Facebook s'offre une nouvelle progression grâce à un troisième trimestre très performant. L'entreprise a triplé ses profits par rapport à l'année précédente.

C’est plus de 166 % de hausse que Facebook connaît sur ses profits ce troisième trimestre de 2016. Ces trois derniers mois, le réseau social a généré plus de 7,01 milliards de dollars de revenus pour 2,38 milliards de profits. Facebook a donc approximativement triplé ses profits d’une année sur l’autre, une performance exceptionnelle qui tient à son essor sur mobile.

Une grande partie de cette croissance provient en effet de la publicité mobile, qui représente  84 % de ses revenus publicitaires du trimestre et trouve un nouvel écho grâce aux près de 1,66 milliards d’internautes mobiles actifs en plus par rapport au même semestre de l’année passée.

Facebook pub

Chaque jour, ils seraient plus d’un milliard d’utilisateurs à se rendre sur Facebook via leur mobile. Enfin, les utilisateurs mensuels du réseau ont également augmenté pour atteindre 1,79 milliard de personnes chaque mois.

Mark Zuckerberg a confirmé devant ses actionnaires que sa priorité restait la vidéo mobile, rappelant au passage le succès de Facebook Live qui connaît une croissance constante depuis son lancement. Le CEO s’est également félicité des bons débuts d’Instagram Stories, le concurrent direct de Snapchat, qui revendiquerait désormais 100 millions d’utilisateurs quotidiens — le réseau de Snap. Inc en compte 150 millions.

Trois étapes pour la monétisation

Mark Zuckerberg a également explicité sa méthode basée sur trois étapes qu’il souhaite appliquer à chacune des applications de la galaxie Facebook. Méthodique, la tactique tend à monétiser chacun des services. Toujours selon lui, la première phase repose sur l’amélioration de l’utilisateur expérience, la seconde sur la possibilité offerte aux utilisateurs d’interagir avec des entreprises, et la dernière, sur les moyens donnés aux entreprises pour toucher les utilisateurs.2003919_instagram-choisit-la-france-pour-sa-toute-premiere-campagne-publicitaire-web-tete-021995392934

Instagram serait ainsi dans la dernière phase avec la multiplication des procédés publicitaires et de mises en relation avec les entreprises. Messenger en est lui à la deuxième étape du plan : avec ses 33 000 bots la messagerie commence seulement son travail de mise en relation entre clients et business. La prochaine grande transition concerne WhatsApp, qui doit encore entrer dans la deuxième phase du plan de Facebook,  sa monétisation restant encore un point crucial mais non abordé par le CEO.

Mark Zuckerberg a conclu son intervention sur l’Intelligence Artificielle et la Réalité Virtuelle. La première sera selon lui toujours plus utilisée pour améliorer la qualité de l’information circulant sur Facebook, les IA pouvant potentiellement servir de régulateur pour lutter contre le clickbait et la propagande terroriste.

Oculus Touch

Quant à la Réalité Virtuelle et à Oculus Rift, Zuckerberg a confirmé que les contrôleurs tactiles du casque seront livrés en décembre et affirmé que le prochain défi de son entreprise serait de développer de nouvelles expériences de VR. Il mise pour ce faire sur un investissement de 250 millions de dollars dans des projets logiciels.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés