Alors qu'il veut proposer sur son iPad l'équivalent d'un kiosque à journaux, en principe varié, Apple ne veut pas de magazine dédié au système Android sur son App Store.

Encore une pièce supplémentaire à verser au dossier de la censure exercée par Apple sur son App Store. Le site danois Mediawatch rapporte que la firme de Cupertino a refusé d’approuver l’un des magazines édités par la société Mediaprovider. « Le magazine en question intitulé Android Magasinet est nouveau, bimensuel, et parle exclusivement du système d’exploitation Android de Google et des téléphones qui l’utilisent« , précise MediaWatch.

« Vous savez…. votre magazine… c’est uniquement à propos d’Android… et on ne peut pas avoir ça sur notre App Store« , aurait expliqué par téléphone un responsable d’Apple à l’éditeur Mediaprovider.

La décision d’Apple est contre-productive à double titre. D’abord parce qu’elle renforce les critiques sur le contrôle qu’exerce la firme de Cupertino sur le contenu des magazines édités sur l’App Store (nous en parlions encore la semaine dernière à propos du futur magazine de Rupert Murdoch, pour rappeler qu’un journal sans liberté éditoriale ne vaut rien). Ensuite parce qu’elle laisse penser qu’Apple a quelque chose à perdre à laisser ses clients lire sur leur iPad un magazine dédié à Android, qu’ils pourraient lire dans sa version papier ou à travers un navigateur web.

Or si Apple a vraiment confiance dans la qualité de ses produits et des applications disponibles pour iOS, la firme ne devrait pas craindre la publicité faite pour un système concurrent. Elle devrait la traiter avec indifférence, alors qu’elle lui donne ici de l’importance. La question s’était déjà posée au début de l’année à propos d’une application dont les développeurs avaient précisé sur l’App Store qu’elle avait été reconnue comme l’une des meilleures applications Android. Apple avait menacé de retirer leur application de l’App Store s’ils continuaient à faire référence à la plateforme de Google.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés