C’était le grand jour vendredi pour Apple aux Etats-Unis. La firme de Cupertino a en effet ouvert aux précommandes sa fameuse tablette iPad, qui n’est rien d’autre qu’un iPhone à écran géant (ou plutôt un iPod touch, pour la version avec WiFi uniquement). Pour le moment, Apple n’a pas communiqué de chiffres sur le lancement, mais les premières estimations sont positives.

Selon InvestorVillage, qui se base sur des estimations statistiques, 119 987 iPad auraient été vendus vendredi, pour un chiffre d’affaires de 75 millions de dollars environ. Un chiffre d’autant plus impressionnant que l’iPad n’a bénéficié pour le moment que d’un « buzz » médiatique, presque personne ne l’ayant eu entre les mains pour le tester.

Pour parvenir à cette estimation, InvestorVillage a retranché au nombre total de ventes enregistrées vendredi (124.596 commandes) le nombre de commandes moyennes reçues habituellement sur l’Apple Store (16.500), multiplié par un coefficient de 1,11 (le nombre d’iPads par commande).

Le cabinet indique également que les versions 16, 32 et 64 Go ont été vendues à peu près dans les mêmes proportions. Par ailleurs, 69 % des commandes concerneraient la version sans 3G, avec WiFi uniquement. Mais puisqu’elle sera livrée plus tôt, la disponibilité a sans doute influencer le choix des clients les plus pressés de recevoir la dernière création d’Apple.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés