L’ambitieuse moto 100 % électrique à 100 000 €, laissée pour morte en octobre 2019, est de retour. Et les nouvelles sont visiblement très bonnes, puisque la startup Arc Vehicle se préparer aux premières livraisons.

En 2018, la startup Arc Vehicle présentait une moto 100 % électrique ultra ambitieuse : positionnée à 100 000 €, la Arc Vector avait tout pour faire rêver. Les promesses ont, hélas, vite été tuées par un redressement judiciaire, annoncé en octobre 2019. Mais figurez-vous que la deux-roues n’est pas morte : comme le rapporte Men’s Gear dans un article publié le 4 janvier, Arc Vehicle s’apprête à livrer les premiers exemplaires de son véhicule réservé à une niche.

La résurrection de Arc Vehicle date en réalité d’octobre 2020, tel que le rapportait Electrek à l’époque. C’est Mark Truman, le fondateur, qui est parvenu à récolter suffisamment de fonds pour racheter l’entreprise. Déterminé, il révélait : « J’ai décidé de racheter les actifs moi-même il y a quatre mois. Le projet est allé trop loin et n’a été que trop bien perçu pour ne pas continuer. L’incroyable plébiscite des gens ne m’a pas laissé le choix. » Grâce à une campagne de financement participatif, la Arc Vector avait notamment amassé un million d’euros — une preuve de son pouvoir attractif.

La moto électrique à 100 000 € que personne ne peut se payer est ressuscitée
Moto Arc Vector // Source : Arc Vehicle

La moto électrique à 100 000 € est de retour

Dans un tweet publié le 30 décembre 2021, Ac Vehicle a annoncé que les premiers clients ont commencé à façonner leur Arc Vector afin qu’elle soit unique et, surtout, à leur image.

On rappelle que l’entreprise mise sur un volume ultra limité de 399 motos produites… de quoi rendre le véhicule d’autant plus désirable. Il se distingue par sa structure monocoque en fibre de carbone, ainsi que par l’absence d’un cadre traditionnel. D’où ce look très distinctif et ultra sportif. Une chose est sûre : la Arc Vector ne passera pas inaperçue.

En termes de performances, la Arc Vector s’annonce comme la « moto la plus avancée jamais vendue ». On parle effectivement :

  • D’une architecture 399V ;
  • D’une charge rapide en 40 minutes ;
  • D’une batterie avec une capacité de 16,8 kWh ;
  • D’une vitesse de pointe limitée électroniquement à 200 km/h (en réalité, elle peut rouler plus vite) ;
  • D’une autonomie de 436 kilomètres.

Attention, l’autonomie est très optimiste, car basée sur le cycle NEDC. En réalité, elle avoisinera davantage les 250/300 kilomètres, ce qui reste honorable pour une moto sportive. L’accélération, permise par un moteur d’une puissance de 95 kW, promet aussi d’être vertigineuse, avec un 0 à 100 km/h avalé en 3,2 secondes. C’est un peu plus rapide que la LiveWire d’Harley-Davidson (3,5 secondes) — qui coûte certes trois fois moins cher.

Au regard du prix et du positionnement, la Arc Vector ne se destine pas à tout le monde. Mais elle pourrait ouvrir la voie à un segment inédit : celui des deux-roues ultra premium comparables aux hypercars.