Niu a présenté son MQiGT, un nom compliqué pour un nouveau scooter électrique qui va jusqu'à 70km/h, au look plus massif que ses précédents deux-roues.

« Quand on est arrivés il y a 5 ans, on avait un stand de 25 mètres carrés », s’est amusé Yan Li, le CEO de Niu, lors de la conférence de presse organisée au salon EICMA de Milan, le 6 novembre 2019. « Aujourd’hui on doit être à 200 mètres carrés », s’est-il vanté sur la scène centrale du stand dédié à la marque chinoise.

Un nouveau scooter électrique plus massif

Autour de lui étaient disposés trois nouveaux modèles de scooters électriques, dont le plus innovant, le MQiGT, était clairement le produit phare de la marque pour 2019. Le MQiGT est un équivalent 125 qui peut aller jusqu’à 70km/h, avec deux batteries amovibles. Jusqu’ici, on s’approche de ce que le NGT proposait déjà. Mais le nouveau scooter de Niu se démarque grandement au niveau de son look — « grandement », à l’échelle d’une marque connue pour des deux-roues très homogènes, évidemment.

Le MQiGT de Niu // Source : Marie Turcan pour Vroom/Numerama

En termes de gabarit, le nouveau deux-roues est résolument plus massif : l’avant prend plus de place dans la largeur, le gros phare rond (on ne change pas tout non plus) est toujours central, mais semble plus imposant que sur les plus petits modèles. Les roues sont volontairement plus grandes pour une meilleure stabilité (et cela réduit la surface de la carrosserie à l’avant), tandis que l’assise a été pensée pour pouvoir accueillir sans mal deux personnes.

En somme, tout semble plus « épais » sur le nouveau MQiGT, ce qui lui donne un côté plus adulte, mais lui fait perdre un peu de son originalité en le rapprochant des scooters thermiques classiques — ce qui permettra sûrement d’attirer un public néophyte qui cherche à être rassuré.

Dans le coffre, la place a été faite pour deux batteries, comme sur le NGT. Elles sont de séries et demandent à être branchées en même temps si vous souhaitez dépasser les 50km/h. Si une seule est connectée (ou qu’une n’est pas assez chargée), le scooter sera limité à cette vitesse maximale.

Avec le MQiGT, le CEO Yan Li nous explique qu’il espère rester fidèle à sa clientèle habituelle, mais aussi conquérir des marchés d’utilisateurs qui cherchent des scooters plus puissants e plus robustes que les 45km/h que l’on connaît. Par exemple, la France fait partie des pays très demandeurs en scooters rapides, tandis qu’en Allemagne, « l’équivalent 50cc reste largement plus populaire », analyse-t-il.

L’avant du MQiGT de Niu // Source : Marie Turcan pour Vroom/Numerama

Le nouveau deux-roues a une puissance moteur de 3kW et une autonomie qui varie en fonction des 3 modes de conduite :

  • 135 km à 25 km/h
  • 95 km à 45 km/h
  • 55 km à 70 km/h

Numerama est à l’EICMA du 5 au 6 novembre 2019. Pour nous y rendre, nous avons accepté l’invitation de Niu, le constructeur chinois, qui est présent sur le salon pour présenter ses nouveautés. La rédaction suit l’actualité de Niu depuis longtemps et est entièrement libre de couvrir ce qu’elle souhaite sur le salon, de manière indépendante. Vous pouvez suivre notre couverture de l’EICMA 2019 ici.

Partager sur les réseaux sociaux