La startup Bollinger Motors a présenté un concept d'utilitaire de livraison électrique. Baptisé Deliver-e, il se distingue par un design atypique très, très arrondi.

En septembre dernier, la startup Bollinger Motors sortait du silence pour présenter deux véhicules électriques : la jeep B1 et le pickup B2, destinés à un marché professionnel. Avec son Deliver-e, montré sur son site officiel, l’entreprise n’entend pas changer de cible : il s’agit d’un utilitaire 100 % électrique au design marqué. La courte description est accompagnée de rendus qui montrent un véhicule atypique.

On remarque d’abord que le Deliver-e est presque collé au sol, ce qui pourrait poser problème dans certaines situations (exemple : une bosse sur la route). Ce choix s’explique par la volonté de proposer une faible hauteur pour charger ou vider plus aisément la camionnette. Bollinger Motors indique que le Deliver-e dispose d’un seuil de chargement situé à 18 pouces du sol (soit 46 centimètres). Cette caractéristique pourrait faciliter les livraisons.

Bollinger Deliver-e // Source : Bollinger Motors

Un concurrent pour les Rivian utilisés par Amazon

Si la Jeep B1 et le pickup B2 assument leur silhouette cubique, le Deliver-e s’appuie sur des lignes beaucoup plus arrondies. Au point que la face avant pourrait faire penser au cockpit d’un avion. On y voit surtout une ressemblance avec le poids lourd Semi de Tesla : un pare-brise immense très plongeant qui se prolonge d’un seul bloc jusqu’au museau. Bollinger a travaillé sur le comportement aérodynamique pour offrir une autonomie confortable et une bonne visibilité au conducteur.

Le constructeur ne précise rien sur la puissance du véhicule, sinon qu’il disposera d’une transmission à deux roues motrices (moteur placé à l’avant). Côté batterie, Bollinger offrira le choix avec des capacités adaptées à différents besoins (70, 105, 140, 175 et 210 kWh). Aucune autonomie n’est fournie mais le coût d’utilisation devrait être inférieur à un équivalent essence ou diesel — nous promet-on.

Pour le moment, le Deliver-e n’est qu’un concept dont la production ne pourrait pas débuter avant 2022, aux États-Unis. «  Nous avons déjà accepté certains cahiers des charges de la part de clients potentiels, et nous travaillons sur des propositions qui pourraient satisfaire leur besoins », révèle le CEO Robert Bollinger dans les colonnes de Business Insider le 30 août. Néanmoins, 2022 paraît être un horizon bien lointain quand on sait qu’Amazon a choisi Rivian pour mettre à jour sa flotte d’utilitaires avec des modèles propres et silencieux. La multinationale a commandé 100 000 vans et les premiers exemplaires pourraient circuler dès l’année prochaine. 

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo