Idée originale, plagiat ou copier-coller d’un symbole Unicode ? Le logo de X.com fait beaucoup parler. Pourtant, Elon Musk a indiqué qu’il s’agissait d’un « logo intérimaire ».

Le logo de X, le remplaçant de Twitter, est-il utilisé de manière illégale ? Cette question fait beaucoup parler sur le réseau social, puisque certains suspectent Elon Musk d’être allé un peu trop vite dans la désignation de la nouvelle identité de Twitter. Le milliardaire a appelé ses fans à un concours, puis a proposé de changer le logo de Twitter avec celui qui lui plaisait le plus. Problème, le gagnant de ce concours n’aurait rien inventé, mais piqué une lettre de la police d’écriture Special Alphabets 4. Certains ont aussi remarqué que le logo de X existe sous la forme d’un signe Unicode (U+1D54F), comme vous pouvez le voir ici : 𝕏.

Le remplaçant de Twitter a-t-il le droit d’utiliser ce 𝕏 comme logo ? Il peut, mais ce n’est sans doute pas une bonne idée. Elon Musk ne pourra pas déposer légalement cette image, ce qui fait que X n’aura jamais sa propre identité unique. Mais ce débat n’a en réalité aucun intérêt, puisqu’Elon Musk n’a jamais dit que le 𝕏 était définitif.

Un logo intérimaire

En effet, peu après avoir annoncé la mort de Twitter, Elon Musk a annoncé rediriger le domaine x.com (qu’il possède depuis 2017) vers twitter.com. Une redirection temporaire (code 302), qui indique que la décision a été prise au dernier moment. Au même moment, Elon Musk a indiqué que « le logo X intérimaire arrivera plus tard aujourd’hui ».

Le tweet d'Elon Musk.
Le tweet d’Elon Musk. // Source : Twitter / X

Si le concours organisé par Elon Musk pouvait donner l’impression qu’il avait décidé d’un logo sur un coup de tête, la réalité est que la transformation en X n’en est qu’à ses débuts. La logique voudrait qu’Elon Musk dépose un vrai logo plus tard, sans doute un peu différent de celui proposé. Certains soutiennent d’ailleurs la théorie selon laquelle il ne s’agit pas d’un plagiat, mais juste de l’utilisation du caractère mathématique 𝕏.

Quand est-ce que X arborera sa vraie identité ?

En revanche, ce qu’on ne sait pas est quand. Elon Musk l’a souvent prouvé, il n’est absolument pas fiable quand il s’agit de donner des dates. Parfois parce qu’il s’emballe, parfois parce qu’il ment délibérément pour mettre la pression sur ses équipes et communiquer gratuitement. La transformation de X en une application financière risque par exemple de prendre du temps, puisque le chantier ne semble pas avoir démarré. Elon Musk a aussi lancé la transformation de Twitter sur le web avant de soumettre des mises à jour de son application à Apple et Google, ce qui fait que les applis iOS et Android s’appellent encore Twitter.

Le nouveau logo de X arrivera-t-il un jour ? Peut-être que oui, peut-être que non. Toujours est-il qu’il est impossible d’affirmer qu’il s’agit d’un plagiat au vu de sa proximité avec un caractère universel, tandis qu’Elon Musk n’a jamais tenté de le vendre comme le remplaçant définitif de l’oiseau bleu.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !