Mercedes-Benz pense pouvoir proposer des véhicules électriques avec une autonomie bien plus conséquente que celles de ses concurrents. Le constructeur allemand a annoncé que le concept-car Vision EQXX prévu pour 2022 offrira 1 000 km d'autonomie.

Mercedes-Benz se lance à fond dans l’électrification. Plusieurs constructeurs se sont engagés ces derniers mois sur les dates auxquelles ils cesseraient de vendre des voitures thermiques. Le groupe allemand a dévoilé la sienne, explique le média américain Electrek le 22 juillet 2021 : Mercedez-Benz compte basculer sur une gamme 100 % électrique d’ici 2030.

Dans la foulée de cette annonce, le constructeur auto a publié une image inédite de son concept-car électrique Vision EQXX. Celui-ci devrait avoir un design très aérodynamique et une autonomie monstre : 1 000 km.

Mercedes-Benz mesure-t-il l’ampleur de la tâche ?

Reste à voir désormais si Mercedes-Benz tiendra ses promesses. L’autonomie promise par le constructeur allemand est très largement supérieure à celle des véhicules électriques sur le marché. Tesla ne propose pas plus de 663 km d’autonomie pour le moment. Et Mercedes est loin d’avoir autant de réalisations à son actif que Tesla dans le domaine de la voiture électrique. Preuve que Mercedes ne mesure peut-être pas toute l’ampleur de la tâche : le groupe allemand a déjà revu ses ambitions à la baisse. Lorsqu’il avait évoqué pour la première fois son Vision EQXX en 2020, Mercedes pensait alors pouvoir atteindre une autonomie encore plus importante, aux alentours de 1200 km, souligne Electrek.

Mercedes-Benz semble en tout cas très confiant et a précisé dans son communiqué de presse que le Vision EQXX aurait une autonomie de 1 000 km en « conditions réelles ». Sa consommation devrait rester inférieure à 10 kWh/100 km à des « vitesses normales sur autoroute ». Ce concept-car n’a pas vocation à être commercialisé, mais il devrait servir à construire la gamme électrique du groupe. « Les avancées technologiques réalisées sur le Vision  EQXX seront adaptées et potentiellement utilisées sur nos futures architectures électriques », a indiqué Mercedes Benz. Le groupe a précisé que trois plateformes électriques étaient actuellement en cours de développement et qu’elles seraient installées sur les prochains véhicules Mercedes-Benz.

Intérieur de la Mercedes EQS // Source : Mercedes

Une transition vers le 100 % électrique à l’horizon 2030

À noter que si le constructeur allemand donne des signaux forts d’engagement sur l’électrique, il n’est pas tout à fait certain qu’il ne vende plus du tout de véhicules thermiques après 2030. Mercedes-Benz a en effet précisé qu’à partir de cette date, il ne vendrait plus que des véhicules électriques « là où les marchés le permettent ». Une formulation qui suggère que dans les pays où la demande en voitures électriques est encore faible, il pourrait continuer à vendre des véhicules thermiques après cette date.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo