Après Los Angeles, c'est dans le Maryland que la société d'Elon Musk construisant des tunnels anti-bouchons va agir, avec la mise en place d'une section souterraine de 16 kilomètres.

Il y aura bientôt un chantier d’envergure qui s’ouvrira dans le Maryland, au nord-est des États-Unis. En effet, The Boring Company, l’entreprise anti-embouteillages mise sur pied par l’entrepreneur américain Elon Musk, a obtenu le feu vert des autorités locales pour creuser un tunnel long de 16,5 kilomètres dans les environs de Baltimore. C’est ce que rapporte le Los Angeles Times.

Les conditions de ces travaux ne sont pas détaillées. Ce qui est certain, c’est que ce tunnel n’est qu’une toute petite section d’un hypothétique futur réseau souterrain qui relierait New York à Washington, en passant par plusieurs grandes villes situées non loin du parcours, comme Philadelphie et Baltimore. L’idée, ensuite ? Faire circuler des voitures à très grande vitesse (200 km/h).

Les deux villes sont distantes d’un peu plus de 320 km à vol d’oiseau. Par la route, dans des conditions de circulation normales, il faut compter près de 4 heures de trajet pour parcourir les quelques 360 km séparant Washington à New York. Un tel réseau routier souterrain transformerait la géographie de la côte Atlantique des USA, en réduisant fortement les temps de transport.

L’on pourrai même imaginer d’installer un hyperloop pour circuler à très grande vitesse et relier les deux bouts du réseau en 30 minutes, contre 4 heures en voiture. En théorie, les capsules pressurisées propulsées dans un tube sous vide peuvent atteindre une vitesse de pointe de 1 200 km/h, dans le cadre de l’hyperloop. Mais même sans aller à toute allure, ce serait déjà une transformation profonde.

Pour les voitures ou l’hyperloop

« Nous prévoyons de construire des tunnels à bas coût et rapides à creuser pour abriter de nouveaux systèmes de transport à grande vitesse. […] Pour les itinéraires interurbains en ligne droite, tels que New York vers Washington, il est logique d’utiliser des capsules sous pression dans un tunnel dépressurisé pour permettre des vitesses allant jusqu’à environ 965 km/h », explique un porte-parole.

La section qui sera creusée dans le Maryland n’est pas la première que réalise The Boring Company : cet été, les autorités californiennes ont approuvé la construction d’un tunnel de test long de 3 kilomètres. Ici, il s’agirait de relier SpaceX à l’aéroport de la ville, en passant par Culver City, Santa Monica, Westwood et Sherman Oaks. Il a fallu une dizaine de jours pour creuser le tunnel.

Partager sur les réseaux sociaux