Après Free et son service TV Perso lancé il y a plus d’un an et demi, c’est Numericable qui propose à ses abonnés de s’échanger des vidéos qu’ils pourront regarder directement sur leur téléviseur à travers le décodeur du FAI. Mais contrairement au service de Free qui n’est disponible que pour les freenautes et uniquement via la Freebox (ce qui ne démontre pas d’un grand respect du principe de la neutralité du net), Numerispace est aussi décliné sous la forme d’un site internet autonome ouvert à tous. Un bon point, si ce n’est le seul.

Assez peu ergonomique, plutôt moche et pas engageant sur les aspects communautaires, le site permet d’uploader jusqu’à 1 Go de vidéos, dans la limite de 500 Mo par fichier. Suffisant pour montrer quelques vidéos de son chat, mais pas pour diffuser des vidéos haute-définition de son mariage. Les utilisateurs peuvent par ailleurs partager leurs photos, et limiter l’accès aux contenus aux seuls amis. Le tout est créé (et sans doute administré) par l’agence de marketing interfactif Eyeka.

En dehors des abonnés Numericable qui souhaiteraient partager des vidéos avec leurs amis abonnés, on ne voit pas bien qui pourrait trouver un intérêt à Numerispace par rapport aux offres existantes de Dailymotion, Veoh ou YouTube.

Pour regarder les vidéos sur téléviseurs, les abonnés à Numericable devront être équipés d’un décodeur de dernière génération (Cablebox ou HD Box Memory), et se rendre sur la chaîne n°902.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés