Google a de plus en plus d'ambition dans la télévision. Après avoir lancé une plate-forme interactive baptisée Google TV, le géant américain envisage très sérieusement de réorganiser YouTube. En tout, près de vingt chaînes thématiques vont voir le jour. Les contenus ne seront pas proposés par des amateurs. Google chercherait-il à court-circuiter les chaînes de télévision classiques ?

La forte tension entre Google et les chaînes de télévision n'est pas près de diminuer. La firme de Mountain View a l'intention de réorganiser en détail sa plate-forme vidéo YouTube, rapporte le Wall Street Journal. Le géant américain souhaite l'adapter aux téléviseurs connectés, un secteur dans lequel Google fourbit ses armes avec la plate-forme interactive Google TV.

Selon le quotidien américain, Google aurait mobilisé 100 millions de dollars pour y parvenir. Au total, YouTube devrait accueillir une vingtaine de chaînes thématiques, allant du cinéma à l'actualité en passant par le sport, le divertissement ou encore la culture. L'objectif étant de présenter un éventail de choix suffisamment large pour que chaque internaute y trouve son compte… et se passe de la télévision.

À la différence des autres chaînes présentes sur YouTube, ces nouveaux canaux devraient exclusivement mettre l'accent sur les contenus professionnels. Google espère conclure des partenariats avec de nombreux distributeurs de contenus, afin de court-circuiter les chaînes de télévision. Autant de programmes qui viendront alimenter par la suite Google TV, dont l'arrivée en France est prévue pour l'an prochain.

L'enjeu financier est considérable pour Google. Selon des personnes proches du dossier, le géant du web pourrait capter une part substantielle du marché de la publicité télévisée aux États-Unis, estimé à 70 milliards de dollars. D'autant qu'un internaute américain lambda passe déjà environ 15 minutes par jour à visionner des contenus sur YouTube.

Aux États-Unis, les chaînes de télévision ne sont absolument pas enthousiastes de voir Google se transformer en canal de diffusion. Avec Google TV, ils considèrent que la firme américaine va aspirer leurs contenus et dégager de substantielles recettes publicitaires. En réaction, plusieurs réseaux câblés ont choisi de bloquer la diffusion de certains contenus.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés