Ionity compte un nouveau pilier. Hyundai rejoint ainsi les partenaires déjà présents, comme Volkswagen.

À la veille de l’ouverture des portes du salon automobile de Francfort, Ionity est fier d’annoncer un nouveau partenaire. Dans un communiqué publié le 9 septembre 2019, on apprend que Hyundai a rejoint BMW, Ford, Daimler, Porsche et Volkswagen pour soutenir le réseau européen de bornes de recharge ultra rapide.

En devenant actionnaire, Hyundai va aider à accélérer le développement des infrastructures. C’est en tout cas ce qu’espère Ionity, qui compte aujourd’hui 140 stations réparties dans 14 pays européens (la France y compris). Une cinquantaine est en construction pour étendre le réseau à court terme et l’objectif est d’atteindre les 400 d’ici fin 2020.

Bornes Ionity // Source : Ionity

Le pendant des Superchargeurs de Tesla

Le développement de Ionity est important pour les acteurs du marché automobile, surtout face aux Superchargeurs déployés par Tesla (1 604 en Europe et Moyen-Orient). En effet, les bornes Ionity peuvent fournir une puissance de recharge jusqu’à 350 kWh avec les voitures compatibles (contre 250 pour l’instant pour les Superchargeurs, exclusifs aux voitures Tesla). On notera que les voitures du groupe Hyundai, pourvues d’un port CCS (Combined Charging System), étaient déjà capables de faire le plein au sein du réseau. Par exemple, le SUV Kona peut récupérer 80 % de sa batterie en 54 minutes à 100 kWh.

Le renfort d’un groupe comme Hyundai, très bien positionné sur le segment de la mobilité propre (il développe même des technologies à hydrogène), appuie un peu plus la crédibilité du réseau Ionity. Et c’est d’autant plus appréciable qu’il est nécessaire qu’un large territoire comme l’Europe dispose d’un réseau de bornes fiables, rapides et bien localisés. Aujourd’hui, le déploiement ne propose pas un maillage suffisant, sachant que Ionity compte présenter une borne nouvelle génération à Francfort.

À noter que Ionity a choisi une facturation à la session plutôt qu’au temps passé ou au kWh consommé. Ainsi, qu’importe le nombre de kilomètres récupérés, vous payerez un montant forfaitaire de 8 euros.

À lire sur Numerama : CCS, CHAdeMO, Superchargeur  : tout savoir sur la recharge rapide des véhicules électriques en Europe

Partager sur les réseaux sociaux