Cherchant à protéger son image de marque et à fidéliser ses utilisateurs les plus importants, Twitter désactive la publicité sur certains comptes.

Tout le monde n’est pas égal devant les publicités sur Twitter. Comme le remarque Re/Code, le réseau social a décidé de ne plus afficher de tweets sponsorisés chez ses membres les plus influents, alors que les utilisateurs occasionnels ou qui ne disposent pas de la même « aura » continuent à voir des publicités s’afficher dans leur timeline.

« Des sources chez Twitter indiquent que la société ne sélectionne pas le groupe avec ou sans publicité purement sur la popularité, mais en fonction d’une diversité de critères, y compris le volume et le reach (taux de visibilité, ndlr) des tweets qu’ils génèrent », explique Re/Code. Le site indique que les premières mesures du genre auraient été prises dès le mois de septembre 2015.

tweet-sponso

Selon mes constatations, je n’ai effectivement plus de publicités sur mon compte personnel @gchampeau qui est suivi par près de 27 000 abonnés, et sur lequel j’ai publié près de 65 000 messages depuis 2009 (oui, je tweete trop). En revanche dans la rédaction, Alexis (@iamapay) qui a une utilisation beaucoup plus raisonnable et discrète de Twitter continue de voir des publicités s’afficher dans sa TL.

Twitter cherche ainsi à s’assurer la fidélité de ceux qui utilisent le plus ses services, et qui sont donc le plus susceptibles d’en faire la promotion autour d’eux, à la place de Facebook. Tout ce qui est susceptible de les déranger est évité, au moment où la société de Jack Dorsey cherche à reconquérir des parts de marché et prépare sa métamorphose,

Le coût est relativement négligeable pour Twitter, puisque l’algorithme se base forcément sur une forme de loi de Pareto inversée (l’essentiel du chiffre d’affaires se fait sur un grand nombre d’utilisateurs occasionnels, plutôt que sur les quelques « power users »). Par ailleurs la décision évite que les utilisateurs les plus influents ne s’indignent d’une publicité qu’ils verraient, ce qui serait contre-productif pour l’annonceur.

Et qui sait. Peut-être qu’à terme, Twitter proposera-t-il une formule payante pour ceux qui ne veulent plus de publicités non plus ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés