Apple a retiré de la vente une application mobile dédiée au site Wikileaks. Le logiciel, vendu 1,99 dollar sur l'App Store, permettait de suivre le profil Twitter et la publication des télégrammes diplomatiques américains. Mais si l'application n'est plus accessible sur la boutique en ligne, les propriétaires d'un appareil jailbreaké peuvent encore récupérer l'application sur des sites spécialisés.

Il n’y aura pas d’applications dédiées à Wikileaks sur l’App Store. Tel est le message qu’a voulu faire passer Apple en supprimant Wikileaks App de sa boutique numérique. Mis en ligne le 11 décembre et validé par la firme de Cupertino le 17, le logiciel destiné à l’iPhone, l’iPod Touch et à l’iPad (avec iOS 3 ou supérieur) a finalement été retiré trois jours plus tard, le 20 décembre, par les services de contrôle de la plate-forme.

Développée par Igor Barinov, l’application proposait de suivre le profil Twitter de Wikileaks ( @wikileaks ) et d’accéder à la publication des fameux 251 287 câbles diplomatiques américains. Vendue 1,99 dollar (environ 1,59 euro), l’application participait au financement de Wikileaks. En effet, Igor Barinov a expliqué que sur une vente à 1,99 dollar, 1 dollar était reversé au site lanceur d’alerte et 60 centimes étaient destinés à Apple.

En plus de verser une pièce supplémentaire au dossier de censure exercé par Apple sur son App Store, le retrait de Wikileaks App de la boutique en ligne illustre également la pression politique autour de sociétés privées qui offriraient d’une façon ou d’une autre un service à Wikileaks. Dernièrement, Moneybookers, PayPal, MasterCard ou encore Postfinance en Suisse ont été fortement incités à assécher les ressources du site.

La suppression de Wikileaks App du catalogue de l’App Store ne signifie pas pour autant la fin de l’application. Celle-ci peut encore être récupérée sur d’autres sites Internet, comme AppTrackr. Toutefois, les versions proposées en dehors de l’App Store sont jailbreakées. Cela signifie généralement qu’elles permettent au propriétaire d’un iPhone ou d’un iPad de télécharger et d’installer une application payante gratuitement.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés