Une entreprise estonienne présente une drôle de voiture électrique.

Qui n’a jamais rêvé de pouvoir garer sa voiture sur un mur pour éviter d’encombrer son garage ? Nobe, petite entreprise estonienne, nous présente un drôle de concept : un véhicule électrique équipé de trois roues et capable de venir se ranger à la verticale grâce à son poids plume (600 kilogrammes sur la balance) et à un dispositif monté sur des rails.

Son look rétro tapera forcément dans l’œil des férus d’automobile. Il n’empêche, Nobe a besoin d’une campagne de financement participatif sur Indiegogo pour transformer son rêve en réalité. Il lui faut récolter près de 90 000 euros pour passer à l’étape supérieure, sachant que l’on peut déjà précommander la voiture pour un peu plus de 25 000 euros. Les premières livraisons sont espérées pour 2021.

Voiture Nobe 100 // Source : Nobe

Modulable et recyclable

La Nobe 100 — c’est le nom de cet OVNI à trois roues — se présente comme une voiture classique, moderne et révolutionnaire. Classique par sa silhouette, moderne grâce à sa motorisation électrique et révolutionnaire car on pourra faire évoluer chacune de ses pièces (même après l’acquisition). Ainsi, il sera possible de changer le volant, la batterie ou même la carrosserie. « Nous voulons rendre l’expérience d’un véhicule plus intense, aussi bien en termes de conduite, de solutions technologiques, d’accélération ou de design », souligne Nobe, qui insiste sur sa vision révolutionnaire. 

Armée d’une transmission intégrale, la Nobe 100 sera capable d’atteindre une vitesse de 110 km/h tandis que sa batterie de 21 kWh lui offrira 210 kilomètres d’autonomie. La version GT, elle, ira un peu plus loin : 130 km/h et 260 kilomètres. Elle disposera aussi d’un toit panoramique rétractable. Pour les deux modèles, on retrouvera des vitres électriques et la climatisation.

Pourquoi trois roues motrices et pas quatre ? « Trois roues signifient moins de frottement qu’avec quatre. Ce qui veut dire que vous pouvez aller plus loin avec une seule charge. Il y a aussi moins de pollution liée à la poussière », explique l’entreprise, qui a misé sur deux roues à l’avant pour que la voiture soit «  très stable ». On demande quand même à voir. 

Voiture Nobe 100 // Source : Nobe

Partager sur les réseaux sociaux