tant qu'on n'est pas un sexologue), etc.

Dans la vie réelle, nous partitionnons notre communication. On ne dit pas la même chose à ses collègues de travail, à ses copains de beuverie, à ses amis, à sa famille. Nous avons plusieurs domaines différents, séparés par des frontière plus ou moins étanches mais que nous contrôlons toujours.

Il n'est pas étonnant que le coup vienne de Google et Facebook, qui sont précisément ceux qui prétendent nier cette réalité en nous réduisant à une personnalité uniforme. Si je veux déconner sur Facebook avec des amis, je ne veux pas que ça se sache chez mes relations de Linkedin. Ce qui m'oblige à être Théodule Petitpas sur le premier, et Vincent Dubois sur le second.

+1^1000
Inscrit le 18/05/2011
42 messages publiés
P.Olisbo, le 30/07/2011 - 23:34
minette […] 29 ans

C’est certain que ce serait un mec (les femmes, spas sérieux) de 60 ans (les jeunes, spas sérieux), il n’y aurait rien à redire…

(edit : putain de bordel d’encodage de merde… >_
[message édité par Ætouq le 30/07/2011 à 23:38 ]
Inscrit le 08/09/2009
871 messages publiés
Ætouq, le 30/07/2011 - 23:37

P.Olisbo, le 30/07/2011 - 23:34
minette […] 29 ans

C’est certain que ce serait un mec (les femmes, spas sérieux) de 60 ans (les jeunes, spas sérieux), il n’y aurait rien à redire…

(edit : putain de bordel d’encodage de merde… >_
Inscrit le 30/04/2010
753 messages publiés
Plus ça va, plus je me mare et plus je suis fier de ne pas être inscrits sur tout ces réseaux sociaux de merde.

Et c'est seulement le début, dans quelques années certain vont s'en mordre les doigt de s'être rouler dans cette fange.
Inscrit le 07/03/2006
2114 messages publiés
elle se prend pour qui la dame ?

Si elle veut que son réseau social abandonne définitivement l'anonymat, pas de problème pour moi, j'irai pas.

Mais dire sans sourciller "l'anonymat sur Internet doit disparaître.", FB n'est pas et ne serai jamais l'Internet. Faut le dire en quelle langue à ces marketeux ?

PS : avec des specimen du type de cette dame et son frangin, ils nous obligeraient à nous balader dans la rue avec un gros badge qui nous identifie. On sait jamais, une conversation de comptoir, ça peut dégénérer et cela permettrait de savoir qui on doit attaquer en justice.
[message édité par darthbob le 30/07/2011 à 23:51 ]
Inscrit le 19/05/2011
1298 messages publiés
Qu'est ce que ca peut lui foutre le niveau des débats sur internet ?? elle veut nous faire croire que sur le blog de cuisine de madame Michon on doit présenter sa CNI pour pouvoir argumenter un désacord sur la méthode de préparation de la béchamelle ?
Aller, soit franche ma grande, dit le que c'est juste pour que les régies publicitaires aient enfin nos vrais noms et tout le reste et que c'est juste une question de pognon...
Inscrit le 25/11/2006
1140 messages publiés
fesse de bouc et consort ne sont que des sites a fabriquer des bases de donnés pour le marketing.

dans la demande de fesse de bouc il y a une faille.... celle de ne pas mettre sont nom réelle ou d'avoir un prénom inventer ainsi que le nom en ouvrant un simple annuaire téléphonique.

pour la boite a courriel pas de problème n'ont plus, il y a suffisament de serveur a boite courriel poubelle; quand au téléphone ,des chiffres tapé au hasard....

ces boites essayent de nous prendre pour des blaireaux .....c'est mal nous connaitre.
Inscrit le 08/09/2009
871 messages publiés
Tuxman, le 30/07/2011 - 23:55

fesse de bouc et consort ne sont que des sites a fabriquer des bases de donnés pour le marketing.
(...)

Et pour les renseignements !
Inscrit le 30/04/2010
753 messages publiés
"L'anonymat en ligne doit disparaître, selon une responsable Facebook"

De toute façon c'est l'internet comme on l'a connue qui va disparaitre, on voit très bien ou certaine personnes veulent en arriver et comment elle vont le transformer.

Une fois l'internet sous leurs coupes a 100% ils auront absolument tout les leviers, que ce soit politique, économique ,financiers,......
Inscrit le 10/10/2010
1898 messages publiés
Bon article de Julien L. Synthétique comme je les aime.

Pour rebondir sur la conclusion : D'abord qu'ils signent la chartre, que quelque chose soit promulgué pour les contraindre à la respecter, et APRES, on réfléchira à donner nos informations/identités à des boites commerciales ayant pignon sur net.
[message édité par lot le 31/07/2011 à 02:23 ]
Inscrit le 25/11/2008
885 messages publiés
- Gérard Groluche, habitant en Suisse au 143 Rue de la Bertha à Genève :

Bonjour ça va ?

- Réponse d'un autre dans le channel :

Euh cette adresse n'existe pas.

- Gérard :

Normal c'est une identité bidon que j'ai inventé, qu'est-ce que tu crois ?



Plus sérieusement, Facebook a toujours détesté la vie privée et l'a même mis en application en changeant progressivement ce qui est présenté ou nom dans les profils, obligeant souvent l'utilisateur à corriger dans les options (quand il le peut). Quand à Google...

En même temps, j'imagine que ce sont des gens parfaits ne faisant jamais de gaffe et ne risquant rien au pire vu l'armée d'avocats dérrière au pire, alors forcément donner des leçons est facile mais réfléchir à toutes les ramifications d'une telle idée leur est impossible.

Mais comment comptent-t-ils faire techniquement la chose ?

Même pour Blizzard, j'ai des amis qui ont crée des comptes avec des identités bidon justement parce que des "sacrifiés" ont réalisé que les noms sont en clair dans Starcraft 2... Et ça marche très bien. Les utilisateurs s'adaptent mais pour l'instant restent sur l'envie d'être anonyme.

A moins de forcer à des OpenID ou autre système d'identification centralisé pour faciliter les contrôles (coups de téléphone pour vérifier, comparaison avec des annuaires réels, etc.) et faire en sorte qu'un max de plateformes de communication (forums et autres) rendent leur usage obligatoire, il est impossible de faire ça, et je doute même que ce soit vraiment fiable à la fin.

Ce qui m'inquiète, c'est bien que les "nouvelles générations" sont bien capables de jouer le jeu en n'y voyant aucun problème à force.

Il est vraiment temps d'héberger ses sites soi-même, ce sera le seul moyen de pouvoir contrer les gros...
[message édité par Nethan le 31/07/2011 à 05:35 ]
Inscrit le 29/09/2009
572 messages publiés
Facebook doit disparaître, selon moi-même.


Multi-grillades

tu dit sa mais j'espere que ta pas fecebook
Inscrit le 31/07/2011
1 messages publiés
Moi j'aimerais bien héberger mes sites moi-même, mais mon fournisseur d'accès internet (Videotron) interdit tout types de serveurs à la maison !

C'est pourquoi j'ai un hébergement web pro à 50$ par année sur lequel j'ai mon blogue où j'utilise un pseudonyme, le même speudonyme que j'utilise un peu partout sur le net depuis déjà presque dix ans. Ma seconde peau quoi.

Facebook demande que l'on s'incrive avec le nom tel qu'il figure à l'acte de naissance, c'est pourquoi je n'ai pas de compte Facebook. J'ai un Gmail par contre. Et cet article m'a donné envie de le supprimer. On verra.
Inscrit le 07/06/2009
285 messages publiés
Monsieur le sénateur de la Moselle Masson ferait bien de se concentrer sur les problèmes de la région Lorraine plutôt que d'essayer de surfer sur une vague pour laquelle il n'a pas de planche de salut ,;o) Impuissance publique de la puissance publique disions-nous...
Inscrit le 17/08/2009
235 messages publiés
Apres les pseudonymes, ils attaqueront les avatars.
Inscrit le 31/07/2011
1 messages publiés
L'anonymat sur internet est depuis déjà quelques années en train de disparaître... Une réflexion que je me faisais il y a un an déjà sur mon blog : Identité et vie numérique quel avenir ?
[message édité par gaelmalelt le 31/07/2011 à 09:59 ]
Inscrit le 12/02/2011
192 messages publiés
J'ai vu récemment que la page "Paramètres du compte" de Facebook avait changée. Il y a entre autres :
- Nom : nom, prénom (il y a même une case pour un 2d prénom), autre nom ...
- Nom d'utilisateur
- Réseaux (à quoi cela sert-il? Si quelqu'un connaît...)
- Comptes liés : Yahoo! Myspace Google MyOpenID ... (on peut par exemple connecter Yahoo!Messenger avec les discussions Facebook)

Je ne comprends donc pas à quoi correspond "l'anonymat en ligne" quand on utilise Facebook ou Google. Faudra-t-il fournir une copie d'une pièce d'identité pour avoir un compte Facebook ? Si quelqu'un peut me répondre...
[message édité par joma74fr le 31/07/2011 à 10:11 ]
Inscrit le 13/04/2004
232 messages publiés
Le site du Nouvel Obs a refondu sa plateforme de commentaires en imposant d'être inscrit à twitter ou fessebouc. Résultat? Une chute de 70% de la participation des lecteurs, et la majorité de ceux qui continuent passent par de faux profils et des alias.
La transparence? Beaucoup de journalistes ne signent pas leurs articles en ligne (mention : la rédaction) ou utilisent aussi des alias (cf Laurent Mouchard-Joffrin à l'Obs, Jacques Suzon/Claude Askolovitch pour Le Point etc...
L'utilisation d'un pseudo ne permet pas d'échapper aux poursuites judiciaires.
Inscrit le 31/07/2011
1 messages publiés
(J'ai lu quelques part que google demandera bientôt de lui envoyer une copie de son permis de conduire pour confirmer qu'on est bien la personne qu'on prétend être sur google+.)

Je pense d'une part que les politiques gèrent des conflits qui existent et qu'ils connaissent. En l’occurrence il est bien connu qu'ils ne connaissent pas l'internet. Il est donc logique qu'ils se plantent dans leurs projets de lois.

D'autre part ce qui est vraiment triste c'est de voir que les états n'ont aujourd'hui plus le pouvoir réel de faire respecter des valeurs. Ils sont obligés de proposer humblement une charte sur le droit de l'utilisateur et les grosses boites n'ont qu'à dire non pour que l'état soit obligé de composer avec.

En outre pour moi l'anonymat et l'identification ont tout deux des points positifs qu'il serait dommage de négliger. Pourquoi ne pas vivre avec les deux ? Seulement voila, aujourd'hui l'internaute de base est devenu M. tout le monde, en l'occurence un gros bof qui ne réfléchie pas. Il suit donc la tendance qui est présente sur le gros du web : l'identification. Les réseaux anonymes existeront toujours et il y a toujours eu des moyens d'anonymisation pour ceux qui souhaitent réellement échanger des informations de manière sécurisée. Le problème c'est qu'un réseau anonyme minoritaire ne pourra jamais être une place où les débats pèsent leur poids devant des politiques ou des institutions comme google. Donc il n'a plus aucune importance.
[message édité par falllom le 31/07/2011 à 11:02 ]
Inscrit le 16/06/2011
530 messages publiés
Puisqu'on parle d'internet, de ses débuts, toussa...
hasard de l'actualité, M. Billaut, sur son blog, nous parle du "papa" euh... "grand père" d'internet.
http://billaut.typep...palo-alto-.html

Louis Pouzin, un français, le Datagramme, TCP-IP, les choix stratégiques français à côté de la plaque (merci France Telecom)

Une belle occasion ratée - une parmi tant d'autres... (cf Citroen et l'antiblocage des roues...)

à lire
Inscrit le 09/07/2009
42 messages publiés
la directrice marketing de Facebook, et que pense son créateur ?

C'est eux qui ont vulgarisé internet.
Pour moi internet c'est et ça restera un espace de détente, léger et anonyme. Le jour ou on sera forcé d'étaler notre vie privée sur le net... ce jour là ... internet sera mort pour moi.
Inscrit le 19/10/2009
6469 messages publiés
3nky, le 31/07/2011 - 11:51

la directrice marketing de Facebook, et que pense son créateur ?

C'est eux qui ont vulgarisé internet.
Pour moi internet c'est et ça restera un espace de détente, léger et anonyme. Le jour ou on sera forcé d'étaler notre vie privée sur le net... ce jour là ... internet sera mort pour moi.


Le ' web ' sera mort, disons plutôt ' stérile '...

Mais Internet n'est pas ' que ' le web, et heureusement...

Leur volonté de tout contrôler, de tout maîtriser sera remplacée par les capacités des Internautes à se passer du web et à découvrir autre chose, qu'ils ne pourront pas forcément ' contrôler ', tant mieux pour nous...
Inscrit le 11/05/2011
241 messages publiés
Bon, la s?ur de Mark ose dire tout haut qu'elle veut la fin de l'anonymat sur le web.
Le même Mark qui verrait d'un bon ?il que des enfants de moins de 13ans puissent s'inscrire sur FB...
Même si la volonté d'améliorer les débats est louable, je ne crois pas que la divulgation de l'identité réelle des individus y participe pour beaucoup.
Le risque d'effet est en fait inverse, ne pas s'identifier et donc ne pas participer.
Pour l'échange d'opinions et le débat, c'est certain, ça fera moins de boulot pour modérer.
Mais à qui revient la faute au départ ?
Les réseaux sociaux sont basés sur le couple malsain exhibitionnisme/voyeurisme.
Faut-il s'étonner qu'il y ait des dérives et, pour les juguler, que les "auteurs" voient leurs identités véritables révélées ?
J'ai bien peur que non.
Le "social networking" tel qu'il est pratiqué par FB et nombre d'autres est une forme de pollution du Net.
Non le Net ne se résume pas au WEB et non le WEB ne se résume pas aux réseaux sociaux n'en déplaise à leurs créateurs.
L'ambition première des réseaux sociaux est de faire de l'argent, pas de donner dans l'altruisme (depuis le temps, ça se saurait et ce n'est pas parce que certains l'utilisent de façon altruiste qu'ils sont majoritaires !).
Et plus on collecte d'informations réelles sur l'utilisateur (identité, adresse, N° de téléphone) plus on peut le profiler et donc générer des revenus.

Le Net n'est pas cette foire mercantile à laquelle les invité du eG8 voudraient nous faire croire, c'est une infrastructure, comme l'infrastructure routière.
Sur la route, je circule de façon anonyme avec tout véhicule non immatriculé et même en voiture, je le fais avec un pseudo qui est ma plaque d'immatriculation.
Pour recouper les informations entre ma plaque et mon identité, il faut que la demande vienne des forces de l'ordre.

Pourquoi est-ce que ça devrait être différent sur le WEB ?
Inscrit le 23/10/2010
233 messages publiés
huygens, le 31/07/2011 - 06:17
Facebook doit disparaître, selon moi-même.


Multi-grillades

tu dit sa mais j'espere que ta pas fecebook


Non, je n'y suis pas.

Sinon bravo, tu as réussi à écrire quatre mots sur onze correctement. Tu y es toi sur facebook, champion ?
Inscrit le 15/07/2011
593 messages publiés
En ce qui me concerne, je ne suis pas d'accord pour utiliser ma vraie identité sur le net, et ce n'est pas la main forcée sur Facebook qui m'y obligera. J'avais un compte avec un pseudonyme, et voila que je dois donner un numéro de téléphone.
Inscrit le 21/03/2009
1787 messages publiés
Bah, Internet ce n'est pas Facebook (je ne suis pas sur que tout le monde a intégré ca ?...)

Qu'ils fassent ce qu'ils veulent chez eux, de toutes façons je n'y suis pas et n'y serai pas.

Dommage, quelques amis y sont, je les aurais bien rejoints (pour ce que ca changerai à ma vie de toutes façons... c'est juste accessoire les "réseaux sociaux").
[message édité par identifiant le 31/07/2011 à 14:07 ]
Inscrit le 18/05/2011
42 messages publiés
identifiant, le 31/07/2011 - 14:06

Bah, Internet ce n'est pas Facebook (je ne suis pas sur que tout le monde a intégré ca ?...)

Qu'ils fassent ce qu'ils veulent chez eux, de toutes façons je n'y suis pas et n'y serai pas.

Sauf que de plus en plus de tiers utilisent facebook. Mets NoScript sur Firefox, c’est juste hallucinant de voir le nombre de sites avec des morceaux de facebook dedans.

(hæm… un certain numerama.com, par exemple…

Et maintenant, certains l’exigent pour l’authentification. C’est bien beau de cracher sur Facebook, mais il y a également bien des gens qui cautionnent, parce que c’est hype, tout ça.

Pour l’instant, c’est encore possible de faire son rebelle, mais le jour où des documents nécessaires à ton boulot ou tes études ne sont accessibles que si t’as facebook (ou Google), parce que ton prof ou ton patron trouve que c’est plus simple, etc. etc. Ce sera beaucoup plus dur.
Inscrit le 23/09/2006
3292 messages publiés
sont gentils avec leurs conneries de civiliser internet tout ca

mai sle pseudonyme est DEJA possible par la loi française en vigueur

les artistes du showbiz l'utilisent à tour de bras (Jean-Phillipe Smet, plus connu sous le nom de Johnny Halliday, Maurice Benguigui - te fache pas c'est ce qui est marqué sur la publication JO de ta légion d'honneur mon gars - alias Patrick Bruel)

mais il ne faut pas croire que les "noms de scene" sont reservé aux artistes/interpretes

absolument pas... la loi française permet même d'avoir un nom d'emprunt, et on peut meme ouvrir un compte banquaire sous ce nom (faut juste faire la correspondance en amont avec sa vraie identité)

j'vois pas en QUOI les gens SUR INTERNET ne pourraient pas avoir le droit d'utiliser les LOIS irl qui sont en vigueur dans ce pays

bref, la minette, là, ca serait bien qu'on balance ses coordonnées persos et tout l'toutim puisqu'elle est si friande d'identité vraie, et je lui adresse un bon vieux TITS or GTFO
Inscrit le 25/08/2008
791 messages publiés
Je propose de ne plus utiliser facebook, ce qui serait une TRES bonne chose....la famille Zuckenberg s'en est mis bien assez dans les fouille....quand une bonne idée de collégien devient une institution barbante !
Inscrit le 27/10/2008
681 messages publiés
Je n'ai pas créé de page sur Facebook, et ne le ferai jamais. Pas fou ! Ce truc ne sert à rien, qu'à être retrouvé par des gens qu'on a tout fait pour semer. Et comme je n'ai pas non plus de téléphone portable, avant de pouvoir me "tracer", les poules auront des dents.
Inscrit le 27/10/2008
681 messages publiés
Pour être pisté, je préfère encore semer des petits cailloux. Pas de miettes de pain, je les mange.
Inscrit le 16/06/2011
530 messages publiés
Nacyl, le 31/07/2011 - 12:32
...

Non le Net ne se résume pas au WEB et non le WEB ne se résume pas aux réseaux sociaux n'en déplaise à leurs créateurs.
...

Le Net n'est pas cette foire mercantile à laquelle les invité du eG8 voudraient nous faire croire, c'est une infrastructure, comme l'infrastructure routière.
Sur la route, je circule de façon anonyme avec tout véhicule non immatriculé et même en voiture, je le fais avec un pseudo qui est ma plaque d'immatriculation.
Pour recouper les informations entre ma plaque et mon identité, il faut que la demande vienne des forces de l'ordre.

Pourquoi est-ce que ça devrait être différent sur le WEB ?


[message édité par Toto l'asticot le 31/07/2011 à 16:29 ]
Inscrit le 31/07/2011
1 messages publiés
C'est exactement ca, cher /dev/tty.
100.000 fois d'accord avec vous.

Par ailleurs, je me demande comment qqn peut techniquement "s'emparer" de la planète "Net" et y faire imposer sa loi.

Ce n'est qu'un monde virtuel et donc insaisissable (en principe).

Bien évidemment il est obligatoire de passer par une fournisseur d'accès et à la téléphonie et si ces fournisseurs sont encadrés par des lois strictes, il va être difficile de passer outre les obstacles imposés.

Question : est-il possible de s'introduire sur le net sans passer par un opérateur tél / fournisseur accès ?



Autant je suis partisan du nom réel dans des contextes où il est utile de rattacher ses interventions à son cursus, autant il est inadmissible de vouloir l'imposer pour des conversations récréatives, ou pour l'expression d'opinions politiques (tant qu'on n'est pas un politicien), religieuses (tant qu'on n'est pas un théologien), sexuelles (tant qu'on n'est pas un sexologue), etc.

Dans la vie réelle, nous partitionnons notre communication. On ne dit pas la même chose à ses collègues de travail, à ses copains de beuverie, à ses amis, à sa famille. Nous avons plusieurs domaines différents, séparés par des frontière plus ou moins étanches mais que nous contrôlons toujours.

Il n'est pas étonnant que le coup vienne de Google et Facebook, qui sont précisément ceux qui prétendent nier cette réalité en nous réduisant à une personnalité uniforme. Si je veux déconner sur Facebook avec des amis, je ne veux pas que ça se sache chez mes relations de Linkedin. Ce qui m'oblige à être Théodule Petitpas sur le premier, et Vincent Dubois sur le second.
Inscrit le 09/07/2009
1115 messages publiés
Je ne vois pas pourquoi facebook et google se priveraient de sodomiser leurs utilisateurs, ils sont chaque jour un peu plus nombreux à utiliser leurs "services".
les utilisateurs doivent aimer cela, sinon il y a un truc qui m'échappe...
Inscrit le 21/08/2008
513 messages publiés
Euh, sous le couvert de l'anomnymat je m'autorise un petit doigt d'honneur à toute la clique qui dirige Facebook !
[message édité par Chrys77 le 31/07/2011 à 20:03 ]
Inscrit le 31/07/2011
3 messages publiés

Question : est-il possible de s'introduire sur le net sans passer par un opérateur tél / fournisseur accès ?


C'est une bonne question,
NOrmalement pour "accéder" à internet, il faut être identifié sur le réseau, ce qui permet d'obtenir une @IP. Et donc, de router les données.

Apprès, certains dslam identifient les modems sans login/motdepasse mais avec leur @Mac.

Ces deux choses peuvent être modifiées manuellement en bidouillant mais je ne saurait dire si c'est tentable.

Sion, en étant connecté directement eu réseau opérateur, sur des routeur IP backbone et en ayant une IP fixe, peut etre.
Mais d'une manière ou d'une autre, c'est illégal.
Inscrit le 31/07/2011
2 messages publiés
Bonsoir ,

Conclusion : GOOGLE et FACEBOOK = BIG BROTHER = Dictature en marche !
Plus d'anonymat = plus de forum sur ces sites , c'est tout .

Appamée
Inscrit le 31/07/2011
1 messages publiés
Peut être que les journalistes professionnels se sentent de moins en moins crédibles ? Un journaliste aurait parfois envie de dire certaines choses mais il se censure ou est censuré par son employeur, alors il ouvre un blog ou va "troller" sur les forums.
Inscrit le 28/06/2006
86 messages publiés
Personnellement je pense qu'ils arriveront à leur fin.
Ces grandes boutiques qui n'ont rien à vendre mais qui prennent ce que les abonnés leur donnent, deviennent des lobbies qui malgré des intérêts divergents ont des "solutions" convergentes sur le Net avec celles des politiques (peut-être même moyennant une petite taxe). Les lois qui arriveront bientôt, après les prochaines échéances électorales, aussi bien en France en Europe qu'aux States prendront pour prétexte les arguments des lobbies pour arriver à leurs fins; voir DADVSI, HADOPI, LOPPSI2.
Pourquoi y arriveront-ils? Tout simplement parce que la majorité des usagers ne comprennent rien à la technologie.
Un exemple?
Pour rendre les DADVSI et HADOPI inutiles il suffirait de ne plus télécharger et de ne plus acheter de musique pendant quelques mois. Que disent les chiffres? Tout le contraire; les télé chargeurs justifient ces lois (en les défiant), les acheteurs permettent de les renforcer (car pas assez de bénef).
Si un jour les internautes réfléchissaient collectif plutôt qu'individuel ils ne feraient pas comme les clients qui ne sont plus rois, mais à la merci des commerçants.
Rêvons: demain des millions d'abonnés résilient leur abonnement car il ne correspond plus aux besoins (liberté, anonymat, information, communication, culture...), ou tout simplement pas à la pub des FAI, je vous laisse imaginer la suite, mais ce n'est qu'une utopie... et c'est pour cela que personnellement ...
Inscrit le 31/07/2011
3 messages publiés
Google, Facebook, Blizzard (Vivendi-Universal) sont malsains.

(1) Le premier travail de fond qu'ils ont du réaliser est l'accumulation de données tiers: besoin(s): nous sommes dans une société de CONsommation!
(2) Le second travail est l'accumulation de données personnelles.
(3) Le dernier boulot est l'accumulation & le quadrillage des informations de (1) & (2) pour pouvoir déterminer ce que veulent les citoyens lambdas et/ou lambdas+
En clair, lisez George Orwell & Cie. Nous savons ce que vous voulez consciemment & inconsciemment, nous allons vous le donner en faible dose, puis en grosse dose pour que cela vous nuise (fortement).
Exemple: TV, Jeux d'argent, Casino & Cie, Impôts divers et avariés, Publicité(s), Appel de la luxure, j'en passe et des meilleures...

PS: Les Elites nationales, régionales et internationales ne regardent pas la TV, n'ont pas de compte Facebook.
Chez eux, des bouquins et de bonnes choses (J'ai eu l'occasion de côtoyer fut un temps le 1% de la population, en haut de la pyramide).

Facebook, Google et Blizzard ne sont pas fondamentalement sioniste dans le sens où chaque employé n'est pas Freemason/Franc-Maçon ou bien Israelien. Cependant, ceux qui investissent dans ces sociétés et qui leur donnent des coups de pouces à hauteur de milliards d'€ sont fondamentalement SIONISTE dans le mode de pensée et d'execution: supériorité des Sioniste (ou système de pensée équivalent) par rapport aux autre personnes non croyante issu de la branche dure du Judaïsme, qualifiable de Judéo-satanique.

Sur ce je vous laisser méditer, le vieil adage populaire "Marche ou Crève" se serai mué en: "Consomme, Ferme-là et Crève".

Bonne soirée à tous les esprits illuminés.
Inscrit le 31/07/2011
3 messages publiés
edit: doublage post.
dsl.
[message édité par Enkuladodeltiekson le 31/07/2011 à 22:03 ]
Inscrit le 31/07/2011
3 messages publiés
2nd edit... dsl
[message édité par Enkuladodeltiekson le 31/07/2011 à 22:06 ]
Inscrit le 31/07/2011
1 messages publiés
n importe quoi...mais ou va le monde...reste plus qu as mettre des cameras relier a internet a la place de l ?il humain...c tout c réseaux social de M....qui devrait disparait.
Inscrit le 16/06/2011
530 messages publiés
Enkuladodeltiekson, le 31/07/2011 - 21:52
Désolé pour le spam de mon commentaire en deux exemplaires, je n'ai pas fait attention que le post était... posté =)


Tu sais que tu peux l'éditer ?
Inscrit le 31/07/2011
1 messages publiés
Tous en coeur... FACEBOOK DOIT DISPARAITRE !!!
Inscrit le 03/12/2003
780 messages publiés
identité réelle = plein de monde qui ne s'exprime plus.
c'est peut-être le but de la man?uvre pour certains remarque.
Inscrit le 31/07/2011
2 messages publiés
C'est beau d'observer l'évolution... Darwin parlait de l'évolution parallèle proie-prédateur. J'ai l'impression que tout est comme ça:
Internet se démocratise, les renseignements enquêtent dessus, le net sert de propagande ou de surveillance dans les dictatures, des groupes de lutte se créent dessus, les dicatatures se protègent avec des ingénieurs, las activistes deviennent des pirates, on interdit le piratage d'un côté, on le retente d'un autre, l'anonymat tombe... les lobbys en prendront plein les dents!

Je reste confiante en notre capacité à réagir : l'évolution, méthode de lutte testée et approuvée depuis 4.600.000.000 ans !
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 31/07/2011 à 23:58
Va dire ca aux dinosaures.
Inscrit le 10/07/2008
3284 messages publiés
darthbob, le 30/07/2011 - 23:47
elle se prend pour qui la dame ?


C'est le genre de réflexion que je me suis faite: "ils se prennent pour qui, chez Facebook?".

Mon identité réelle, je l'utiliserais par exemple sur LinkedIn, par exemple sur une liste ou un forum qui discute d'un domaine dont je suis connaisseur. Je l'utiliserais, bien entendu, sur mon propre site web. Tout cela constitue mon image publique, celle qui me semble utile de livrer en public.

Maintenant, supposons que je veuille m'inscrire sur Facebook pour blaguer avec mes amis sur le temps qu'il fait, les chats, la recette du poulpe farci ou les personnes politiques de petite taille. Est-il utile que ce bla-bla soit relié à mon image publique? En aucun cas. C'est comme si le public entrait dans mon salon.

Facebook n'a jamais été un lieu propice à se construire une image publique. Il n'y a rien de sérieux, sur Facebook. Les "groupes" sont une totale pétaudière, les discussions sont limités au PPDC de sa liste d'amis. Alors pour qui se prennent-ils pour imaginer qu'on va faire de *àA* notre image publique? Facebook, c'est le comptoir du bistrot, rien de plus.

Une grosse partie du problème Facebook est qu'il brouille la distinction public/privé. Il conduit, par son fonctionnement, à mélanger les milieux; et il y a ces infâmeux "réglages de confidentialité" si complexes qu'on n'y comprend plus rien. Pour être tranquilles, retrouvons-nous sur une mail liste améliorée, ou une sorte de Waves (R.I.P.), cela reste d'ailleurs à construire. Mais alors, on ne pourra plus s'exhiber? Ah ben non, faut savoir ce qu'on veut. Ca coco, c'est ton image publique (tu peux aussi aller sur Mypace). Faut pas confondre.

On peut décider d'abolir pour soi-même cette frontière entre privé et public, mais attention, on risque de se brûler. Ce n'est certainement pas à FB d'en décider.

Pour NUMERAMA, c'est border-line. Ca me dérangerait pas d'être moi-même (ça me forcerait certainement à soigner mes commentaires). Mais j'ai vu que l'usage était le pseudo et je me suis conformé à l'usage.
Inscrit le 31/07/2011
2 messages publiés
@ ze_katt
Nan mais la météorite c'est l'Univers qui cheat
Et puis tant mieux, ainsi commença le règne des mammifères et le nôtre par la même occasion... perso, j'aurai pas voulu cohabiter avec les dinos!
Inscrit le 01/08/2011
6 messages publiés
En faite ce que l on va avoir vraiment sous peu, ton abonnement internet t attribuera une IP fixe donc t aura pas besoin de facebook ou autre pour ne plus etre anonyme....
IP fixe par abonnement me parait de fois une solution pour calmer certains cinglés du net, entre les pedo les voleurs etc etc mais bon ceci n est pas une idée que je veux faire passer mais une question à vous tous

de toute façon pour google nous avons dépassé le point de non retour, il capte 95 % du net ( recherche, application, publicités etc etc ) et viennent de pénétrer dans notre vie privé (android) sur nos portables....
bref je me demande si sous peu cela va mal finir pour google car j ai l impression et vous devez l'avoir..... que google va savoir que je préfère la confiture à la fraise et pas a l'abricot et croyez moi cela m emmerde....

D'ailleurs faites le test vous mêmes, tapez sur votre pc une recherche sur un de vos loisirs mais sans trop préciser... ensuite regardez les propositions de google... puis allez dans un cyber café ou chez un ami et faite la même recherche.... vous allez voir ... et vous pouvez méditer...
Inscrit le 01/08/2011
6 messages publiés
Enkuladodeltiekson, le 31/07/2011 - 21:52
2nd edit... dsl

tu as la souris nerveuse ou l'apéro toi ? ;-)
Inscrit le 09/07/2009
1115 messages publiés
criophoros, le 31/07/2011 - 21:50
Personnellement je pense qu'ils arriveront à leur fin.
Un exemple?
Pour rendre les DADVSI et HADOPI inutiles il suffirait de ne plus télécharger et de ne plus acheter de musique pendant quelques mois. Que disent les chiffres? Tout le contraire; les télé chargeurs justifient ces lois (en les défiant), les acheteurs permettent de les renforcer (car pas assez de bénef).


Je partage aussi cette vision, et je pense aussi qu'ils arriveront à leur fin.
Et si ça ne passe pas dès la première tentative, il leur suffit de réessayer jusqu'à ce que ça passe, avec une petite goutte de vaseline s'il le faut, mais ce n'est pas indispensable.

Alors qu'il suffirait de dire NON merci, tout simplement!
Inscrit le 09/07/2009
1115 messages publiés
Intrus33-35, le 01/08/2011 - 00:33
En faite ce que l on va avoir vraiment sous peu, ton abonnement internet t attribuera une IP fixe donc t aura pas besoin de facebook ou autre pour ne plus etre anonyme....
IP fixe par abonnement me parait de fois une solution pour calmer certains cinglés du net, entre les pedo les voleurs etc etc mais bon ceci n est pas une idée que je veux faire passer mais une question à vous tous


IP fixe, c'est déjà le cas chez Free, Bouygues,etc, mais je ne vois pas en quoi cela te rends moins anonyme qu'une adresse IP non fixe.

De toute façon à un instant T ton adresse IP non fixe est associée à ton compte ADSL, et comme tous les FAI gardent les logs de connexion de cette association pendant au moins un an...

Donc se croire anonyme avec une adresse IP non fixe est un leurre.

Par contre avec tor et ou un bon vpn c'est déjà plus convenable côté anonymat...
Inscrit le 29/10/2009
40 messages publiés
question, big brother au pouvoir mais little brother aussi ?

comment savoir ou cambrioler, un peu de recherche sur facebook, pour voir les gens en vacances, parti loin de chez eux ? ? ?
Inscrit le 20/09/2009
6370 messages publiés
L'industrialisation du troll gouvernemental est en marche. Alors qu'avant tout le monde osait écrire dans des commentaires sans crainte que son identité complète ne soit indexée dans tous les moteurs de recherche, bientôt ce sera réservé aux plus malins et aux services de propagande des états dont le travail sera facilité par une centralisation des plateformes de commentaires et de blogs.

Lancez une recherche sur "Persona Management Software" et vous remarquerez que ce n'est pas de la science fiction. Il y a déjà des gouvernements qui créent des profils à la pelle sur Facebook et Google+ qui ont l'air crédibles, qui ont des "amis", mais qui ne correspondent pas à des personnes réelles.

Donc il faut arrêter de croire que c'est la fin de l'anonymat. C'est juste la fin éventuelle du pseudonyme original sur certains sites. Les personnages fictifs seront toujours là, plus vrais que nature, avec un nom et prénom qui pourrait exister en vrai, ou pas.
[message édité par MdMax le 01/08/2011 à 09:30 ]
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
C'est surréaliste. On voit littéralement le Big Brother d'Orwell se mettre en place sous nos yeux. Ces vermines de CEO ou assimilés, de Facebook, Google et consorts, qui prétendent normer la vie humaine, ni plus ni moins. Normer la communication, normer l'identité, normer le rapport à l'autre, normer le secret, normer (anéantir) la vie privée. Pour étendre leur domination marchande sur tous les compartiments de la vie de ceux qui s'inscrivent à leurs services. Et pas une réaction politique, rien. Au contraire, l'alliance du biocontrôle marketing des titans du web 2.0 avec les réflexes sécuritaires et totalitaires des politiques rétrogrades.

Délirant. Ces saloperies de commerçants qui veulent façonner le marché plutôt que de répondre aux besoins légitimes des gens. Ces saletés cupides qui dégoulinent d'opportunisme et d'hypocrisie, marketing roi et vie en bases de données.

Surréaliste. Alors que les enjeux de ces questions sont encore illustrés ici, avec toujours la même clarté : http://www.article11...l-est-desormais

Si les Anonymous, Lulz et autres hackers ont des cibles désignées aujourd'hui, elles sont là : Facebook et Google.
[message édité par U. Harkogansk-Malatesta le 01/08/2011 à 13:57 ]
Inscrit le 19/04/2011
1421 messages publiés
C'est surréaliste. On voit littéralement le Big Brother d'Orwell se mettre en place sous nos yeux.


On le voit sous plusieurs formes.

D'une part tout ces internautes qui expliquent que Google innove, que Google travaille pour le bien des internautes, ... et que donc ils ont à peu près tous les droits. Argument suprême : si vous n'êtes pas contents, vous n'avez qu'à ne pas utiliser Google. Argument équivalent à : la France tu l'aimes ou tu la quittes.

D'autre part tous ces Little Brothers qui alimentent VOLONTAIREMENT les Big Brothers en fournissant tous les détails sur leur vie privée.

Drôle de société vers laquelle nous nous précipitons. On commence déjà à te regarder de travers si tu ne réponds pas dans les 3 minutes aux SMS que tes "amis" t'envoient. Cela devient un DEVOIR d'être connecté 24h/24.

Et pas une réaction politique, rien. Au contraire, l'alliance du biocontrôle marketing des titants du web 2.0 avec les réflexes sécuritaires et totalitaires des politiques rétrogrades.

Pourquoi veux-tu qu'il ait une réaction politique puisque ce sont les citoyens eux-mêmes qui demandent ce flicage généralisé (il n'y a que ceux qui ont quelque chose à se reprocher qui veulent masquer leur intimité).
Inscrit le 29/10/2009
40 messages publiés
ce sont les sectes ou les lobbys qui vont etre content, on emet un commentaire sur l'une d'elle, mais plus de pseudo pour ce cacher, un individu seul, contre un organisation puissant, on voit tout de suite comment ca va finir, on va museler à la source, avant que l'effet se propage et ne devienne nuisible

peu importe que la personne seul dise la verité, aie raison,elle sera neutralisé

combien de scandale futur pourrait etre museler ainsi, les donneurs d'alertes sont morts là, on critique la securité des banques à visages decouvert, proces en diffamation et, hop, c'est regler, la faille reste la cacher et ignoré, etc ..
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
tanagra, le 01/08/2011 - 10:47
C'est surréaliste. On voit littéralement le Big Brother d'Orwell se mettre en place sous nos yeux.


On le voit sous plusieurs formes.

D'une part tout ces internautes qui expliquent que Google innove, que Google travaille pour le bien des internautes, ... et que donc ils ont à peu près tous les droits. Argument suprême : si vous n'êtes pas contents, vous n'avez qu'à ne pas utiliser Google. Argument équivalent à : la France tu l'aimes ou tu la quittes.

D'autre part tous ces Little Brothers qui alimentent VOLONTAIREMENT les Big Brothers en fournissant tous les détails sur leur vie privée.

Drôle de société vers laquelle nous nous précipitons. On commence déjà à te regarder de travers si tu ne réponds pas dans les 3 minutes aux SMS que tes "amis" t'envoient. Cela devient un DEVOIR d'être connecté 24h/24.

Et pas une réaction politique, rien. Au contraire, l'alliance du biocontrôle marketing des titants du web 2.0 avec les réflexes sécuritaires et totalitaires des politiques rétrogrades.

Pourquoi veux-tu qu'il ait une réaction politique puisque ce sont les citoyens eux-mêmes qui demandent ce flicage généralisé (il n'y a que ceux qui ont quelque chose à se reprocher qui veulent masquer leur intimité).


Assez d'accord. Les gens sont les premiers complices de cette inflexion panoptique de la société : aucun recul par rapport à la technologie, aucune méfiance par rapport au discours marketing.

Quand je gueule après les politiques, oui, je comprends bien ta précision. Mais est-ce que le rôle d'un politique est uniquement d'acter des évolutions de la société, sans a minima mettre en garde contre certaines d'entre elles ? Est-ce qu'on conçoit de laisser une frange des tribuns et médiacrates répandre leur fiel xénophobe sans qu'en face, d'autres politiques s'insurgent ? Alors pourquoi laisse-t-on faire lorsqu'il s'agit de décision émanant de sociétés privées ?

Le rôle du politique n'est pas seulement d'engranger des voix, et de ne surtout rien faire / rien dire qui puisse lui en faire perdre, mais aussi de tracer des perspectives et des limites.
Inscrit le 09/01/2009
310 messages publiés
Lorsque l'on se fait héberger sur un site c'est comme quand on entre en boite de nuit ou dans n'importe quel établissement, c'est a celui qu'appartient les lieux qui décide ou non des règles. Si l'on est pas satisfait on se barre. C'est tout à fait normal. Donc si Facebook ou autre veulent lever l'anonymat sur leurs site, grand bien leur fasse, mais qu'ils en assument les conséquences si d'aventure certains membres mécontents décidaient de migrer vers un site concurrent.

Par contre il serait à juste titre révoltant qu'une décision politique interdise purement et simplement d'utiliser des pseudonymes sur tout l'internet. Le politiciens doivent arrêter de s'ériger en ingénieurs sociaux faisant et défaisant les relations humaines se développant spontanément au sein de la société civile. Ce qui au passage ne concerne pas qu'internet.
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
ThurstonMoore, le 01/08/2011 - 12:09

Lorsque l'on se fait héberger sur un site c'est comme quand on entre en boite de nuit ou dans n'importe quel établissement, c'est a celui qu'appartient les lieux qui décide ou non des règles. Si l'on est pas satisfait on se barre. C'est tout à fait normal. Donc si Facebook ou autre veulent lever l'anonymat sur leurs site, grand bien leur fasse, mais qu'ils en assument les conséquences si d'aventure certains membres mécontents décidaient de migrer vers un site concurrent.

Par contre il serait à juste titre révoltant qu'une décision politique interdise purement et simplement d'utiliser des pseudonymes sur tout l'internet. Le politiciens doivent arrêter de s'ériger en ingénieurs sociaux faisant et défaisant les relations humaines se développant spontanément au sein de la société civile. Ce qui au passage ne concerne pas qu'internet.


Ton erreur est de croire que seule une décision politique peut s'imposer contre la volonté du peuple. Une décision économique ou marketing, non revêtue de la légitimité souveraine, est encore plus facilement susceptible, dans l'économie de marché mondialisée qui est la nôtre, d'influencer les conceptions et comportements des gens.

On n'est pas tout à fait aussi libre de se désengager de Facebook ou de Google comme de changer de boulangerie : complexité technique, pression sociale, caractère quasi-monopolistique de leurs services... Je ne prône pas l'éradication de Facebook et Google (quoi que leur démantèlement en plusieurs entités autonomes ne me déplairait pas), mais le rôle du pouvoir politique est de protéger les citoyens, souverains, contre le formatage marketing de ces entités, notamment en réaffirmant le droit à l'anonymat et au respect de la vie privée, la protection absolue des données personnelles, ou encore le droit à l'oubli.
Inscrit le 17/03/2008
2754 messages publiés
tanagra, le 01/08/2011 - 10:47

Pourquoi veux-tu qu'il ait une réaction politique puisque ce sont les citoyens eux-mêmes qui demandent ce flicage généralisé (il n'y a que ceux qui ont quelque chose à se reprocher qui veulent masquer leur intimité).


Personne n'a a savoir que je n'ai rien à cacher.

Les formules à la con, tout le monde peux en sortir.

L'anonymat a toujours existé, regarde dans le monde de l'édition de livres par exemple. Le but n'est pas d'être 100% masqué, mais de rendre plus difficile l'identification réelle.

Perso je trouve que c'est une bonne chose: Ca permet (et ça a toujours permis) une liberté d'expression que l'identité réelle ne permettra jamais, ne serais-ce que en permettant de lancer des idées nouvelles, voire même - ô mon dieu - remettre en cause le pouvoir établi...
(Ex: zoé shepard)

Alors certes il y a les dérives possibles, les trolls sans fin et les insultes - que chaque personne peuvent ignorer, si ils le souhaite.

Après, si dans TOUS les forums et tous les chat de Internet t'a envie de ne voir que des platitudes et des discussions météorologies, ou les gens ne disent rien mais n'en pensent pas moins... ben OK, à ta guise. Mais n'oblige pas les autres à vouloir la même chose, que diable... :-)

A mon avis, imposer l'identité réelle sur les forums & réseaux sociaux, c'est la mort de ces forums... Après, chacun fait ce qu'il veux: Rien t'empêche de mettre ton vrai nom en tant que pseudo ! Il y en a qui le font, et dans certain cas ca crédibilise (ou pas..) leur discours.
Inscrit le 07/05/2004
895 messages publiés
Fesse bouc et google sauveront le monde !

Je suis bien content de n'être inscrit ni sur l'un ni sur l'autre.

Ils me font de plus en plus gerber l'un comme l'autre.
[message édité par ol7 le 01/08/2011 à 12:42 ]
Inscrit le 29/10/2009
40 messages publiés
on n'a le meme argument que pour les camera de securité dans les lieux publiques

moins d'anonymats = plus de sécurité

plus qu'à reunir les deux avec en bonus la reconnaissance facial et consort

et on sera dans le "meilleur" des mondes

en prime on n'aura une tv realité mondial et permanetnte
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
obcd, le 01/08/2011 - 12:40
tanagra, le 01/08/2011 - 10:47

Pourquoi veux-tu qu'il ait une réaction politique puisque ce sont les citoyens eux-mêmes qui demandent ce flicage généralisé (il n'y a que ceux qui ont quelque chose à se reprocher qui veulent masquer leur intimité.


Personne n'a a savoir que je n'ai rien à cacher.

Les formules à la con, tout le monde peux en sortir.


J'avais pas vu la fin de la phrase de Tanagra, parce que je suis d'accord lorsqu'il se navre de voir les utilisateurs aussi addicts, qui ont remplacé le dialogue par la "communication", et la communication par "l'injonction"... mais c'est vrai que cette assertion selon laquelle "si on n'a rien à se reprocher, on n'a pas de problème avec la fin de l'anonymat" est particulièrement naze, et fausse - je ne suis simplement pas certain que Tanagra y adhère.

Daniel Solove entre autres a longuement expliqué pourquoi cette phrase est stupide.

C'est la phrase utilisée par les tenants du vidéoflicage et des mesures sécuritaires, pour expliquer que leurs projets potentiellement liberticides, très coûteux, ou attentatoires à la vie privée ou la présomption d'innocence.

L'anonymat a toujours existé, et l'anonymat comme le pseudonymat sont parmi les garanties de la liberté d'expression. ça ne veut pas dire qu'ils sont intangibles, mais qu'on ne peut les lever que lorsqu'un intérêt social a été suffisamment lesé pour qu'on recherche le coupable. L'anonymat et le pseudonymat sont aussi des moyens de lutte contre l'oppression, quand l'état qui les poursuit n'est plus suffisamment démocratique.

Balancer l'anonymat et le pseudonymat, pour de simples raisons mercantiles, en précipitant l'avènement des sociétés de contrôle, c'est une erreur dramatique que certains ont, en plus, le culot de présenter comme la réponse à une demande du marché. Google et Facebook sont les alliés objectifs, les vecteurs des tyrannies technologiques de demain.
[message édité par U. Harkogansk-Malatesta le 01/08/2011 à 14:00 ]
Inscrit le 01/08/2011
1 messages publiés
Qu'est ce que ca peut lui foutre le niveau des débats sur internet ?? elle veut nous faire croire que sur le blog de cuisine de madame Michon on doit présenter sa CNI pour pouvoir argumenter un désacord sur la méthode de préparation de la béchamelle ?
Aller, soit franche ma grande, dit le que c'est juste pour que les régies publicitaires aient enfin nos vrais noms et tout le reste et que c'est juste une question de pognon...

Bien dit! Et notre maladie qu'on en discute sur un nom bidon? Le monde peut s'apercevoir rien qu'en faisant une recherche Google? Et tout le monde doit savoir si j'aime bien jouer a tel et tel jeux? L'emploi du mon temps libre ne regard pas mon employeur, ou je me trompe?
Inscrit le 01/08/2011
6 messages publiés
aubasmots, le 01/08/2011 - 06:57
Intrus33-35, le 01/08/2011 - 00:33
En faite ce que l on va avoir vraiment sous peu, ton abonnement internet t attribuera une IP fixe donc t aura pas besoin de facebook ou autre pour ne plus etre anonyme....
IP fixe par abonnement me parait de fois une solution pour calmer certains cinglés du net, entre les pedo les voleurs etc etc mais bon ceci n est pas une idée que je veux faire passer mais une question à vous tous


IP fixe, c'est déjà le cas chez Free, Bouygues,etc, mais je ne vois pas en quoi cela te rends moins anonyme qu'une adresse IP non fixe.

De toute façon à un instant T ton adresse IP non fixe est associée à ton compte ADSL, et comme tous les FAI gardent les logs de connexion de cette association pendant au moins un an...

Donc se croire anonyme avec une adresse IP non fixe est un leurre.

Par contre avec tor et ou un bon vpn c'est déjà plus convenable côté anonymat...


une IP fixe peu garantir a certains sites de pouvoir interdire l'accès a une personne qui passe son temps a polluer l espace... tu sais comme moi que VPN te protégera des hackers en herbes mais surement pas par les autorités , tu dois le savoir êtres totalement anonyme sur le net n est pas possible car au pire ton VPN est dans un pays ou nos autorités ne peuvent pas intervenir restera toujours tes traces depuis ton accès internet privé... bref je le répète et je le répèterai toujours en informatique il n y pas de possibilités pour rester totalement anonyme, et maintenant la question est : êtes vous prêt à accepter de plus êtres anonymes aux yeux des autorités ? pour le reste beaucoup comme moi ( n est ce pas dev/tty.. qui a dut connaitre le X25 et GFa.... ;-) ) savent que cotés serveur on peu faire ce que l on veux que ce soit en tant que FAI ou simple hebergeur, maintenant je me dis que certain n arriveront jamais à assumer et répondre de leurs actes.
cela me fait rebondi sur les sites de partage de films dvdrip qui sous le prétexte de liberté font du fric. je connais aucun site de hacker ou il n y a pas de pub .... cela s appel pas des hackers mais des escrocs point barre
donnez moi seulement un site de partage de films ou il n y aurai pas de publicité !
L'anonymat est surement une liberté mais malheureusement trop de gens l'utilisent a des fins financière, perversion .

je vous parle même pas des internautes sous le couvert de l anonymat qui pillent des comptes en banque .... car dans ce bordel il y a des victimes qui eux n'ont rien demandé à personne
bref le débat devrai s'ouvrir

j ai vu un émission ou des gars se font avoir par msn par des PSEUDOS femmes... beaucoup en rient mais moi je trouve cela a vomir, car peu importe la raison qui fait qu un homme ou une femme se branche sur le net, il y a pas de raison de profiter de leurs solitudes pour les piller les manipuler sous le couvert de l anonymat...
à méditer

personnellement avoir une IP fixe ne me dérangent pas, savoir que nos gendarmes et policiers peuvent savoir ce que je fais ne me dérangé pas, si cela peu empêcher des pédos ou des escrocs de sévir et détruire des familles......

désolé vous tous de mon monologue ! mais en bref j aime pas les forums car cela manque de vie.. et de réaction sur le chaud... mais j'avais envie de vous faire partager ma façon de percevoir les choses a ++ vous tous bonne vacance ;-)
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Intrus33-35, le 01/08/2011 - 14:08

donnez moi seulement un site de partage de films ou il n y aurai pas de publicité !


N'importe quel client P2P, puisque c'est de l'échange pur et qu'il n'y a rien à rentabiliser.

Au-delà, confondre dans le même paragraphe les hackers, le partage en ligne, et les escroqueries au compte en banque, voire les prédateurs sexuels... On dirait du Ségéla, ou du Frédéric Lefebvre ! Bref...
Inscrit le 09/01/2009
310 messages publiés
U., le 01/08/2011 - 13:21



Ton erreur est de croire que seule une décision politique peut s'imposer contre la volonté du peuple. Une décision économique ou marketing, non revêtue de la légitimité souveraine, est encore plus facilement susceptible, dans l'économie de marché mondialisée qui est la nôtre, d'influencer les conceptions et comportements des gens.

On n'est pas tout à fait aussi libre de se désengager de Facebook ou de Google comme de changer de boulangerie : complexité technique, pression sociale, caractère quasi-monopolistique de leurs services... Je ne prône pas l'éradication de Facebook et Google (quoi que leur démantèlement en plusieurs entités autonomes ne me déplairait pas), mais le rôle du pouvoir politique est de protéger les citoyens, souverains, contre le formatage marketing de ces entités, notamment en réaffirmant le droit à l'anonymat et au respect de la vie privée, la protection absolue des données personnelles, ou encore le droit à l'oubli.


Par ces paroles tu joue exactement le même jeu que les grands censeurs publics et tu porte toi même un sacré coup de canif a la liberté d'expression.

En prônant la protection du citoyen sous prétexte fallacieux de pression sociale et du marketing (qui sont des libertés d'expression légitimes) tu fais de chacun un être vide et manipulable lui ôtant sa capacité à réfléchir à faire un choix et à s'appartenir. Tu crée toi même un formatage mais cette fois ci véritable, amenant à une dictature de la majorité relative.

Sur ce dernier points la seule souveraineté légitime est celle de l'individu car les relations sociales n'existent qu'entre individus. En utilisant la coercition illégitimement pour imposer un droit créance (ou faux droit) comme le droit à l'anonymat ou le droit à l'oubli on est en plein exercice du déni en pensant faire le bien avec des moyens injustes.
[message édité par ThurstonMoore le 01/08/2011 à 14:41 ]
ThurstonMoore, le 01/08/2011 - 14:39

Par ces paroles tu joue exactement le même jeu que les grands censeurs publics et tu porte toi même un sacré coup de canif a la liberté d'expression.

En prônant la protection du citoyen sous prétexte fallacieux de pression sociale et du marketing (qui sont des libertés d'expression légitimes) tu fais de chacun un être vide et manipulable lui ôtant sa capacité à réfléchir à faire un choix et à s'appartenir. Tu crée toi même un formatage mais cette fois ci véritable, amenant à une dictature de la majorité relative.

En adoptant ta vision, alors il ne faut plus que le gouvernement lutte contre les sectes, les drogues, etc...
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 01/08/2011 à 15:07
WickedFaith, le 01/08/2011 - 15:05

En adoptant ta vision, alors il ne faut plus que le gouvernement lutte contre les sectes, les drogues, etc...

Vu l'efficacité de la lutte, de toute facon....
Inscrit le 01/08/2011
6 messages publiés
U., le 01/08/2011 - 14:22
Intrus33-35, le 01/08/2011 - 14:08

donnez moi seulement un site de partage de films ou il n y aurai pas de publicité !


N'importe quel client P2P, puisque c'est de l'échange pur et qu'il n'y a rien à rentabiliser.

Au-delà, confondre dans le même paragraphe les hackers, le partage en ligne, et les escroqueries au compte en banque, voire les prédateurs sexuels... On dirait du Ségéla, ou du Frédéric Lefebvre ! Bref...

le P2P : alors les logiciels sont rempli de pub et de mouchards
90 % des fichiers zip rar ont des pages de pub à l'intérieur


je continu ?

et je parle de site de partage je n ai pas mentionné le P2P
[message édité par Intrus33-35 le 01/08/2011 à 15:05 ]
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Intrus33-35, le 01/08/2011 - 15:05
U., le 01/08/2011 - 14:22
Intrus33-35, le 01/08/2011 - 14:08

donnez moi seulement un site de partage de films ou il n y aurai pas de publicité !


N'importe quel client P2P, puisque c'est de l'échange pur et qu'il n'y a rien à rentabiliser.

Au-delà, confondre dans le même paragraphe les hackers, le partage en ligne, et les escroqueries au compte en banque, voire les prédateurs sexuels... On dirait du Ségéla, ou du Frédéric Lefebvre ! Bref...

le P2P : alors les logiciels sont rempli de pub et de mouchards
90 % des fichiers zip rar ont des pages de pub à l'intérieur

je continu ?

et je parle de site de partage je n ai pas mentionné le P2P


Oui, continue. Parce que tu parlais de pub : j'ai jamais vu de pub sur mes clients P2P. Les fichiers, c'est autre chose, mais tu admettras que ce n'est pas le client P2P qui uploade les fichiers, ce sont des internautes - les entreprises, en ce qui concerne les publicités.

Donc ton observation reste fausse.

Les sites de partage sont des pis-aller foireux qui se sont développés parce que les gouvernements et les multinationales ont combattu les clients P2P. Ils sont gavés de publicité, ils sont également centralisés, bref, on peut leur faire les mêmes reproches que les services payants des multinationales.

Ce pourquoi je parlais du P2P, qui est lui l'ADN du web.
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
WickedFaith, le 01/08/2011 - 15:05
ThurstonMoore, le 01/08/2011 - 14:39

Par ces paroles tu joue exactement le même jeu que les grands censeurs publics et tu porte toi même un sacré coup de canif a la liberté d'expression.

En prônant la protection du citoyen sous prétexte fallacieux de pression sociale et du marketing (qui sont des libertés d'expression légitimes) tu fais de chacun un être vide et manipulable lui ôtant sa capacité à réfléchir à faire un choix et à s'appartenir. Tu crée toi même un formatage mais cette fois ci véritable, amenant à une dictature de la majorité relative.

En adoptant ta vision, alors il ne faut plus que le gouvernement lutte contre les sectes, les drogues, etc...


Exact.

Il faut faire attention à ne pas confondre le discours marketing de certaines grandes entreprises, et la démocratie. Le formatage est du côté de ces industries, qui t'expliquent que pour bénéficier de leurs services, tu dois renoncer à ton anonymat, et à ta vie privée, deux choses dont finalement tu n'as pas vraiment besoin ("si tu n'as rien à te reprocher").

Et bien ça, c'est de l'endoctrinement, c'est une thèse purement construite pour satisfaire le model business desdites industries.

La protection du citoyen, qui défrise Thurston Moore, c'est justement de permettre au citoyen de refuser ce formatage s'il n'est pas prêt à en payer le prix. C'est lui permettre de ne pas être déclassé, d'accéder aux services, sans payer la contrepartie indue, injustifiée et abusive demandée par des entités commerciales qui n'ont aucune légitimité populaire ni souveraine.

Une multinationale, comme une secte, peut avoir un comportement antisocial. C'est d'ailleurs le cas des Majors du disque, par exemple. Ce sont ces comportements anti-sociaux qu'il faut réguler, voire éradiquer, pour préserver la liberté de chacun.
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
Intrus33-35, le 01/08/2011 - 15:05
U., le 01/08/2011 - 14:22
Intrus33-35, le 01/08/2011 - 14:08

donnez moi seulement un site de partage de films ou il n y aurai pas de publicité !


N'importe quel client P2P, puisque c'est de l'échange pur et qu'il n'y a rien à rentabiliser.

Au-delà, confondre dans le même paragraphe les hackers, le partage en ligne, et les escroqueries au compte en banque, voire les prédateurs sexuels... On dirait du Ségéla, ou du Frédéric Lefebvre ! Bref...

le P2P : alors les logiciels sont rempli de pub et de mouchards
90 % des fichiers zip rar ont des pages de pub à l'intérieur

Ha bon ya de la pubs sur soulseek ?
Inscrit le 17/02/2010
1205 messages publiés
Le néo-libéralisme ce n'est qu'un prolongement du 3eme Reich déguisé.
Inscrit le 01/08/2011
6 messages publiés
De toute façon pour les défenseurs de la neutralité du P2P je me doute qu il télécharge uniquement des fichiers perso et jamais de films musique ou logiciel sinon leur défense ne serai pas légitime

tout cela pour te dire que même si je suis pas d'accord du tout avec les grosses boites de productions films , jeux, logiciels, musiques
le faites de télécharger des copies est un vol

dans ce cas la.... soit on défend un espace de liberté et on télécharge pas en p2p ou autre des copies soit on se fait tout petit

défendre une liberté oui ! la défendre pour pirater non...

enfin encore un débat...

donc U. Harkogansk-Malatesta tu utilises le 2p2 en respectant les droits d auteurs que ce soit musiques films jeux logiciels ? n est ce pas ?
Inscrit le 19/10/2009
6469 messages publiés
Intrus33-35, le 01/08/2011 - 16:47

De toute façon pour les défenseurs de la neutralité du P2P je me doute qu il télécharge uniquement des fichiers perso et jamais de films musique ou logiciel sinon leur défense ne serai pas légitime

tout cela pour te dire que même si je suis pas d'accord du tout avec les grosses boites de productions films , jeux, logiciels, musiques
le faites de télécharger des copies est un vol

dans ce cas la.... soit on défend un espace de liberté et on télécharge pas en p2p ou autre des copies soit on se fait tout petit

défendre une liberté oui ! la défendre pour pirater non...

enfin encore un débat...

donc U. Harkogansk-Malatesta tu utilises le 2p2 en respectant les droits d auteurs que ce soit musiques films jeux logiciels ? n est ce pas ?


Prends le temps de lire quelques posts de celui à qui tu demandes de se justifier, tu seras certainement surpris...
Je doute même qu'il te répondra, il n'est habituellement pas versé dans la justification, il préfère les faits au digressions.
Bienvenu sur le forum.
Inscrit le 17/03/2008
2754 messages publiés
Intrus33-35, le 01/08/2011 - 14:08

personnellement avoir une IP fixe ne me dérangent pas, savoir que nos gendarmes et policiers peuvent savoir ce que je fais ne me dérangé pas, si cela peu empêcher des pédos ou des escrocs de sévir et détruire des familles......


Perso, toute la différence est là:
Il ya une différence fondamentale entre le fait qu'une *société privé* (voire même tout le monde) connaisse mon identité par défaut (parce qu'on m'y oblige, par exemple via la CNI), et le fait que "nos gendarmes et policiers", *dans le cadre d'une enquête* et via une recherche consommatrice de temps & de moyens humains, eux, arrivent à avoir mon identité.

A l'heure actuelle si j'utilise un VPN, c'est PAS pour me protéger des autorités, mais plutôt pour éviter le tracking, les boites privées type TMG, ...
Il se trouve que pour les autorités, ça va leur demander un poil plus de travail , ce que je ne trouve pas inutile non plus, car ça évite les procédures frivoles pour tout et n'importe quoi (Autrement dis, pour éviter que des gens ne se servent des procédures policières a des fins personnelles).
En cas d'escroquerie, de pédophilie... Je leur fait confiance: Là, la coopération internationale fonctionne, et même bien.
Inscrit le 28/06/2006
2723 messages publiés
obcd, le 01/08/2011 - 18:09
A l'heure actuelle si j'utilise un VPN, c'est PAS pour me protéger des autorités, mais plutôt pour éviter le tracking, les boites privées type TMG, ...


En parlant de TMG, j'ai activé depuis la mi-mai la journalisation netfilter/iptables sur la plage d'adresses IP de TMG associées aux récentes fuites. A ce jour mon journal est toujours vide.
Inscrit le 01/08/2011
1 messages publiés
et si on discute de ses hémorroïdes sur un forum, il faudra dorénavant le faire sous son vrai nom, googelisable et qui apparaîtra en tête de liste de toute recherche google par un employeur ou l'homme de sa vie ?
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Intrus33-35, le 01/08/2011 - 16:47
De toute façon pour les défenseurs de la neutralité du P2P je me doute qu il télécharge uniquement des fichiers perso et jamais de films musique ou logiciel sinon leur défense ne serai pas légitime

tout cela pour te dire que même si je suis pas d'accord du tout avec les grosses boites de productions films , jeux, logiciels, musiques
le faites de télécharger des copies est un vol

dans ce cas la.... soit on défend un espace de liberté et on télécharge pas en p2p ou autre des copies soit on se fait tout petit

défendre une liberté oui ! la défendre pour pirater non...

enfin encore un débat...

donc U. Harkogansk-Malatesta tu utilises le 2p2 en respectant les droits d auteurs que ce soit musiques films jeux logiciels ? n est ce pas ?


Celui-ci assimile neutralité du réseau et prohibition du partage en ligne, si c'est pas incongru, ça...

Quand les gens arrêteront d'appréhender des phénomènes nouveaux avec des yeux anciens...

Et surtout, quand les crétins, apparemment lobotomisés par la campagne de propagande gouvernementale, liront un minimum de droit et comprendront que le téléchargement n'est pas assimilable au vol...
Inscrit le 19/10/2009
6469 messages publiés
U., le 02/08/2011 - 09:30

Intrus33-35, le 01/08/2011 - 16:47
De toute façon pour les défenseurs de la neutralité du P2P je me doute qu il télécharge uniquement des fichiers perso et jamais de films musique ou logiciel sinon leur défense ne serai pas légitime

tout cela pour te dire que même si je suis pas d'accord du tout avec les grosses boites de productions films , jeux, logiciels, musiques
le faites de télécharger des copies est un vol

dans ce cas la.... soit on défend un espace de liberté et on télécharge pas en p2p ou autre des copies soit on se fait tout petit

défendre une liberté oui ! la défendre pour pirater non...

enfin encore un débat...

donc U. Harkogansk-Malatesta tu utilises le 2p2 en respectant les droits d auteurs que ce soit musiques films jeux logiciels ? n est ce pas ?


Celui-ci assimile neutralité du réseau et prohibition du partage en ligne, si c'est pas incongru, ça...

Quand les gens arrêteront d'appréhender des phénomènes nouveaux avec des yeux anciens...

Et surtout, quand les crétins, apparemment lobotomisés par la campagne de propagande gouvernementale, liront un minimum de droit et comprendront que le téléchargement n'est pas assimilable au vol...


Ah ben voilà...

Note que je m'attendais à plus ' incisif ', tu t'es retenu parce qu'il est nouveau sur le forum ?
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Gnommy, le 02/08/2011 - 10:25

Ah ben voilà...

Note que je m'attendais à plus ' incisif ', tu t'es retenu parce qu'il est nouveau sur le forum ?


Techniquement : oui. Peut-être qu'en expliquant les choses de manière pédagogique, celui-ci pourra corriger ses erreurs d'analyse, on n'en sait rien, il est nouveau. Tu crois pas ?
Inscrit le 11/12/2009
143 messages publiés
De toute façon pour les défenseurs de la neutralité du P2P je me doute qu il télécharge uniquement des fichiers perso et jamais de films musique ou logiciel sinon leur défense ne serai pas légitime

tout cela pour te dire que même si je suis pas d'accord du tout avec les grosses boites de productions films , jeux, logiciels, musiques
le faites de télécharger des copies est un vol

dans ce cas la.... soit on défend un espace de liberté et on télécharge pas en p2p ou autre des copies soit on se fait tout petit

défendre une liberté oui ! la défendre pour pirater non...

enfin encore un débat...

donc U. Harkogansk-Malatesta tu utilises le 2p2 en respectant les droits d auteurs que ce soit musiques films jeux logiciels ? n est ce pas ?


Machin, tu devrais utiliser mieux Internet, pour te cultiver par exemple, et lire ce qui a déjà été écrit sur le sujet. Pour les allergiques à l'alphabet, il y a un chouette documentaire sous licence libre qui parle de tout ça clairement avec des extraits de conférences qui s'appelle "Copier n'est pas voler".

http://www.coagul.or...-nest-pas-voler

Téléchargement légal.

Tu apprendrais que le vol c'est la soustraction d'un bien à autrui.

Télécharger une copie ne peut donc pas être du vol, puisque l'original existe toujours.

A la limite, on peut parler de manque à gagner mais certainement pas de vol.

le manque à gagner, c'est une perte constatée sur un bénéfice envisageable ou prévu. Autrement dit sur un bénéfice hypothétique ou imaginaire. Si je télécharge une oeuvre couverte par le droit d'auteur fermé, donc pas une licence libre, je ne l'achète pas. Dans le cerveau de l'ayant-droit qui n'est pas un auteur mais une personne morale qui détient les droits patrimoniaux de l'auteur ( exploitation commerciale de l'oeuvre ), quelqu'un qui télécharge est quelqu'un qui aurait dû payer. Dans les faits, c'est plus complexe que ça.

Les mots ont un sens, en l'occurrence les termes vol et copie ont des sens très clairs au regard de la loi. Ce n'est pas parce que beaucoup de gens parlent à tort et à travers de ces sujets que tu es obligé de faire partie de leur club.

Et surtout, je ne vois pas le rapport avec le fait que Facebook/Google veulent supprimer l'anonymat sur Internet.
[message édité par modagoose le 02/08/2011 à 14:21 ]
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
modagoose, le 02/08/2011 - 14:15

De toute façon pour les défenseurs de la neutralité du P2P je me doute qu il télécharge uniquement des fichiers perso et jamais de films musique ou logiciel sinon leur défense ne serai pas légitime

tout cela pour te dire que même si je suis pas d'accord du tout avec les grosses boites de productions films , jeux, logiciels, musiques
le faites de télécharger des copies est un vol

dans ce cas la.... soit on défend un espace de liberté et on télécharge pas en p2p ou autre des copies soit on se fait tout petit

défendre une liberté oui ! la défendre pour pirater non...

enfin encore un débat...

donc U. Harkogansk-Malatesta tu utilises le 2p2 en respectant les droits d auteurs que ce soit musiques films jeux logiciels ? n est ce pas ?


Machin, tu devrais utiliser mieux Internet, pour te cultiver par exemple, et lire ce qui a déjà été écrit sur le sujet. Pour les allergiques à l'alphabet, il y a un chouette documentaire sous licence libre qui parle de tout ça clairement avec des extraits de conférences qui s'appelle "Copier n'est pas voler".

http://www.coagul.or...-nest-pas-voler

Téléchargement légal.

Tu apprendrais que le vol c'est la soustraction d'un bien à autrui.

Télécharger une copie ne peut donc pas être du vol, puisque l'original existe toujours.

A la limite, on peut parler de manque à gagner mais certainement pas de vol.

le manque à gagner, c'est une perte constatée sur un bénéfice envisageable ou prévu. Autrement dit sur un bénéfice hypothétique ou imaginaire. Si je télécharge une oeuvre couverte par le droit d'auteur fermé, donc pas une licence libre, je ne l'achète pas. Dans le cerveau de l'ayant-droit qui n'est pas un auteur mais une personne morale qui détient les droits patrimoniaux de l'auteur ( exploitation commerciale de l'oeuvre ), quelqu'un qui télécharge est quelqu'un qui aurait dû payer. Dans les faits, c'est plus complexe que ça.

Les mots ont un sens, en l'occurrence les termes vol et copie ont des sens très clairs au regard de la loi. Ce n'est pas parce que beaucoup de gens parlent à tort et à travers de ces sujets que tu es obligé de faire partie de leur club.

Et surtout, je ne vois pas le rapport avec le fait que Facebook/Google veulent supprimer l'anonymat sur Internet.


Je loue cette pédagogie.

Intrus33-35, tu as été abusé par une propagande simpliste, préparée par des ordures pour des gens qu'ils croient simplets. Faut savoir dépasser ces approximations et ces mensonges pour comprendre que le nouveau paradigme de la diffusion des connaissances et des créations est le suivant : réseautal, dématérialisé, transnational, instantané, gratuit et ouvert. Les modèles économiques anciens basés sur la rareté physique s'effondrent. Dans ce contexte, il est vital que le réseau reste acentré et neutre.

C'est toute la différence entre un vrai web conçu et utilisé de pair à pair, et une simple télévision interactive avec différents bouquets de programmes payants. Le premier permettra la création réseautale, collaborative et open source, qui pourra inspirer la solution de nombreuses crises, un peu comme les smarts grids s'inspirent des réseaux collaboratifs. L'autre signera probablement la fin de l'occident, dévoré de consumérisme et lobotomisé par le Spectacle 2.0, une société panoptique et totalitaire, le Marché Total, et franchement, l'occident l'aura alors mérité. Je schématise, mais y a un peu de ça.
[message édité par U. Harkogansk-Malatesta le 02/08/2011 à 20:25 ]
Inscrit le 01/08/2011
6 messages publiés
U., le 02/08/2011 - 20:24
modagoose, le 02/08/2011 - 14:15

De toute façon pour les défenseurs de la neutralité du P2P je me doute qu il télécharge uniquement des fichiers perso et jamais de films musique ou logiciel sinon leur défense ne serai pas légitime

tout cela pour te dire que même si je suis pas d'accord du tout avec les grosses boites de productions films , jeux, logiciels, musiques
le faites de télécharger des copies est un vol

dans ce cas la.... soit on défend un espace de liberté et on télécharge pas en p2p ou autre des copies soit on se fait tout petit

défendre une liberté oui ! la défendre pour pirater non...

enfin encore un débat...

donc U. Harkogansk-Malatesta tu utilises le 2p2 en respectant les droits d auteurs que ce soit musiques films jeux logiciels ? n est ce pas ?


Machin, tu devrais utiliser mieux Internet, pour te cultiver par exemple, et lire ce qui a déjà été écrit sur le sujet. Pour les allergiques à l'alphabet, il y a un chouette documentaire sous licence libre qui parle de tout ça clairement avec des extraits de conférences qui s'appelle "Copier n'est pas voler".

http://www.coagul.or...

Téléchargement légal.

Tu apprendrais que le vol c'est la soustraction d'un bien à autrui.

Télécharger une copie ne peut donc pas être du vol, puisque l'original existe toujours.

A la limite, on peut parler de manque à gagner mais certainement pas de vol.

le manque à gagner, c'est une perte constatée sur un bénéfice envisageable ou prévu. Autrement dit sur un bénéfice hypothétique ou imaginaire. Si je télécharge une oeuvre couverte par le droit d'auteur fermé, donc pas une licence libre, je ne l'achète pas. Dans le cerveau de l'ayant-droit qui n'est pas un auteur mais une personne morale qui détient les droits patrimoniaux de l'auteur ( exploitation commerciale de l'oeuvre ), quelqu'un qui télécharge est quelqu'un qui aurait dû payer. Dans les faits, c'est plus complexe que ça.

Les mots ont un sens, en l'occurrence les termes vol et copie ont des sens très clairs au regard de la loi. Ce n'est pas parce que beaucoup de gens parlent à tort et à travers de ces sujets que tu es obligé de faire partie de leur club.

Et surtout, je ne vois pas le rapport avec le fait que Facebook/Google veulent supprimer l'anonymat sur Internet.


Je loue cette pédagogie.

Intrus33-35, tu as été abusé par une propagande simpliste, préparée par des ordures pour des gens qu'ils croient simplets. Faut savoir dépasser ces approximations et ces mensonges pour comprendre que le nouveau paradigme de la diffusion des connaissances et des créations est le suivant : réseautal, dématérialisé, transnational, instantané, gratuit et ouvert. Les modèles économiques anciens basés sur la rareté physique s'effondrent. Dans ce contexte, il est vital que le réseau reste acentré et neutre.

C'est toute la différence entre un vrai web conçu et utilisé de pair à pair, et une simple télévision interactive avec différents bouquets de programmes payants. Le premier permettra la création réseautale, collaborative et open source, qui pourra inspirer la solution de nombreuses crises, un peu comme les smarts grids s'inspirent des réseaux collaboratifs. L'autre signera probablement la fin de l'occident, dévoré de consumérisme et lobotomisé par le Spectacle 2.0, une société panoptique et totalitaire, le Marché Total, et franchement, l'occident l'aura alors mérité. Je schématise, mais y a un peu de ça.



j'adore la profondeur haineuse que tu t'efforces à écrire dans un bon français.... au moins j'aurai déclenché en toi un intérêt ... mais ou est l'intérêt de parler a des gens qui défendent leurs idées sans pour autant débattre sur celles des autres sans essayer de faire briller son intelligence qui reflète une envie manifeste d'exister par les mots et pas par les actes
Inscrit le 19/10/2009
6469 messages publiés
Intrus33-35, le 02/08/2011 - 23:13


j'adore la profondeur haineuse que tu t'efforces à écrire dans un bon français.... au moins j'aurai déclenché en toi un intérêt ... mais ou est l'intérêt de parler a des gens qui défendent leurs idées sans pour autant débattre sur celles des autres sans essayer de faire briller son intelligence qui reflète une envie manifeste d'exister par les mots et pas par les actes


Tient, on dirait du ' nicolas de enter ', il y a quelques temps de cela...

Pour ne pas répondre aux arguments, pour même ne pas avoir à reconnaître qu'ils peuvent exister, tu bottes en touche...

Le seul intérêt que tu AS EU représenté jusqu'à ton dernier message était éventuellement de te permettre d'ouvrir les yeux et d'essayer d'évoluer depuis ce que tu laissais entendre ' être ' .

Malheureusement pour toi, et grâce à ta principale digression, tu t'es toi-même rangé dans une de ces cases que vous adorez, à savoir celle du troll, avec éventuellement une redondance dans celle des lobbyistes, au vu de ta ' capacité ' à nier l'existence des arguments d'autrui pour mieux dénoncer faussement le manque d'ouverture d'esprit de l'autre...

Mais cela apparaîtra très clairement dans tes prochains commentaires, même si tu veux t'en défendre...

Allez, bonne journée, petit soldat et/ou grand malade du syndrome du larbin.
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Intrus33-35, le 02/08/2011 - 23:13

U., le 02/08/2011 - 20:24
modagoose, le 02/08/2011 - 14:15

De toute façon pour les défenseurs de la neutralité du P2P je me doute qu il télécharge uniquement des fichiers perso et jamais de films musique ou logiciel sinon leur défense ne serai pas légitime

tout cela pour te dire que même si je suis pas d'accord du tout avec les grosses boites de productions films , jeux, logiciels, musiques
le faites de télécharger des copies est un vol

dans ce cas la.... soit on défend un espace de liberté et on télécharge pas en p2p ou autre des copies soit on se fait tout petit

défendre une liberté oui ! la défendre pour pirater non...

enfin encore un débat...

donc U. Harkogansk-Malatesta tu utilises le 2p2 en respectant les droits d auteurs que ce soit musiques films jeux logiciels ? n est ce pas ?


Machin, tu devrais utiliser mieux Internet, pour te cultiver par exemple, et lire ce qui a déjà été écrit sur le sujet. Pour les allergiques à l'alphabet, il y a un chouette documentaire sous licence libre qui parle de tout ça clairement avec des extraits de conférences qui s'appelle "Copier n'est pas voler".

http://www.coagul.or...

Téléchargement légal.

Tu apprendrais que le vol c'est la soustraction d'un bien à autrui.

Télécharger une copie ne peut donc pas être du vol, puisque l'original existe toujours.

A la limite, on peut parler de manque à gagner mais certainement pas de vol.

le manque à gagner, c'est une perte constatée sur un bénéfice envisageable ou prévu. Autrement dit sur un bénéfice hypothétique ou imaginaire. Si je télécharge une oeuvre couverte par le droit d'auteur fermé, donc pas une licence libre, je ne l'achète pas. Dans le cerveau de l'ayant-droit qui n'est pas un auteur mais une personne morale qui détient les droits patrimoniaux de l'auteur ( exploitation commerciale de l'oeuvre ), quelqu'un qui télécharge est quelqu'un qui aurait dû payer. Dans les faits, c'est plus complexe que ça.

Les mots ont un sens, en l'occurrence les termes vol et copie ont des sens très clairs au regard de la loi. Ce n'est pas parce que beaucoup de gens parlent à tort et à travers de ces sujets que tu es obligé de faire partie de leur club.

Et surtout, je ne vois pas le rapport avec le fait que Facebook/Google veulent supprimer l'anonymat sur Internet.


Je loue cette pédagogie.

Intrus33-35, tu as été abusé par une propagande simpliste, préparée par des ordures pour des gens qu'ils croient simplets. Faut savoir dépasser ces approximations et ces mensonges pour comprendre que le nouveau paradigme de la diffusion des connaissances et des créations est le suivant : réseautal, dématérialisé, transnational, instantané, gratuit et ouvert. Les modèles économiques anciens basés sur la rareté physique s'effondrent. Dans ce contexte, il est vital que le réseau reste acentré et neutre.

C'est toute la différence entre un vrai web conçu et utilisé de pair à pair, et une simple télévision interactive avec différents bouquets de programmes payants. Le premier permettra la création réseautale, collaborative et open source, qui pourra inspirer la solution de nombreuses crises, un peu comme les smarts grids s'inspirent des réseaux collaboratifs. L'autre signera probablement la fin de l'occident, dévoré de consumérisme et lobotomisé par le Spectacle 2.0, une société panoptique et totalitaire, le Marché Total, et franchement, l'occident l'aura alors mérité. Je schématise, mais y a un peu de ça.



j'adore la profondeur haineuse que tu t'efforces à écrire dans un bon français.... au moins j'aurai déclenché en toi un intérêt ... mais ou est l'intérêt de parler a des gens qui défendent leurs idées sans pour autant débattre sur celles des autres sans essayer de faire briller son intelligence qui reflète une envie manifeste d'exister par les mots et pas par les actes


Ok, vulgaire troll, en fait. On essaie d'être didactique malgré l'affirmation d'une insigne connerie qu'on lit bien une fois par mois (le téléchargement assimilé au "vol"), mais non, voilà ce qu'on lit. Il te reste à vaquer, y aura pas de débat, tu veux pas "débattre", ni comprendre.

Next.
[message édité par U. Harkogansk-Malatesta le 03/08/2011 à 13:01 ]
Inscrit le 03/08/2011
2 messages publiés
"le jour où des documents nécessaires à ton boulot ou tes études ne sont accessibles que si t'as facebook (ou Google), parce que ton prof ou ton patron trouve que c'est plus simple, etc. etc. Ce sera beaucoup plus dur."
Malheureusement ça risque d'arriver très vite...
Inscrit le 03/08/2011
2 messages publiés
(PS: merci www.random.org/passwords pour le pseudo.)
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Il reste que le type qui achète un logiciel dès qu'il a besoin de quelque chose, qui ne fréquente que des plateformes payantes labellisées "PUR" pour acheter de la musique, ne voit aucun problème aux projets d'internet à plusieurs vitesses, assimile le téléchargement au vol, est totalement captif Apple ou Windows, et n'est pas choqué par l'implantation de logiciels espions étatiques sur sa bécane, le type qui alimente scrupuleusement sa page Facebook avec tous les détails de sa vie, qui ne voit pas l'intérêt de l'anonymat, et passe par Google pour aller n'importe où, c'est le parfait consommateur "civilisé" que veulent les néoconservateurs obsédés du contrôle et les multinationales du contenu obsédées du datamining.

Sauf que justement, ça n'est alors qu'un consommateur, même plus un internaute.
Inscrit le 12/03/2014
1 messages publiés
Et donc ? Qu'en est-il en 2014 ?
Vous pensez que les mentalités ont changés en 10 ans (Et oui, Facebook a eu 10 ans : http://tamento.com/b...-facebook.html) ?

Ces gros réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter et Google+ sont-ils toujours sur ce chemin ?

On se cache ou pas ?
[message édité par Laurent Galichet le 12/03/2014 à 14:25 ]
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Juillet 2011
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
1 2 3 4 5 6 7