La voiture électrique, nouveau cheval de bataille de Porsche ? Peu intéressé par le principe d'un véhicule qui se déplace sans l'aide du conducteur, le constructeur allemand préfère concentrer ses efforts ailleurs.

Les voitures capables de se déplacer sans l’aide du conducteur, ce n’est pas trop la tasse de thé de Porsche. Pour l’industriel allemand, comme pour d’autres vendeurs de véhicules de luxe (par exemple Cadillac), la tendance actuelle est vue comme une sérieuse menace pour leur business, car ce qui justifie en partie l’achat d’une voiture de ce genre, c’est le plaisir de pouvoir la conduire soi-même.

Si la voiture qui se dirige toute seule n’a pas du tout les faveurs de Porsche, d’autres domaines l’intéressent davantage, à commencer par la voiture électrique. Signe de l’importance que revêt ce nouveau type de motorisation pour le constructeur, il y a l’embauche à venir de plus de 1 400 nouveaux employés pour travailler sur ce projet.

Porsche se mobilise pour la voiture électrique

Selon Reuters, qui a obtenu le détail de la répartition de ces embauches, 900 iront à la production, 200 à l’ingénierie et 300 à des postes divers. Le communiqué évoque aussi le renfort de 350 spécialistes en numérique pour travailler dans le secteur de la mobilité, de la connectivité et de la numérisation. Une hausse du nombre d’apprentis est également annoncée, passant de 150 à 200.

L’effort de Porsche dans le domaine de la voiture électrique est perçu comme une façon de riposter à la Model S, qui est une une berline très haut de gamme mise au point par Tesla (voir à ce sujet notre test du véhicule ainsi que la découverte du mode de pilotage automatique). Déjà au salon de l’automobile de Francfort, en septembre 2015, le groupe avait dévoilé un concept car électrique, baptisé Porsche Mission E.

Porsche Mission E
CC youkeys

L’engagement dans le domaine électrique, s’il n’est pas récent, est aussi une façon pour Porsche de contribuer à la réhabilitation de l’image de marque du groupe Volkswagen — sa maison-mère — qui a été heurté de plein fouet en 2015 par le scandale mondial des manipulations technologiques effectuées par l’entreprise pour truquer les performances de ses moteurs au diesel.

Si Porsche bombe le torse avec la voiture électrique, entre la présentation d’une concept car et l’embauche de nombreux salariés, il faudra toutefois faire preuve de patience avant de voir circuler une version commerciale sur les routes. En effet, il est prévu que la mise en production de la voiture électrique made in Porsche débute en 2019.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés