Il n’y a pas que les médias et les aficionados de la marque à la pomme qui s’intéressent à l’iPad. Les hackers aussi surveillent d’un oeil la sortie prochaine de la tablette tactile annoncée fin janvier par Steve Jobs. Et alors que les pré-commandes de l’appareil s’accumulent, certains bidouilleurs se préparent d’ores et déjà à une compétition qui s’annonce très particulière : qui sera le premier à obtenir le jailbreak de l’iPad ?

C’est le cas de Joshua Hill, l’un des membres de la Chronic Dev Team, qui a annoncé sur Twitter son intention de s’intéresser au jailbreak de l’iPad. Rappelons que la Chronic Dev Team est à l’origine du jailbreak de l’iPod Touch 2G en le 10 mars 2009.

Il faudra cependant attendre la sortie de l’appareil pour que le groupe puisse décortiquer le firmware 3.2 du système d’exploitation. Pour l’heure, Joshua Hill a publié une première capture d’écran de ce qui devrait être – vraisemblablement – le futur outil permettant le jailbreak de l’iPad : Greenpoison.

Toutefois, quelle que soit l’avancée des travaux de Joshua Hill, le hacker devra faire face à l’intransigeance d’Apple. En effet, depuis la publication de la dernière version de l’accord de licence du SDK 3.0 de l’iPhone, la firme de Cupertino a interdit le jailbreak à tous les niveaux. Cela concerne le développement direct de la méthode, l’aide, mais également la conception d’outils exploitant ledit jailbreak. Une interdiction qui n’a jusqu’ici pas vraiment affecté l’enthousiasme des hackers dans leur quête de failles exploitables pour casser les différentes versions du système d’exploitation d’Apple.

L’iPad doit sortir le 3 avril prochain en Amérique du Nord.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés