Après l'intrigante Zeus, Curtiss Motorcycle Co. remet le couvert avec la Hades, une autre moto au design étrange.

Aux antipodes de Harley-Davidson et Zero, Curtiss Motorcycle Co. est en train de se faire un nom avec ses motos hors de prix au design très distinctif. En début de mois, on découvrait sa Zeus Radial V8, qui rend hommage au moteur V8 avec sa batterie rangée dans une structure composée de plusieurs cylindre. Avec la Hades, présentée sur son site officiel, l’entreprise ne trahit pas son ADN.

Tout aussi étrange avec sa silhouette très basse et longiligne, la Hades se distingue à son tour par le compartiment où vient se loger la batterie. Ici, il prend la forme d’une grosse balle rainurée. Une conception qui donne un profil très particulier au deux-roues électrique plus futuriste que la Zeus.

Moto Curtiss Hades // Source : Curtiss Motorcycle Co.

Encore un coup à 75 000 dollars

La Hades embarque un gros moteur d’une puissance équivalente à 217 chevaux pour des performances non précisées mais qui devraient décoiffer les férus d’accélération. La capacité de la batterie est donnée à 16,8 kWh. Si elle est supérieure à la LiveWire de Harley-Davidson et la SR/F de Zero, Curtiss ne dit rien sur l’autonomie réelle de l’engin.

En bref, c’est d’abord sur le look que l’on peut juger cette moto Hades. À ce sujet, il apparaît difficile de faire la fine bouche tant elle ne ressemble à rien de ce qui existe sur le marché. On aime ou on n’aime pas, mais toujours est-il que Curtiss propose un véhicule ô combien sculpté. C’est sophistiqué et le cadre est bourré de petits détails qui attirent le regard (exemple : les lignes blanches qui habillent les flancs).

Curtiss compte mettre en production la Hades en 2020, supposément après la Zeus (dont il ouvrira les précommandes le 25 juillet). Le prix ne plaira pas à tout le monde : 75 000 dollars, soit deux fois plus qu’une LiveWire.

Moto Curtiss Hades // Source : Curtiss Motorcycle Co.

Partager sur les réseaux sociaux