Publié par Guillaume Champeau, le Mercredi 06 Avril 2011

L'Allemagne renonce au blocage des sites pédopornographiques

Le gouvernement allemand ne fera pas adopter de loi sur la blocage des sites de pornographie infantile. Après un moratoire imposé par le président, le projet a été annulé.

Au moment où la France avance, l'Allemagne recule. Fin 2009, après un long feuilleton parlementaire, le président allemand Horst Köhler avait refusé de promulguer la loi votée qui devait permettre d'obtenir le blocage des sites pédopornographiques. Il avait alors demandé au gouvernement un complément d'information, en attendant un éventuel nouveau débat législatif. Or selon Vasistas, qui cite l'agence de presse allemande, le gouvernement d'Angela Merkel aurait "décidé d'abandonner définitivement la loi sur le blocage des sites Internet dans le cadre de la lutte contre la pédopornographie". Ce quelques semaines après que la France a promulgué la loi Loppsi et son article 4.

"A l'automne 2009, la coalition au pouvoir (CDU et FDP) s'était mis d'accord pour suspendre la loi et tester pendant un an l'autre méthode, celle consistant à supprimer les contenus directement sur les serveurs. En mars dernier, des résultats de l'évaluation entreprise par le BKA (l'Office fédéral allemand de police criminelle) avaient été publiés, montrant l'efficacité de la suppression", rappelle le blog franco-allemand. En septembre 2010, l'association d'industriels ECO avait elle-même publié une étude qui démontrait qu'il était plus efficace de demander la suppression des contenus aux hébergeurs que de les faire bloquer par les FAI, ce que n'arrêtent pas de rappeler les associations de protection de l'enfance qui sont opposées au filtrage.

Le mois dernier, ce sont les Pays-Bas qui avaient renoncé au filtrage. En Australie, où le gouvernement avait été précurseur, le sujet divise.

En France, si le blocage des sites pédopornographique sans intervention judiciaire est bien prévu par la loi, celui-ci n'est pas encore applicable. Il reste en effet soumis à la publication d'un décret qui doit prévoir notamment le dédommagement des "surcoûts résultant des obligations mises à la charge des opérateurs". Or la question budgétaire risque fort de retenir le décret dans un placard. L'essentiel était le vote de la loi, et son message politique. L'application pourrait n'être que secondaire, d'autant que le Conseil constitutionnel a déjà bridé son extension à d'autres domaines. S'il a autorisé l'article 4 de la loi Loppsi, c'est uniquement parce qu'il "s'agit de lutter contre l'exploitation sexuelle des mineurs, ce qui peut justifier des mesures que la préservation de la propriété intellectuelle ne peut fonder", a-t-il prévenu.

Publié par Guillaume Champeau, le 6 Avril 2011 à 19h09
 
15
Commentaires à propos de «L'Allemagne renonce au blocage des sites pédopornographiques»
Inscrit le 30/04/2005
12571 messages publiés
Clair que le filtrage n'est pas la solution aux pédo-nazis, qui emploient des moyens de plus en plus sophistiqués pour échapper aux autorités. En France, le gouvernement UMP y croit dur comme fer, la désillusion va être grande.
Inscrit le 10/07/2009
1196 messages publiés
Sauf que là les allemands c'est des cons et donc notre bon roi va ignoré les gens qu'il plagie h24.
Inscrit le 21/07/2010
672 messages publiés
Cette fois évidemment, plus de "en Allemagne, ils le font, pourquoi pas nous ?".
Inscrit le 19/10/2009
6427 messages publiés
@ Guillaume :

Je dis ça, je ne dit rien, mais faut faire gaffe avec des débuts d'articles comme celui là, sans déconner... On parle de pédopornographie quand même...
/troll

Les enjeux pour la France ne sont plus ( depuis longtemps ) de réussir à faire retirer les contenus, et nous pouvons remercier l'Allemagne de le faire en notre nom à tous ( oui oui, même au nom de ceux qui ne veulent que censure et filtrage du Web en France, ils pourront arguer que leur ' politique ' fonctionne, même si nous saurons que cela ne vient pas d'eux... )

Il est des sujets, comme celui de loppsi et hadopi, surtout loppsi, en réalité, avec un peu de acta, même si c'est encore un peu trop abstrait, concernant les enjeux, que j'aborde très régulièrement avec toutes mes connaissances.

Je suis toujours surpris de la très nette compréhension qu'ils ont de la situation, de ce qu'ils ont fait pour se prémunir de velléités du gouvernement/industrie de la Kulthur, mais surtout de leur volonté affirmée de ne pas laisser passer LA prochaine échéance électorale sans utiliser leur droit de vote.

Certains vont me rétorquer que je fais de la dissonance en ne fréquentant que des personnes n'ayant que des ' sensibilités ' égales aux miennes, ce qui est en partie vrai, même si je ne trouve plus de plaisir à discuter avec eux de ces sujets, mais de plus en plus de gens, que je peux même ne pas connaître, me prennent à parti pour se lâcher, et pas uniquement sur des sujets ' numériques '...
Inscrit le 08/12/2010
214 messages publiés
Sans mentionner déjà le contenu de l'article, je trouve que le titre prend un grand raccourci... Comme c'est écrit dans le texte, il s'agissait de

blocage des sites Internet dans le cadre de la lutte contre la pédopornographie


Enfin, ce n'est que mon sentiment. Il est certain que ce n'est de blocage de sites dont on a besoin ici (pour ce qu'il en subsiste sur le web "visible" vraiment, on ne tombe plus dessus "par hasard", ou alors on a une sacrée déveine !), mais d'escouades spécialisées infiltrées sur Tor et Freenet, rentrant en contact avec les fournisseurs de ces atroces contenus et les dénichant eux ainsi que leurs 'collaborateurs' dans la vie réelle, afin de coordonner ensuite des arrestations pour les pédophiles et des placements pour les enfants mutilés quand ça s'avère nécessaire, et surtout un suivi psychologique efficace et européen, tant les autorités locales sont parfois démunies !
Inscrit le 05/04/2011
1562 messages publiés
La France avance, l'Allemagne recule, comment veux-tu...
Inscrit le 22/02/2010
69 messages publiés
"Au moment où la France avance, l'Allemagne recule"

C'est plutôt l'inverse non ?
Inscrit le 03/09/2010
193 messages publiés
Notre cher gouv si enclin à nous vanter le modele allemand dans bcp de domaines ferait bien de s'en inspirer pour une fois.
Inscrit le 11/06/2010
414 messages publiés
Ca fait quand même plaisir de voir certain gouvernement réfléchissant plus loin que le bout de leur nez.

La pédopornographique est un fléau et on doit lutter contre mais pas comme ça.


En septembre 2010, l'association d'industriels ECO avait elle-même publié une étude qui démontrait qu'il était plus efficace de demander la suppression des contenus aux hébergeurs que de les faire bloquer par les FAI, ce que n'arrêtent pas de rappeler les associations de protection de l'enfance qui sont opposées au filtrage."


Pour moi, ça reste la meilleur manière de lutter contre. En plus de poursuivre en justice les auteurs de ce genre de site.
Inscrit le 15/03/2006
1921 messages publiés
D'ailleurs, les 50 pédophiles arrêtés dans l'Est utilisaient des forums et du P2P.
Preuve, une fois de plus, que cette loi innommable (surtout pour les articles du 4 mais qui ont été déboutés par le CC du reste) ne vise pas les pédophiles mais bien autre chose.
db
Inscrit le 19/09/2008
519 messages publiés
L-observateur, le 06/04/2011 - 19:16
Clair que le filtrage n'est pas la solution aux pédo-nazis, qui emploient des moyens de plus en plus sophistiqués pour échapper aux autorités. En France, le gouvernement UMP y croit dur comme fer, la désillusion va être grande.

L'UMP y croit vraiment ? J'ai plus l'impression que ce n'est qu'un prétexte pour imposer un controle total du net et obtenir le pouvoir de faire retirer tout contenu qui indispose le monarque et ses proches.
La pédophilie, en fait, ils s'en foutent.

S'ils s'en préoccupaient vraiment, ils mettraient les moyens nécessaires pour débusquer tous les pédophiles là où ils sont.
Inscrit le 09/03/2010
1064 messages publiés
Super pour l'efficacité des polices européennes sur le sujet...
Inscrit le 20/05/2009
197 messages publiés
L-observateur, le 06/04/2011 - 19:16
Clair que le filtrage n'est pas la solution aux pédo-nazis, qui emploient des moyens de plus en plus sophistiqués pour échapper aux autorités. En France, le gouvernement UMP y croit dur comme fer, la désillusion va être grande.

Cela en partant du principe que c'est bien la pedopornographie qu'ils veulent filtrer à long terme... et pas autre chose...
Inscrit le 17/08/2010
975 messages publiés
Arkhesis, le 07/04/2011 - 10:30

L-observateur, le 06/04/2011 - 19:16
Clair que le filtrage n'est pas la solution aux pédo-nazis, qui emploient des moyens de plus en plus sophistiqués pour échapper aux autorités. En France, le gouvernement UMP y croit dur comme fer, la désillusion va être grande.

Cela en partant du principe que c'est bien la pedopornographie qu'ils veulent filtrer à long terme... et pas autre chose...

Je ne me souviens plus de qui mais un gars de l'UMP avait dit que la LOPPSI ne visait que les sites pedopornographiques... pour le moment ?
[message édité par VoidDragon le 07/04/2011 à 10:42 ]
Inscrit le 22/11/2010
42 messages publiés
Oui mais en France, on est bien meilleur ! l'équipe à Naboléon et ses lèches culs Guéant et Hortefeux s'entêtent à continuer de construire la ligne Maginot ! Il y a tant de choses à décider pour la France et les 50 prochaîne années : Energie , Transport, santé, science ! Mais les ambitions de nos dirigeants n'ont que l'ambition à la mesure de leur bêtise avec un horizon de 1 an ! Comme il y a de grandes chance que cet investissement passe par la cuvette des cabinets en 2012, on les remerciera de nous avoir fait perdre autant de temps et d'argent.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Avril 2011
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8