Twitter a traversé de fortes turbulences en bourse à la suite de la présentation de ses résultats trimestriels. Le réseau social ne parvient toujours pas à faire grossir sa base d'utilisateurs.

La transformation opérée par Twitter, en dévoilant une nouvelle manière de présenter les messages, mettra du temps avant de produire ses premiers effets. En effet, le classement algorithmique, qui constitue une alternative à l’ordonnancement chronologique, est arrivé à une date bien trop proche de la présentation des résultats du réseau social pour pouvoir avoir le moindre impact.

publicite-twitter
L’application Twitter.

En attendant une hypothétique amélioration de la situation, l’action continue d’être malmenée en bourse. Il faut dire que le bilan des trois derniers mois n’est pas brillant pour le site communautaire. Sa base d’utilisateurs ne parvient toujours pas grossir et, selon la manière dont on la calcule, il y a même eu un recul par rapport au trimestre précédent. Pas de quoi rassurer les investisseurs.

Ainsi, Twitter revendiquait 320 millions de membres à la fin de l’année 2015. Un nombre qui est resté stable par rapport au trimestre précédent, si l’on prend en compte les usagers qui reçoivent des messages par un service simplifié par SMS. Or si l’on les soustrait du total, il y a eu une légère baisse entre la fin septembre (307 millions de membres) et la fin décembre (305 millions).

Twitter bourse fevrier 2016

Dans les échanges après la clôture, le cours de l’action s’est brièvement effondré à 13,31 dollars avant de se reprendre et de remonter quasiment à son niveau habituel, à un euro près. Jack Dorsey, qui a repris les rênes de la société l’automne dernier, a encore du chemin à parcourir pour démontrer que le cap qu’il a pris est le bon… et suffisamment attractif pour plaire à un public plus large.

Depuis le retour de Jack Dorsey aux commandes, plusieurs modifications ont déjà eu lieu sur Twitter. Un certain nombre de rumeurs et de tests donne aussi une bonne indication de la direction que souhaite prendre le site. Outre la publicité généralisée à tout le monde, sauf aux VIP, la plateforme a déployé des sondages, un bouton pour les GIF, et prévoit de lever la limite des 140 caractères.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés