Mercedes-AMG doit, comme toutes les marques automobiles, se réinventer pour trouver sa place dans une mobilité de plus en plus électrifiée. Au travers de ce showcar, la marque tente de montrer qu’elle est prête à relever le défi. Mais il va falloir encore travailler la copie.

AMG ne pourra pas échapper à l’électrification de sa gamme, c’est un fait, et la marque s’y prépare activement pour être prête dès 2025. Ce 19 mai 2022, AMG a offert un premier aperçu de la manière dont la marque se projette sur son avenir 100 % électrique. Si plusieurs éléments techniques semblent intéressants sur ce concept, certains détails du design ne suscitent pas vraiment le même enthousiasme.

On en profite pour rappeler que le showcar n’a pas systématiquement vocation à devenir un prototype, puis un véhicule de série. C’est souvent une étude de style qui sert de test, et dont certains futurs modèles vont s’inspirer.

C’est quoi, cette signature lumineuse ?

La silhouette de ce showcar est plutôt athlétique et semble correspondre à l’ADN d’AMG dans ses orientations plus élégantes que musclées. Côté gabarit, ce concept Vision AMG affiche 5.1 mètres de long pour un empattement de 3 mètres. On y retrouve un peu les dimensions de l’AMG GT, dans une vision beaucoup plus liftée. Le véhicule s’annonce en tout cas comme un coupé 4 portes 100 % électrique.

amg_vision_showcar2
Mercedes-AMG Vision AMG // Source : Mercedes-AMG

On sent bien que l’aérodynamisme a été travaillé pour créer le moins de turbulences possible. Jusqu’au design des jantes, qui semblent intégrer des sortes de clapets. Certains éléments nous rappellent le concept VISION EQXX, et son record d’autonomie, est encore frais dans les mémoires.

Par contre, si on comprend l’idée générale des lignes de ce showcar, sa signature lumineuse vient comme un cheveu sur la soupe. On peut deviner que les feux LED représentent une étoile sur la face avant, les LED verticales doivent rappeler la calandre des anciens modèles, mais le tout semble être comme un mauvais maquillage. À l’arrière, la position des feux circulaires en bas, situés presque dans le diffuseur, pourrait faire croire à des échappements, ce qui n’a aucun sens. AMG semble d’un coup hésiter à tourner la page du passé pour se projeter vers l’avenir.

amg_vision_showcar3
Mercedes-AMG Vision AMG // Source : Mercedes-AMG
amg_vision_showcar4
Mercedes-AMG Vision AMG // Source : Mercedes-AMG

Une nouvelle plateforme nommée AMG.EA

« Nous développons tout à partir de zéro, de la plateforme dédiée AMG.EA à la technologie révolutionnaire du groupe motopropulseur avec laquelle nous porterons la mobilité électrique performante à un tout autre niveau », indique Philipp Schiemer, CEO of Mercedes-AMG GmbH.

Il est trop tôt pour avoir toutes les informations sur cette nouvelle architecture. Mercedes indique simplement qu’il s’agira d’une plateforme haute tension et haute performance, fonctionnant probablement à 800 volts comme le font les Porsche Taycan et Audi e-Tron GT. On apprend également que le modèle sera équipé du nouveau moteur à flux axial, développé par YASA, une filiale à part entière du groupe Mercedes. La marque précise que grâce à sa conception compacte et légère, le moteur axial peut fournir une puissance nettement supérieure à celle des moteurs électriques classiques.

amg_vision_showcar
Mercedes-AMG Vision AMG // Source : Mercedes-AMG